Partagez | 
 

 Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
burn the witch ✝ sorcière
pseudo : Pivette
célébrité : Taylor Momsen
crédits : Pivette / signature Grey Wind
Messages : 818
Date d'inscription : 24/09/2015
MessageSujet: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   Dim 27 Sep - 20:01

Skyla & Eames


Bien faire son job … pas facile pour tout le monde.


Un cambriolage sur le port, un des containers sous la responsabilité de ma compagnie avait été ouvert et son contenu emporté. Heureusement pour moi ce n'était qu'un très petit client qui n'avait pas encore entreposer grand-chose dans son container avant le chargement sur l'un des bateau cargo. Mais cette visite aurait pu être plus grave.  A chaque fois que j'appelais l'inspecteur en charge de l'enquête c'était le même discours, bien sur mademoiselle on s'en occupe, on est sur l'affaire, ça avance, on vous tiendra au courant …

On a beau me regarder comme la petite fille du grand patron, je ne suis pas née de la dernière pluie et j'ai beau faire toutes sortes de frasques dans ma vie privée, quand il s'agit du boulot, je ne suis pas décidée à rire, bien loin de là. Malgré tout, il y a certaines personnes qui campent sur leurs positions, ou alors ces personnes là sont véritablement des incapables. Cela dure depuis trop longtemps et me faire prendre pour une conne, ce n'est pas du tout à mon goût. C'est assez remonté que je décidais de me rendre au commissariat.

La porte poussée, je regarde autours de moi et me dirige directement vers l'accueil, mon manteau ouvert sur un chemisier blanc et un pantalon noir serré, une paire de talons haut de la même couleur. C'est la chef d'entreprise qui est hors d'elle pas la gamine immature qui fréquente les bars en fin de semaine.


"Je voudrai parler l'inspecteur Maxwell … Inspecteur … tu parles un stagiaire tout au plus oui… si je peux parler à son supérieur ou quelqu'un de plus compétant ça me va aussi !"

"Calmez-vous mademoiselle, si vous vouliez bien me dire de quoi il s'agit …"

"Je n'ai rien contre vous Madame, je sais que vous êtes en première ligne et que c'est vous sur qui je tombe en premier, mais là ca fait bientôt un mois qu'un me dit que l'enquête avance et qu'on me tiendra au courant … Un mois, on ne me donne aucun détail et à cause de …"

"Une minute … quelle enquête ? Il n'y en a pas qu'une seule en cours en ce moment…"

"Le cambriolage de containers sur le port. Mikkelsen Industry, je suis la directrice et à cause des non renseignement fournis, je perds un client… Je souhaiterai que quelqu'un s'occupe véritablement de cette enquête et qu'on arrête de me balader de service en service au téléphone en me disant qu'on s'occupe de tout … alors que rien ne se fait !"

Perdre un client, aussi petit soit-il, n'était jamais quelque chose de plaisant, mais que cela arrive la même semaine que d'avoir vu un énorme contrat me passer sous le nez, c'était un peu trop a encaisser. Alors si en plus un flic aussi compétant dans son domaine que moi en physique cantique s'y mettait, je n'avais plus qu'à rester enfermé chez moi pour la semaine qui allait arriver. Je détestais décevoir mon père et là, malgré le fait qu'il persiste à me dire que ce n'était pas grave, que ce genre de chose pouvait arriver à tout le monde, dans toutes les entreprises.

La femme qui tenait l'accueil, pris un téléphone et me fit signe d'attendre et de m'assoir, désignant l'un des sièges contre le mur lui faisant face. Et voilà, j'allais encore perdre mon temps, vive la burocratie et les incompétents.




(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ sorcier
pseudo : V.
célébrité : JGL.
crédits : © PATHOS &heartless love pour la signature.
Messages : 541
Date d'inscription : 17/09/2015
MessageSujet: Re: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   Lun 28 Sep - 2:24

Bien faire son job ... pas facile pour tout le monde.

Skyla & Eames.


Il était enfin 18 heures. Je pouvais enfin rentrer chez moi. Ce n’était pas trop tôt. Je savais très bien qu’en tant que représentant des forces de l’ordre, nous n’avions pas d’horaires fixes et qu’on faisait beaucoup d’horaires supplémentaires, mais voilà, ça faisait toujours du bien de pouvoir rentrer assez tôt et avoir le temps de faire quelque chose avant de partir se coucher. Heureusement pour moi, et pour une fois, c’était rare, je n’étais pas fatigué. J’avais passé ma journée au bureau, finir de rédiger les rapports qui étaient en attente, à répondre à une tonnes de téléphones, pour la plupart tous ennuyeux. J’avais dû écouter au moins dix fois de suite la même rengaine, qui ne voulait rien dire. Les gens passaient leur vie à se plaindre, j’avais l’impression qu’ils avaient que ça à faire. Ma foi, je ne pouvais rien faire contre ça. Si seulement. J’avais déjà dû dire quelque fois, que, s’ils continuaient à appeler pour rien, j’allais débarquer chez eux pour les arrêter. Ça ne se faisait pas d’appeler les flics juste parce qu’on s’emmerdait ou pour faire des blagues. J’étais donc tranquillement en train de remballer toutes mes affaires, bouclé mon PC, prêt à partir quand mon téléphone sonna de nouveau. Putain. Je jurai intérieurement. J’espérais du fond du cœur que ce n’était pas une urgence, je voulais juste rentrer chez moi. Car malgré tout, j’étais exténué mentalement, et cela faisait longtemps que je n’avais pas pu profiter d’une soirée entière, tranquille à la maison. Je pris donc l’appel. C’était la secrétaire de l’accueil, qui m’appelait pour m’avertir qu’il y avait une jeune femme, dans le hall, qui voulait parler à un inspecteur. Elle n’avait pas pu me dire le nom de la personne mais par contre elle s’était renseignée sur sa venue. Enfin, elle n’en avait pas eu besoin selon ses dires. La personne s’était présentée à elle, demandant à voir l’inspecteur Maxwell, en gueulant comme quoi son enquête n’avançait pas. Cela me fit rire, ça ne m’étonnait pas de tout de lui. C’était un bon gars, mais côté travail il laissait assez à désirer. L’histoire concernait le cambriolage ayant eu lieu il y a un mois au port. Un container de Mikkelsen Industry avait été visité pendant la nuit. Je pouvais tout à fait comprendre, qu’après un mois sans nouvelle, on pouvait s’énerver. Soupirant, je répondis à la secrétaire que je descendais la voir, même si cela ne me regardait en rien. Ma bonté me perdra, mais au moins, elle aura pu parler à quelqu’un, d’un peu plus compétent. Mais cela ne voulait pas dire que j’allais reprendre l’enquête. Il fallait en parler à l’inspecteur Maxwell avant.

Je descendis donc voir la demoiselle en détresse. Arrivé à la réception, je saluais brièvement la secrétaire, qui me désigna une jeune femme blonde assise en face d’elle. J’hochais la tête et je me dirigeais vers elle, et je m’arrêtais pas très loin d’où elle était. C’était toujours préférable de laisser toujours un peu de distance. « Mademoiselle », je lui fis un signe de tête en guise de salutation. Je ne savais pas trop par où commencer exactement, ne sachant pas grand-chose sur l’enquête, à part ce que m’avait dit la réceptionniste. « On m’a vaguement parlé de votre requête, et n’ayant pas toutes les informations sous la main, ne m’occupant pas de votre cas, j’aimerais bien en savoir un peu plus. Vous préférez en parler ici ou dans mon bureau ? » Je la regardais, la détaillant de A à Z, tout en me contrôlant. Dire que j’étais à deux doigts de partir chez moi … fallait que je me retienne. Elle n’y était pour rien et ça ne servirait à rien de  m’en prendre à elle. « Au fait, je suis l’inspecteur Montgomery ». Ou avais-je la tête ? Dans les nuages ? J’en avais même oublié de me présenter.

(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ sorcière
pseudo : Pivette
célébrité : Taylor Momsen
crédits : Pivette / signature Grey Wind
Messages : 818
Date d'inscription : 24/09/2015
MessageSujet: Re: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   Mar 29 Sep - 20:49

Skyla & Eames


Bien faire son job … pas facile pour tout le monde.


Assise sur le banc, adossée au mur, les jambes croisées, mon pied battant la mesure d'une mélodie fantôme, je patientais tant bien que mal une petite dizaine de minutes. Je relevais le visage vers celui qui m'interpella. Je l'observais rapidement avant de me relever et faisant quelques pas dans sa direction. La trentaine, beau gosse même s'il n'était pas mon genre, trop propre sur lui. Je l'écoute me dire qu'il était vaguement au courant de l'enquête mais qu'il n'avait pas tous les détails. Il allait donc falloir que tout recommence depuis le début sans doute … un mois après devoir repartir de zéro ou presque je sens que ça allait être joyeux.

"Je vous suis, c'est plus pratique dans votre bureau, vous pourrez prendre des notes au moins, pas comme l'autre …"

Oui j'avais la rancune tenace. On avait cambriolé l'un des containers d'un de mes clients, c'était ma responsabilité et ma réputation qui était en jeu. Il semblait que l'inspecteur en charge de l'enquête n'était pas des plus zélés à vouloir boucler cette histoire et se fichait bien qu'une gamine attende ses conclusions. Ne nous leurrons pas, il m'avait bien fait comprendre que pour lui, je n'avais rien à faire en charge d'une entreprise comme la mienne. Je ne sais pas si c'était le fait que je sois une femme, que je sois jeune, ou que je dirige bien ma boîte qui le gênait le plus.

Je lui emboitais le pas alors qu'il se présentait et répondait à ses salutations.
"Skyla Mikkelsen, mais vous deviez déjà le savoir si vous avez jeté un œil au dossier …" Alors que nous marchions l'information monta enfin jusqu'à mon cerveau. Montgomery ? Comme Lysandra ? Ma Lys' ? J'avais envie de lui poser la question mais pour une fois qu'on me prêtait de l'attention dans cette affaire je n'allais pas le détourner du cas à peine il s'y penchait, je pourrais toujours lui poser mes questions plus tard.

Une fois arrivée dans le bureau je n'attendais pas qu'il prenne la peine de me proposer de m'assoir, j'avais une journée de boulot dans les jambes et je suis certaine que lui aussi, j'étais énervée certes mais lui n'y pouvait pas grand-chose, et j'étais bien décidée à lui faire comprendre que j'appréciais le temps qu'il pouvait m'accorder.


"Merci de prendre du temps pour cette enquête même si ce n'est pas la votre, je ne veux pas vous faire perdre votre temps inutilement… Cela fait un mois que l'enquête à été ouverte et entre mon client lésé et les assurances qui me posent toutes sortes de questions, je n'en peux plus de leur répondre que je ne sais pas et que j'attends les conclusions de l'enquête …"


(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ sorcier
pseudo : V.
célébrité : JGL.
crédits : © PATHOS &heartless love pour la signature.
Messages : 541
Date d'inscription : 17/09/2015
MessageSujet: Re: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   Mer 30 Sep - 17:13

Bien faire son job ...
pas facile pour tout le monde.

Skyla & Eames.


M’approchant gentiment de la jeune demoiselle en détresse, je la vis se lever et me rejoindre. Je m’arrêtais à son niveau, laissant quand même une petite distance. Je ne voulais pas empiété dans son espace personnel et je ne voulais pas non plus que le mien le soi. Je lui demandais si elle voulait rester ici ou si, à l’inverse, elle voulait venir dans mon bureau. « Je vous suis, c’est plus pratique dans votre bureau. Vous pourrez prendre des notes au moins, pas comme l’autre … » J’hochais la tête en signe d’approbation, un sourire se dessinant sur mes lèvres à sa dernière remarque. Ce n’était pas la première fois que j’entendais parler de l’inspecteur Maxwell en ses termes. Décidément, il ne faisait rien de bon celui-là, à se demander ce qu’il foutait encore ici. Et encore, ce n’est pas comme s’il avait des dossiers compliqués à gérer … Plus incompétent que lui ça n’existait pas et je pouvais donc tout à fait comprendre l’attitude de la jeune blonde. « Suivez-moi alors. C’est au deuxième ».  Ma bonté me perdra. Moi qui étais sur le point de partir, de rentrer chez moi, me déconnecter du reste du monde, voilà que je me trouvais de nouveau bloqué au boulot. J’aurais très bien pu lui dire de revenir demain, mais vu son état, ce n’était pas préférable. Même si je n’y étais pour rien dans cette histoire, je tenais à ma vie.

Tout en marchant vers l’ascenseur, je me présentais enfin. J’en perdais presque ma politesse et elle le fit aussi. Mikkelsen … Ce nom me disait quelque chose et je comprendrais mieux de quoi elle parlait. J’avais vaguement entendu parler, dans les journaux, de cette histoire de cambriolage. Elle n’avait vraiment pas eu de chance de tomber sur Maxwell, surtout que, c’était quand même une entreprise connue, et que beaucoup de monde suivait l’affaire. Je la plaignais presque. A sa dernière remarque, je grimaçais légèrement, espérant qu’elle ne le vit pas. Je n’avais pas du tout jeté un œil au dossier, étant donné que ce n’est pas moi qui l’ait, je ne peux pas vraiment. Je savais juste ce que la réceptionniste avait bien voulu me dire. Rien de plus. Je fis comme si de rien n’était. Dès que nous fûmes arrivés dans mon bureau, je lui proposais de s’asseoir, en enlevant au préalable les quelques dossiers qui jouxtaient les chaises. Fallait vraiment que je pense à ranger un de ces jours. Pas ce soir. Je contournais ensuite mon bureau pour retrouver ma chaise, rallumant mon ordinateur, que j’avais déjà bouclé juste avant son appel. Tout en attendant qu’il veuille bien démarrer, je reportais mon attention sur la jeune fille, qui se mit à parler. Je l’écoutais parler, patiemment. C’était la moindre des choses. Je ne l’interrompis pas une seule fois, la laissant finir, tout en faisant tourner un stylo entre mes doigts. « Mais de rien … c’est normal », répondis-je. Quoique non. Elle m’avait quand même un peu forcé la main, en débarquant ici comme une folle, et me retrouvant tout seul … je n’avais pas eu le choix. « Comme vous dites, cette enquête n’est pas la mienne. Il faudrait plutôt voir tout cela avec l’inspecteur Maxwell, qui n’est malheureusement pas présent actuellement, c’est d’ailleurs pour cette raison que c’est moi qui vous aie accueilli. Donc, vu que ne vous voulez pas me faire mon temps inutilement, vous voulez quoi exactement ? » Je pensais savoir ce qu’elle voulait, mais, étant donné que le dossier n’était pas le mien, elle devra encore perdre plus de temps à tout me réexpliquer. Et devoir reprendre l’enquête depuis le début. « Ecoutez, je vous comprends tout à fait, et pour tout vous dire, ce n’est pas la première fois que les gens se plaignent, mais voilà … l’enquête est en cours, pour ce que j’en sache. N’ayant pas le dossier sous la main, je ne pourrais même pas vraiment vous dire de quoi il s’agit, à part ce que vous venez de me dire, et si, par hasard, je devrais le reprendre, je devrais tout recommencer dès le début. Ce qui prendra encore du temps ».  Je croisais les bras, tout en la regardant, étant conscient que ce que je lui disais n’allait pas lui plaire. « Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre Mademoiselle Mikkelsen, mais pour l’instant, je ne peux pas faire grand-chose pour vous et comme vous pouvez le constater », je lui désignais trois dossiers qui trainaient sur mon bureau « … j’ai déjà pas mal d’affaires en cours, qui, sans vous vexé, sans plus importantes que la vôtre ». Prenant une grande inspiration, je rajoutais. « J’ai bien peur que vous vous êtes déplacée pour rien ». Je me préparais mentalement à une riposte de sa part. Elle n’avait pas l’air de se laisser faire.

(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ sorcière
pseudo : Pivette
célébrité : Taylor Momsen
crédits : Pivette / signature Grey Wind
Messages : 818
Date d'inscription : 24/09/2015
MessageSujet: Re: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   Mer 18 Nov - 16:25

Skyla & Eames


Bien faire son job … pas facile pour tout le monde.


Je l’avais suivi dans son bureau, j’avais pensé que pour une fois dans cette ville quelqu’un allait faire son job et que j’allais enfin pouvoir continuer de faire le mien et arrêter de faire perdre du fric inutilement à la compagnie familial. Et bien il semblerait que je me sois  trompée… Plus j’écoutais ce lieutenant Montgomery plus je me disais que j’avais fait le détour par le commissariat pour n’obtenir guère au final de résultants plus probants qu’avec son collègue. Il parlait, parlait, parlait mais je comprenais aisément que ses belles paroles était d’avantage là pour faire avancer les choses. Surtout pas en fin de journée.

Pour l’instant il ne peut rien faire. Sans blague, en le voyant assis dans son siège, les bras croiser en signe plus qu’évident de fermeture au dialogue, j’ai bien compris que ce ne serait pas ce soir non plus que j’aurai des réponses. Je reste malgré tout silencieuse tentant au maximum de montrer mon mécontentement. Il a du boulot en court et plus important que ma petite affaire, je n’en doute pas une seconde mais je perds des milliers de livres par jour avec leur incompétence moi aussi. Tu parles d’une efficacité. Il assène le coup de grâce en me disant qu’il avait bien peur que je me sois déplacée pour rien. Peur … laisse-moi en douter tout de même, une jolie tournure de phrase rien de plus. Je reste muette encore quelques secondes et quand je comprends que son discours est bel et bien fini, je ne peux que sourire à demi avant de laisser échapper un soupire.

Me levant de mon siège je jette encore un œil sur la plaque posée sur son bureau, faisant mention de son nom et son grade, comme pour m’assurer de bien retenir l’identité de la personne à qui ne plus m’adresser, une de plus dans ce service.


"Je ne vais pas vous déranger plus longtemps dans ce cas. Vous nous auriez fait gagner du temps à tous les deux si vous m’aviez dit directement dans le hall que vous ne pouviez rien faire. Si vous aviez peur d’un scandale, sachez que je ne suis pas ce genre de personne-là, pas quand il s’agit de mes affaires professionnelles."

Me dirigeant vers la porte je marque un temps, ouvrant mon sac et sortant un étui en cuire je reviens vers son bureau, me saisis d’un stylo sur son plan de travail et griffonne un numéro de téléphone en plus sur la carte avant de la lui remettre, un sourire froid se dessinant sur mon visage.

"Vous serez bien aimable de transmettre ceci à l’inspecteur Maxwell, dorénavant, je préfère qu’il prenne contacte directement avec l’avocat de ma compagnie, de cette manière perdrai plus mon temps, juste mon argent."

Je me fend d’un "Bonne soirée Inspecteur Montgomery" un merci aurait été trop hypocrite de ma part, et je quitte son bureau sans m’éterniser. Une fois redescendue dans le hall, mes talons claque sur le sol ce qui fait tourner la tête de celle qui m’avait pseudo annoncée à son collègue, qu’elle tourne la tête, elle pourra admirer ma sortie de leur locaux autant qu’elle le souhaite, je n’ai aucune envie de remettre les pieds ici.

Une fois hors du bâtiment, je pianote sur mon téléphone portable et prévient mon dit avocat qu’il se pourrait qu’il ait des nouvelles, sans doutes pas imminentes d’un Inspecteur Maxwell ou Montgomery, que je ne veux plus avoir à traiter cette histoire de vol mais que j’espère avoir des conclusions d’enquêtes. Après tout c’est pour ça que je le paye et que je paye nos assureurs … qu’ils fassent leur job eux aussi … J’ai hâte de rentrer et d’arriver chez nous et de toucher deux mots à ma coloc de cette fin de journée.



(c) rinema



Sujet terminé pour moi, encore désolée du temps que j'ai mis pour le clôturer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien faire son job … pas facile pour tout le monde. [Eames]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'ouverture "carnassiers" pour tout le monde ???
» Une image choquante pour tout les carpistes ...
» y en aura pas pour tout le monde !!!!!!
» dépéchez vous , y en aura pas pour tout le monde !!
» et hop...du rollkur pour tout le monde!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Commissariat-