Partagez | 
 

 Need some advice ? Me too ! (max&mai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
burn the witch ✝ administratrice
pseudo : minibouh
célébrité : lyndsy fonseca
crédits : mellow bird (avatar), tumblr (gif profil et signature)
Messages : 572
Date d'inscription : 19/09/2015
MessageSujet: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Ven 20 Nov - 0:09

Need some advice ? Me too !


Je me regardais dans le miroir, tentant d'évaluer l'effet de la robe sur moi. Je glissais mes mains le long de mes hanches pour tenter de faire tomber un peu plus le tissu comme je le voulais. Mais rien à faire, j'avais l'impression de ressembler à... je sais pas quoi mais quelque chose de pas plaisant. Un boudin? Toujours le mot pour rassurer Marcus... Je soupirais et retirais cette robe là également. D'un geste, je la jetais sur mon lit, appréciant de la voir tomber bien à plat au dessus de la précédente. Et je me tournais à nouveau vers mon dressing... dans lequel il ne restait plus aucune tenue de soirée. Voilà donc le compte : deux robes de cocktail, un smoking pour lequel je n'avais plus de chemise – l'ayant abîmée à force de la porter pour la vie de tous les jours –, une combinaison qui convenait sûrement pour les fêtes entre jeunes mais clairement pas pour la soirée à laquelle j'allais devoir me rendre. Et ma sublime robe blanche, style romantique, que j'avais portée à mon mariage et qu'il était hors de question que je remette même si j'avais pas eu le courage de m'en débarrasser. Oh après il y avait aussi ce que j'appelais « tenue de soirée » mais qui appartenait à une personne que je n'étais plus vraiment et surtout qui était pas du tout mettable pour l'anniversaire de mariage de mes parents adoptifs. Tout sauf mettable pour cette occasion là. Je te le fais pas dire. Ouais mais ça voulait dire piocher dans mes deux robes de cocktail et j'avais pas spécialement l'impression qu'elles convenaient. Sans parler que l'une d'entre elles avait été acquise avant certaines cicatrices que j'avais pas envie de montrer. A l'époque où celles de l'enfance s'était effacées et que j'en avais pas encore collé de nouvelles à ces endroits là. Et l'autre... nan franchement je ressemblais à un sac dedans. Pourquoi est-ce que je l'avais acheté déjà ? C'était pour faire plaisir à ta grand-mère au bout de deux heures de shopping avec elle. Quand elle a dit que tu étais sublime dedans tu as céder juste pour que ça s'arrête. Ah oui... et l'autre c'était celle que je sortais à noël et aux anniversaires. Bref, c'était mal parti. Ou alors, tu en achètes une nouvelle et sans ta grand-mère. Mais ça voulait dire aller faire du shopping, sortir et « gâcher » le jour de congés que je m'étais pris pour me détendre et me ressources après les... changements dans ma vie. Tu parles de Ewen? Oui, je cause de Ewen, vous êtes si subtiles les gars ça fait peur... Soupirant, je me laissais tomber sur mon lit en sous vêtement. En parlant de sous vêtement, là dedans aussi tu pourrais investir... Genre histoire d'avoir autre chose que les choses que j'aurais même pas mis pour le sport et tes deux ensembles dont la dentelle commence à s'abîmer... Depuis quand tu es une experte de la mode Jazz? J'attrapais mon jean en refusant d'admettre mentalement qu'elle avait raison même si dans le fond je savais qu'elle ne devait pas vraiment avoir tort. Mais j'aimais juste pas qu'ils aient raison. Et j'étais pas spécialement une grande fan de shopping... Enfin pas pour les fringues. Si fallait acheter des livres c'était autre chose...

Une fois prête, je sors de chez moi sans pour au tant arrêter de protester mentalement contre cette idée tout à fait déplaisante. Pfff, shopping. Je poussais la porte d'une première enseigne, sachant que je trouvais généralement mon bonheur ici. Mais j'étais assez... peu coopérative. Toutefois après avoir déambuler sans but dans les allées pendant que mes esprits me faisaient la morale, je pris la direction du rayon des robes. Il me fallait quelque chose de classe, de féminin mais pas provocateur. C'était l'anniversaire de mariage de mes parents après tout... Et j'avais invité Ewen pour essayer de créer des liens, de l'intégrer un peu à ma famille. J'avais pas envie de donner une mauvaise impression à mon jumeau, sans trop comprendre pourquoi. Le noir ferait peut être trop sérieux mais c'était une valeur sure. Le rouge j'aimais bien mais ça faisait souvent tout much, et dans ce cas il fallait contraster avec une coupe pas provocatrice ou sexy le moins du monde. Une robe de none rouge. Genre, toi en tenue de none, ça va pas la tête. Ouais je me disais aussi... Robe serrée ou fluide ? Courte ou longue ? De tout! Ca c'était pas bête Jazz. Je sélectionnais plusieurs robes qui me plaisaient au regard. Puis, cédant aux réclamations de Jazz, je passais par le rayon sous vêtement et sélectionner au hasard quelques ensembles. Puis je me dirigeais vers les cabines. J'enfilais une première robe, noire simple, tout à fait classique. Je tirais le rideau pour sortir dans l'espèce de petite pièce qui donnait accès aux cabines. On y voyait mieux là que dans une petite cabine où on peut à peine se retourner. Je me regardais dans un miroir tout en voyant une jeune fille, rousse des cheveux presque couleur feu, faire de même. Un sourire se dessina sur mon visage en la voyant faire à peu près ce que je faisais. Et visiblement au tant d'aide extérieur pour se décider. Genre on t'aide pas? Je suis pas sure que « aide » convienne réellement. Je me tournais vers elle en souriant. La couleur de la robe va très bien avec vos cheveux. Vous devriez la garder. Je la vis se retourner un peu surprise. Je lui fais un très grand sourire encourageant tout en lui tendant la main, me rapprochant bien que nue pied. Mai. Je trouvais que vous aviez l'air d'avoir au tant besoin d'un avis extérieur que moi.


It runs in my blood, burns my soul

©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
blinded by the light ✝ administratrice
pseudo : Xelette
célébrité : Katherine McNamara
crédits : Minibouh
Messages : 265
Date d'inscription : 20/10/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Ven 27 Nov - 19:56



❝ Need some advice ? Me too !❞
Mai & Max
Une chose était ressortie de ma soirée avec Irene. Mon placard était désespérément vide de vêtements classes et féminins. Je n'avais qu'une seule robe me servait en cas sortie qui nécessitait une tenue correcte. Bref j'avais définitivement besoin de renflouer ma garde-robe. Puis il fallait vraiment que je change de sous-vêtements. J'avais un peu honte d'avoir encore des vieilles culottes avec des têtes de Hello Kitty. Oui, je savais bien que c'était la honte. Puis il fallait dire que jusque là, personne n'avait vraiment regardé de ce coté là. Bref, il n'y avait qu'une seule chose à faire. Le simple fait d'y penser m'arracha une grimace. J'allais devoir faire une séance de shopping. Quelle horreur. Non vraiment s'il y avait quelque chose que je détestais le plus au monde, c'était bien ça. Et dire que les filles adoraient ce genre d'activité. Je préférais de loin aller dans une librairie, ou une bibliothèque, étudier.... mais du shopping. Non vraiment je préférais qu'on me torture en fait. Pourtant, il fallait bien que j'y fasse. Comme on disait plus vite c'était fait, moins je souffrirai.

Je soupirais, il y avait tellement de gens dans les magasins. C'était surtout des femmes en fait. Le voir agir comme des furies me dégouttaient. J'avais beau être sociable, mais là.... patience atteignait ses limites. Clairement. Je me demandais comment j'avais fait pour ne pas frapper une de ses dégénérées. Je respirais profondément. Il fallait que je me calme. Cela aurait été con de finir au poste de police pour un ridicule coup de poing dans la figure d'une pétasse. Je devais m'imaginer ailleurs. La salle d'entrainement. Ouais c'était ça. C'était probablement l'endroit dans lequel j'arrivais à me détendre le plus ou encore au laboratoire. Oui je devais prendre ça comme un expérimentation sur la betise de la femme en train de faire du shopping. Non mieux encore, c'était un entrainement. Un des nombreux que m'avait donné mon père. C'était comme apprendre à se battre, à manier les armes.... sauf que là c'était un mélange entre l'art de garder son self-control et la survie en milieu hostile. En milieu très hostile. Je pris une grande inspiration et me faufilai entre les rayons. Je devais avouer que parfois il fallait presque jouer des coude pour arriver à marcher comme il faut ou ne serait-ce que de regarder les vêtements. Certaines étaient de vraies furies doublées de folles furieuses. J'avais fini par prendre des modèles au hasard. Je n'avais même pas regardé ce que j'avais pris. Je m'étais fié aux couleurs et j'avais regardé la taille. Mais je voulais fuir ses rayons pleines d'hystériques. Je m'étais presque caché dans une des cabines d'essayage. Je n'étais pas agoraphobe, mais là vraiment... c'était de la folie. C'était maintenant clair pour moi, le shopping était l'œuvre de Lucifer.

J'avais mis quelques minutes pour reprendre le court de ma respiration. J'avais enfilé la première robe, c'était une robe rouge qui arrivait au-dessus du genou, elle était moulante, mais dans un tissu fluide. Elle avait des brides fines et ainsi qu'un décolleté assez impressionnant. C'était presque un peu gênant. Je me sentais bien dedans. J'ouvris le rideau et recula pour me regarder dans la glace de plus loin. Je voulais prendre un point de vue plus lointain, comme pour voir ce que les gens allaient percevoir de moi. Mes yeux se posèrent automatiquement sur ma poitrine, j'avais l'impression qu'on ne voyait QUE ça. Moi qui la cachais toujours derrière des pulls beaucoup trop large pour moi. Autant dire que j'avais l'impression que les yeux des gens n'allaient se poser que sur eux. Quand j'entendis une douce me parler, je me retournai en sursautant. Par réflexe je croisais mes bras pour dissimuler tout ce qu'on voyait. Vous trouvez ? Merci. Mais je déteste quand les décolletés sont aussi … généreux. Si vous voyez ce que je veux dire. Ça ne me met pas très à l'aise. Je ris légèrement gênée, je n'aimais pas vraiment montrer autant mon corps. Je regardais la robe que portait l'inconnue. Elle était vraiment classe. Enfin la personne, en soit la robe était simple. Mais sur elle c'était élégant.... puis elle était belle. Je le lui serrais la main amicalement avec un grand sourire. Enchantée, je m'appelle Max. Je ne pu m'empêcher de rire quand à son commentaire. Ça se voit tant que ça que je suis paumée ? Je baissais les yeux et le mordillais la lèvre inférieure. Je me sentais presque un peu ridicule. Puis je ne savais pas pourquoi, j'étais un peu impressionnée par cette femme qui avait tant d'assurance. A coté d'elle j'avais l'air bien penaude à cacher mes seins comme.... une vierge. Bon ok j'en étais une. Est-ce que je peux te tutoyer Mai ? Je ne suis pas bien à l'aise avec le vouvoiement ? Je souriais timidement, je ne devais pas me sentir impressionnée. Les Gecko sont confiants. J'attendis sagement sa réponse avant de dire avec un clin d'œil Si je puis me permettre Mai, tu es sublime. Mais vu ton corps tu pourrais porter un sac poubelle que tu serais... sexy.


© Pando




No I won't apologize for the fire in my eyes
Let me show you my, my true colors, it ain't no rainbow. (...) It's time to light the flame, right before it rains. I'm not afraid, I'm not. (zedd) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administratrice
pseudo : minibouh
célébrité : lyndsy fonseca
crédits : mellow bird (avatar), tumblr (gif profil et signature)
Messages : 572
Date d'inscription : 19/09/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Ven 4 Déc - 23:23

Need some advice ? Me too !


Coincée dans ma robe pourtant pas aussi désagréables que ce que j'avais pu mettre à une époque, je détaillais la jeune femme qui se tenait devant moi. Elle avait des cheveux d'un roux éclatant, tellement plus original qu'un châtain comme le mien bien qu'il n'y avait aucune jalousie dans ce propos juste une réalité. Ils étaient longs, fouettant son dos à chacun de ses mouvements ce qui donnait un effet de fluidité à ses pas. Puis, quand elle se tourna, je pus voir mieux son visage. Elle était jeune, c'était sûre. Elle devait être à peine plus vieille que Louise, bien qu'elle me faisait beaucoup plus un effet d'adulte... Sûrement était-ce parce qu'elle n'était pas Louise et que Louise serait toujours mon bébé de petite sœur. Que elle... Mes yeux glissèrent sur ses formes, m'attardant sur ses hanches si bien dessinée. Elle était sportive, cela se voyait sur son corps. Et... cela ne faisait que le rend encore plus beau. Je suis d'accord, quelle canon ! Je souris devant la réaction de mes esprits, tous d'accord sur la beauté de la jeune femme comme à sa réaction. Elle venait de couvrir sa poitrine de ses bras et j'eus envie de lui dire que non, qu'elle était splendide et magnifique comme ça mais je me retiens de peur de ne la gêner qu'encore plus. Je pouvais comprendre cette réaction. Même si à son âge j'étais un peu provocatrice dans mes tenues pour... aller faire la fête, je n'étais pas spécialement du genre à exposer ma poitrine non plus. Après tout, je traînais encore régulièrement avec des vêtements appartenant à Aidan. Minable. C'était pas ma faute si son sweat était doux... Bref, je comprenais la gêne que ce genre de tenue pouvait engendrer. Je serrais sa main avec plaisir, profitant qu'elle dé-sert ses bras pour regarder ce fameux décolleté. Il était tout à fait avantageux. Même plus que ça! Bande de pervers. Pas plus que toi ma chère... C'était pas faux ça. Mais bon, elle m'avait dit qu'elle trouvait que ça posait problème, il fallait que je vérifie ses dires non ? Toujours à te sacrifiée pour nous. Avec Padraig, on aime bien ! Je me permis de rire quand elle dit être paumée. Tu as juste l'air aussi paumée que moi. Je déteste devoir faire du shopping. Parce que ouais, j'étais pas là par plaisir. Si non, je serais plus au rayon des tenues de sport ou des tenues assez classes pour être mises au boulot mais décontractées. Quand on aimait au tant que moi s’asseoir n'importe où... Vas y, tutoies moi ! J'utilisais le vous juste pour ne vexer personne. Je lui adressais un clin d'oeil avant de laisser le rouge me montait aux joues devant un tel compliment. Tu lui dis que le sac poubelle tu as déjà essayé? Merci Jazz, ça fait plaisir de voir que tu aimes tant que cela mon style vestimentaire. Ou que elle, le sac poubelle aussi suffirait à ce qu'elle soit sublime.  Dis comme ça.. Ou nue... Marcus ! Fermez là un peu. Merci. Mon sourire fut presque timide. Elle ne m'avait pas vu recouverte d'ecchymose, de plaies et autre. Je devais perdre en sexytude dans ces cas là. Mais, si je peux me permettre, tu es bien plus jolie et sexy que moi! Carrément! L'âge joue pas en ma faveur. Je lui adressais un grand clin d'oeil en disant ça, sachant bien que je devais à peine avoir dix ans de plus qu'elle, sûrement moins. Je vois pour le décolleté, et rassures toi : il est parfaitement décent. Mais si tu n'es pas à l'aise, ne la prends pas. Tu la mettras pas dans ce cas. Je parle d'expérience ! Tu as aussi mis des trucs plus qu'indécent. Ouais mais au final, je retrouve mes bon vieux jean et pull oversize régulièrement. Donc fermez là encore une fois ! Elle devient violente dis donc, vous trouvez pas? hum... C'est parce qu'elle drague! Nan mais vous allez vous calmer ? Ca fait trente secondes que je lui parle, je la drague pas... encore. D'accord ! Arrêtez un peu, j'avais aucunes intentions de ce genre au début et avec vos discours à la con là... Encore une fois Temp, tu vois, y a pas que moi qui a de mauvaises idées. Vous aussi ! Tu cherches une tenue pour une occasion particulière ou tes placards sont désespéramment vides ? Je lui souris avant de m'observer dans un des miroirs. Je laissais mes mains glissaient sur mon ventre et mes hanches pour mieux visualiser le tombé du tissu sur moi. C'était pas exceptionnel franchement. La robe était très simple mais au vu de mon petit nombre de robes, je pourrais la prendre même si ce n'est pas ce que je mettrais à l'anniversaire de mariage de mes parents. Nan mais prends là, ton placard fait peur. T'as pas de robes... enfin pas que tu veux bien et dans laquelle tu rentres encore. Dis que j'ai grossi. Mais on pour cette occasion particulière, je me devais d'être élégante et il manquait à cette robe un petit quelque chose. On est d'accord. Je te propose qu'on essaye toutes deux autre chose et qu'on se donne nos avis réciproque après? Je lui souris. J'ai toujours trouvé le shopping plus agréable à deux. Ayant une réponse positive, je retournais dans ma cabine. Je posais cette robe de côté, dans ce qui allait être la pile des choses que je prendrais. Je passais une autre robe et allais voir ce que Max avait choisi.


It runs in my blood, burns my soul

©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
blinded by the light ✝ administratrice
pseudo : Xelette
célébrité : Katherine McNamara
crédits : Minibouh
Messages : 265
Date d'inscription : 20/10/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Mer 30 Déc - 0:13



❝ Need some advice ? Me too !❞
Mai & Max
Je ne m'attendais pas vraiment à trouver un visage amicale parmi toutes ces furies. Mai était arrivée comme une sorte de petit miracle dans ce monde de folie. Pour une fois, je devais avouer que je ne me sentais pas complètement perdue dans un magasin de fringue. A croire quand on se retrouvait entre paumées, d'un coup on l'était un peu moins. Je souris à ma sauveuse d'une journée. Puis en plus, elle était loin d'être désagréable et ce dans tous les sens du terme. En plus d'etre belle, elle était également agréable, ce qui ne gâchait rien entre nous ! Je fis une grimace quand elle me confia à quel point elle détestait le shopping. J'étais complètement d'accord avec elle. Une vraie corvée. Les taches ménagères me semblaient plus agréables à faire.... sentir les chaussettes de Matt était plus agréable ! C'était pour dire quand même ! Tu m'étonnes ! Je peux passer des heures à lire mais être entourées de ces folles furieuses ! Une véritable horreur ! Les femmes sont étranges quand même ! Je ne pu m'empêcher de rire légèrement après avoir dit cela. En tout cas, je m'étais sentie immédiatement à l'aise avec Mai. Naturellement j'avais voulu la tutoyer. Je savais que j'avais tendance à être très amicale avec tout le monde, j'étais un peu une sorte de bisounours. Mais avec Mai j'avais ressenti quelque chose de.... différent ? Je me sentais bien, j'avais l'impression qu'on était pareil dans le fond. J'avais le sentiment profond que je pouvais lui faire confiance, intuition féminine. C'était stupide, inexplicable et ça n'avait pas de sens, mais c'était comme ça. Cette rencontre était parfaitement naturelle, j'avais l'impression presque de parler à une bonne amie que je connaissais depuis quelques années. Je lui confia qu'elle était très belle et que n'importe quoi pouvait lui aller, même un sac poubelle. Sexy ? Moi ? Je rejetai un regard dans le miroir. Moi, j'étais sexy ? Plus sexy qu'elle ? Non pas possible, avec sa peau basanée, ses cheveux bruns et ses yeux à tomber par terre. Elle était plus sexy que moi. Je secouai la tête quand elle parla de l'age. Tu parles comme si tu avais 40 ans, je lui souris timidement. Rassure moi, tu n'as pas 40 ans hein ? Parce que si c'est le cas, tu as un truc miracle ! Je ris légèrement. Je n'osais pas vraiment lui demandé son age, puis quand bien même je m'en fichais bien. Je ne faisais pas vraiment attention à ce genre de détail. Quand elle me donna un conseil, je du avouer que je me sentais particulièrement... heureuse. Comme un manque qui était comblé. Je n'avais jamais vraiment eu ce genre de conseil. Ce n'était pas Asher qui m'aurait aidé pour trouver des vêtements. Et mon père ? Non sérieusement ?! Mon père ! Et mes amies j'étais beaucoup trop fière pour leur demander. Je n'ai jamais été à l'aise avec ma poitrine... faut dire que j'ai grandi avec deux homme. Genre conseil beauté et truc de femmes.... je ne te fais pas un dessin hein ? je ris légèrement. Pourquoi est-ce que je lui disais tout ça moi au juste ? Putain, voilà que je faisais des confidences à une parfaite inconnue. T'avais l'air maligne Max, vraiment ! Désolée je dois t'embêter avec mes histoires. je souris un peu gênée, Mai n'était pas là pour servir de psychologue à une pauvre gamine comme moi après tout ! Ben j'ai eu une soirée récemment et après une fouille archéologique de mon placard, je n'avais qu'UNE robe. Je me suis dit que je devais vraiment remplir ma garde-robe. Et toi, une occasion particulière ? Mes yeux parcoururent la tenue de Mai, le tombé sur ses hanches et.... ses fesse. Je levai les yeux en l'air pour ne pas trop me faire cramer en train de reluquer une fille. Bon sang! Je reluquais une fille ? Moi ? Le rouge commençait à me monter aux joues. Je sentais cette impression de chaleur au niveau de mon visage et vu ma peau pale... on allait voir QUE CA ! Définitivement, je me payais l'affiche aujourd'hui. Quand elle me proposa de s'entraider et de partager nos avis sur la robe de l'autre, j'acquiesçai enjouée. Je pense qu'on va faire un duo d'enfer ! Mais avant que Mai ne rentre dans sa cabine, je lui attrapai la main. Est-ce que je pourrai.... te demander... hmmm un petit service ? Le rouge me remonta aux joues une nouvelle fois. J'avais presque l'impression d'être écarlate jusqu'à mes oreilles. Alors tout doucement je lui demandai. En fait, j'ai besoin d'un autre avis plus.... hmm intime. Je tripotai fébrilement mes doigts entre eux. Bon sang, j'étais conne de demander ça. J'étais ridicule. TELLEMENT RIDICULE ! En fait, j'ai encore des sous-vêtements de gamine et... est-ce tu pourrais m'aider à trouver des … hmm... des vrais dessous de femme quoi. J'attendis sa réponse alors que j'osais à peine croiser son regard. Je me sentais stupide, ridicule. Toute ma belle confiance en moi s'était évanouie en deux temps trois mouvements. J'ignorais si c'était Mai qui me rendait comme ça ou si c'était cette séance de shopping... ou les deux. Nous finîmes par retourner dans nos cabines.  J'enfilais une robe verte émeraude... sans décolleté, manche longue et qui s'arrêtait à mi-cuisse. Ah je me sentais mieux ! Au moins on ne voyait pas ces deux gros machins au milieu du torse. Le tissu était moins élastique, mais ce n'était pas gênant. Mais.... merde ! Je n'arrivais pas à atteindre la fermeture éclair dans le dos. J'entendis ma nouvelle amie sortir de la cabine. Alors je laissais seulement ma tête dépasser du rideau. Hmmm excuse-moi ? Tu peux venir j'ai... un petit soucis technique de zippage. Alors qu'elle me rejoignait dans ma cabine d'essayage, je lui montrai la fermeture éclair du démon qui était ouverte, laissant voir toute la peau diaphane de mon dos. Je dégageai mes cheveux par dessus mon épaule pour ne pas qu'ils se coincent dans le zip.
Quand je sentis ses doigts furtivement toucher mon épiderme, j'eus du mal à contenir un frisson. Une fois la robe, je sortis avec Mai pour nous admirer. T'es canon dis donc !


© Pando




No I won't apologize for the fire in my eyes
Let me show you my, my true colors, it ain't no rainbow. (...) It's time to light the flame, right before it rains. I'm not afraid, I'm not. (zedd) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administratrice
pseudo : minibouh
célébrité : lyndsy fonseca
crédits : mellow bird (avatar), tumblr (gif profil et signature)
Messages : 572
Date d'inscription : 19/09/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Jeu 7 Jan - 19:42

Need some advice ? Me too !


Je souris quand la jeune femme, Max donc, m’annonça qu'elle préférait passer des heures à lire qu'à se trimballer dans les lieux comme ces magasins avec plein de femmes dedans. Qu'est-ce que la comprenait alors que je passais moi même le plus clair de mon temps dans ma boutique ou dans des lieux pas spécialement fréquentés par c genre de nana. Peut être était-ce parce que j'avais grandit avec quatre frères et seulement deux sœurs, beaucoup plus jeunes que moi. Peut être était-ce parce que j'avais appris dès mon plus jeune âge que les hommes survivaient mieux que nous autre femme et que j'avais décidé de me débarrasser de ce qui me retenait au plus bas. Quel succès... Ca avait marché à l'occasion. Rarement je vous l'accorde. Mais reconnaissez que je m'en étais pas trop mal sortie finalement. Ouais t'es toujours pas morte, j'aurais pas parier là dessus. Bah voilà, on est d'accord : j'aurais pu faire pire. J'aurais pas survécut à l'orphelinat pendant 11 ans si j'avais pas appris à cogner. Tu aurais pu être adoptée plus tôt. Discutable mais sûrement pas faux. Mais ce qui était faux c'est qu'elle sorte que j'étais plus belle qu'elle. Genre, je n'avais pas cette crinière rousse splendide qui donnait l'impression que le feu lui même dansait sur mes épaules. Loin de moi l'idée de penser qu'elle n'avait que cela pour elle. Je rigolais quand elle me dit que je parlais comme quelqu'un qui avait 40 ans. Je posais une main sur son épaule avec une familiarité que me surpris moi même. On lui fait confiance aussi, sans savoir pourquoi non plus. Instinct Guys! Effectivement, 40 c'est dix ans de trop. Mais tu veux connaître le miracle ? Le sport et une bonne alimentation. La magie aide.. Je vais pas lui dire ça voyons. Par contre, se faire casser la gueule si souvent ça aide pas vraiment... Fin tu as pas le temps de grossir trop tellement ton corps a besoin de se remettre souvent.. Pas faux. Mais ça compte comme du sport on va dire. Je fus un peu surprise quand elle m'expliqua pourquoi elle était pas à l'aise avec sa poitrine. Je dus me retenir de lui dire que justement, quand on est entouré d'homme, elle devient particulièrement utile. Alors je me contentais d'hocher la tête. Je comprend. J'ai qua... cinq frère. Je pouvais plus ne pas inclure Ewen dans le lot parce qu'il était définitivement mon frère même si je n'avais pas grandit avec. Et crois moi, comparez à mes deux sœurs je tiens plus de l'homme que de la femme ! J'aurais eu envie de lui dire qu'on pouvait être physiquement une femme, en accord avec le fait d'en être une même si on a les activités et plaisirs qu'on attribue normalement aux hommes. Ne pas trainer avec d'autres femmes en première ligne. Mais j'étais pas sure que ça aide vraiment cette jeune femme. Evite oui! Tu m'embêtes pas ! Ca fait plaisir de voir quelqu'un qui comprend que je prenne pas méga plaisir à faire du shopping! Je lui adressais un clin d'oeil avant qu'elle m'explique pourquoi elle venait ici. Ok, même ma garde de robe faisait moins peur que ce qu'elle décrivait et pourtant c'était loin d'être un modèle. Je m'étonnais de la voir rougir mais bon, j'étais pas dans sa tête. Dans la tienne ça suffit. Anniversaire de mariage de mes parents. Et... j'ai... j'ai plus d'une robe mais je sois pas sure d'accepter de les remettre un jour. Je préfère aussi que tu le fasses pas. Merci Jazz... Plaisant.

Je lui adressais un clin d'oeil quad elle m'annonça que l'on allait faire un super duo toutes les deux. Puis elle me demanda si elle pouvait me demander un service. Oui bien sur. Je lui adressais mon sourire de grand sœur, celui qui dit que vas y tu peux parler et dire ce que tu veux. J'ouvris des yeux surpris en entendant la suite. Elle, des dessous de gamine ? Et bah, qu'est-ce que ça donnerait quand elle en aurait prévu pour la mettre en valeur. J'osais pas lui annoncer que moi même j'avais pas de dessous particulièrement sexy, des dessous de femmes pratique c'était plutôt mon truc. Mais bon.... Je dois en acheter aussi donc... allons y! Je la poussais du bout des doigts vers sa cabine avant d'entrer dans la mienne, comptant sur le deal qu'on avait fait pour avoir son avis sur ma seconde robe sélectionnée. Ok, elle était verte... Pas vert pétant hein ! Un joli vert forêt comme le chemiser que m'avait offert ma mère pour mes vingt ans. Je savais qu'elle noterait l'effort si je mettais cette robe là. Je fis remonter la fermeture, notant avec plaisir qu'elle était au niveau des côtes et non dans le dos. Je l'entendis m'appeler pour un petit problème et je me rendis dans sa cabine. Pour avoir sous les yeux son dos et la chute de ses cheveux dessus. Je déglutis difficilement en attrapant la fermeture, essayant de pas mettre mes doigts en contact avec son dos. Et voooooilà!

Je ressortis en respirant profondément, profitant de mes quelques secondes d'avance pour reprendre contenance. C'est qu'un dos Mai... Moi aussi ce dos me fait de l'effet. Roh putain vous aidez pas les gars là... C'est elle qui aide pas avec un dos pareil. Fin, c'est pas non plus sa faute si elle est sexy quoi. Je passais une main sur mon visage quand elle me complimenta et je me tournais vers elle. Ca te va à merveille ! Mieux que la précédente d'ailleurs. TELLEMENT ! On est d'accord sur le sujet. Tu veux pas lui faire du rentre dedans ? Je veux pas la faire fuir aussi pendant que tu y es. Elle t'a demandé de l'aide pour la lingerie. Pour la trouver, pas pour lui enlever. Tu le fera avec les dents ? OH LA FERME VOUS TOUS ! C'était tellement, tellement compliqué. De vous avoir dans ma tête quand je me retrouve face à une si belle jeune femme. Si tu te sens à l'aise dedans, prend là franchement. Tu feras tourner des têtes avec, je te l'assure! Parce qu'elle fait déjà tourner la tienne. Yep vous avez saisit l'idée.


It runs in my blood, burns my soul

©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
blinded by the light ✝ administratrice
pseudo : Xelette
célébrité : Katherine McNamara
crédits : Minibouh
Messages : 265
Date d'inscription : 20/10/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Sam 16 Jan - 22:34



❝ Need some advice ? Me too !❞
Mai & Max
Eh bien si le sport et une bonne alimentation étaient le secret pour rester jeune, je l'annonçai, j'étais bien partie pour être immortelle. J'avais toujours fait très attention. Je n'avais jamais fumé, j'avais toujours eu une alimentation saine et je faisais très régulièrement du sport. Mon seul travers, c'était de boire du whisky de temps en temps et encore. Rares étaient les occasions que j'en buvais. Le reste de la conversation me sembla très naturelle. Mai me mettait vraiment à l'aise et je la voyais bien devenir mon amie. Elle était très agréable et …. très belle je devais bien l'avouer. Elle avait l'air confiante, forte. D'une certaine manière je l'admirais. C'était une vraie beauté. Une somptueuse brune à la peau basanée, ouais, si j'avais pu choisir un « type de femme », elle en aurait fait partie je pense. Je devais avouer que le shopping qui me semblait être une corvée à la base, me semblait se changer un après-midi sympathique. En tout cas, la perspective de passer ce moment de lutte contre les furies me semblait immédiatement beaucoup plus doux qu'à la base. Je souris quand elle me parla de l'anniversaire de mariage de ses parents. Je suis certaine que ça sera un super moment pour toi et eux. Je me souvins d'un long moment, quand nous vivions encore à Dublin, mes parents étaient souriant et heureux. C'était toujours beau de voir un couple qui tenait le coup. Je trouvais ça beau un tel amour. Machinalement, je passais mes doigts sur la bague que j'avais autour du cou. Cette bague en toc que m'avait offerte Gidéon pour nos « vraies-fausses fiançailles ». J'enviais ces belles relations, si seulement j'avais pris un autre choix avec lui, je me demandais ce que ma vie aurait pu être maintenant. Je me donnais une bonne claque mentalement, ce n'était pas le moment pour moi de faire ressortir ces souvenirs. Je souris à ma nouvelle amie en lui avouant que nous allions faire un duo redoutablement efficace.

J'étais d'ailleurs tellement à l'aise avec mai que je lui parla d'un autre petit soucis que j'avais. Je lui demandais un coup de main au niveau sous-vêtements. Demande qui me fit monter le rouge jusqu'aux oreilles. Je n'avais jamais vraiment demander ça a quelqu'un, j'étais assez réservée sur certaines choses. Je n'avais pas osé en parlé aux gars, ni même à Charly. Alors quand elle me confia qu'elle aussi devais en acheter je souris et la remerciant chaleureusement. Ce qui voulait dire.... que je la verrai en dessous, en petite tenue quoi. Oula, ça serait la première fois que je verrai une inconnue comme ça. Rien que l'idée me semblait complètement folle et terriblement … plaisante. Alors nous retournions dans nos cabines. J'enfilai ma robe mais rencontra un problème avec la fermeture. Fichues fermetures dans le dos. Une vraie plaie ! J'appelais Mai à mon secours. Je dégageais mes cheveux devant ma poitrine pour qu'elle puisse remonter la vile fermeture éclair sans coincer ma chevelure à l'intérieur. Quand je m'observais dans la glace, un fois à l'extérieur, je devais avouer que je me plaisais vraiment. Je me trouvais séduisante. La longueur était bien et il n'y avait pas se décolleté gênant. Alors je regardais, elle était sublime elle aussi. Puis étions presque assorties ! Et toi, tu fais clairement tourner la tête avec ta robe ! Tu vas faire tomber tomber tous les Jules et les Juliette du quartier ! Je lui accordai un clin d'œil amusé.

Et des robes il s'en enchaina une bonne petit poignée. Je du avouer qu'il y eu certaines qui étaient vraiment à mourir de rire. Dans le sens où j'en avais prises qui étaient.... D'une forme assez étrange. Entre celle qui me donnait l'air d'une grande-mère, ou bien celle qui semblait tout droit sortie de l'armoire d'un Dumbledore transsexuel, et je ne parlais pas de celle qui semblait être sortie d'un épisode de Stark Trek. Bref nous avions eu beaucoup de fous rires. Ils en était sorti que j'avais pris, la fameuse robe verte émeraude, une longue robe noire très élégante ainsi qu'une robe rouge un peu provocante, mais qui était terrible. Nous avions fini par arriver au rayon des sous-vêtement, la pensée de voir Mai en dessous me fit a nouveau monter le rouge aux joues. Je regardais difficilement mon amie. Mes yeux naviguaient entre les différents modèles. Je suivais Mai et sélectionnais quelques trucs. J'avais clairement refusé les string, je m'y sentirai trop mal, quelle idée de se mettre une ficelle dans les fesses ! Puis il y avait clairement des boxer et culottes en dentelles qui étaient très sexy ! Je me tournai vers Mai difficilement, avec une bustier plutôt transparent dans les mains. Mais y'a combien d'agrafes à ce truc ?! Ça doit être l'expédition pour le mettre ! Je ris légèrement alors que je mis le bout de tissus devant moi. Tu crois que ça m'irait bien ?


© Pando




No I won't apologize for the fire in my eyes
Let me show you my, my true colors, it ain't no rainbow. (...) It's time to light the flame, right before it rains. I'm not afraid, I'm not. (zedd) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administratrice
pseudo : minibouh
célébrité : lyndsy fonseca
crédits : mellow bird (avatar), tumblr (gif profil et signature)
Messages : 572
Date d'inscription : 19/09/2015
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   Ven 29 Jan - 16:23

Need some advice ? Me too !


Je faisais remonter la fermeture éclaire de la robe de Max en essayant de pas trouver profiter de la vue que sa robe ouverte me donnait sur sa chute de reins. Perverse. Comme si vous profitiez pas de la vue au passage ! On a jamais dit le contraire! Surtout toi Marcus, t'es le plus gros pervers de cette planète de toute manière et heureusement pour l'innocence des autres personnes je suis la seule à t'entendre. Mais voilà, je commence à avoir une question mes amis les esprits en la voyant dans cette tenue : vous trouvez Max plus jolie avec cette robe qui la met en valeur ou quand on aperçoit sa peau en dessous ? Bah là on voit quand même pas mal de peau. Tu as très bien compris la question Jazz. En tout cas, même si elle serait probablement jolie avec un sac de patate pour tenue, cette robe lui va beaucoup mieux que la précédente. C'était la moindres des choses de s'en rendre compte. D'ailleurs, je lui faisait remarquer en lui disant que si elle se sentait bien dedans, elle ferait bien de l'acheter. Je ne savais pas trop ce qu'elle pouvait se permettre d'acheter alors c'était un peu délicat de dire cela, mais je savais qu'elle aurait pas de mal à trouver de multiples occasions pour porter une tenue qui la rend aussi belle. Bien qu'elle était au naturel hein ! On a compris. Après, il fallait qu'elle se sente à l'aise dedans bien entendu. Parce que comme Jazz nous le répète devant : une femme est plus jolie quand elle se sent bien dans sa peau. Et dans ses vêtements au passage. Et ses sous vêtements, c'est pour ça que tu vas aller t'en acheter des vrais. Ma culotte est une vraie culotte et je suis tout à fait à l'aise dans mes sous vêtements pas sexy pour un sous. Mais... j'avoue que c'est pas sexy pour un sous, y a du progrès. Je rigolais quand elle m'annonça que je ferais tourner la tête de tous les jules. Et les juliettes, comme quoi elle a bien compris à qui elle parle. Ou pas. J'avoue que j'avais pas spécialement prévu de draguer à l'anniversaire de mariage de mes parents. Surtout que je serais déjà au bras du plus bel homme. Mais dis pas ça ! T'es con! Hein de quoi... AH OUI ! Oups. Je me tournais vers elle avec un sourire coupable. Je parle de mon frère hein! Je la vis me sourire et je lâchais un petit rire. Je suis une sœur tout à fait objective comme tu peux t'en douter ! Mais c'était vrai ! Je serais au bras du plus bel homme ! Avec lequel de tes frères? J'ai encore un peu de mal à voir Liam ou Gwen comme des hommes et Pablo... Nan Pablo c’est un cas particulier. Mais j'y vais avec Auguste, comme tous les ans. Et genre trainer Ewen à ce genre de chose. Vous êtes dingue ! Ouais ouais, allez essayer autre chose, je m'impatiente ! Mais oui, Général Jazz.

D'ailleurs, ce fut exactement ce que l'on fit. Et il faut avouer que nous avions toutes les deux choisis des robes qu'on aurait à vrai dire... jamais mis en dehors d'une cabine d'essayage. J'appréciais passer ce moment avec la jeune femme, ça me rappelait les quelques sorties shopping que j'avais fait par le passé avec Adalyn, quand je vivais encore à Londres. Et finalement, je me retrouvais avec beaucoup plus de tenues que j'appréciais et qui m'allait que si j'y étais allée seule en râlant à chaque nouvelle robe que je passais. Surtout que j'étais pas du tout une fan de la robe noire dans sa simplicité, vraiment. C'est quasiment les seules robes que tu mets en dehors des fêtes de famille. Bah oui, je sais Jazz. Enfin... les robes essayées, il nous restait plus qu'à trouver les sous vêtements. Je suivis Max dans le rayon en tirant la grimace. Sauf qu'elle avait encore moins l'air de savoir ce qu'elle faisait que moi... Bref, je sélectionnais rapidement un lot de culotte... enfin boxer version nana en dentelle, le genre de truc que j'aimais bien porter. Et je fouillais dans les tailles de soutifs pour en trouver un accordé qui m'aille. Les sous vêtements avec moi c'était noir ou blanc, à l'exception d'un ou deux autres trucs, ça évitait de faire dépareillé. Au moins, tu fais cet effort là... Le minimum quoi. Je suis sure qu'on peut être dépareillée et sexy Jazz. Je me tournais vers Max pour voir comment elle s'en sortait et surtout lui proposer mon aide quand elle tendit vers moi un bustier vers mon visage en me demandant combien d’agrafe ce truc avait. Beaucoup trop pour ce que j'accepte d'essayer de le mettre personnellement ! Puis t'imagine après pour l'enlever... genre dans un moment torride et « chérie... j'arrive pas à retirer ton truc ». Je devais me retenir de rire. Surtout que bon, c'est pas comme si les hommes avaient l'habitude comme nous des soutifs et leur agrafe de merde. Mais dans le genre tue l'amour, la lingerie trop compliquée à mettre et enlever, selon moi, en tenait une bonne couche. Jusqu'à ce qu'elle le mette devant elle en me demandant si je pensais que ça lui irait. Je déglutis un peu difficilement. Tu l'imagines dedans ? hum oui... Et l'image est plaisante, je suppose? huuum... oui ? Très oui. Dis lui. Ca t'irait plus que bien, si tu es prête à te battre avec les agrafes. Han mais tu rougis en plus? Bah, légèrement. Peut être un peu plus que légèrement à l'idée de Max là dedans et avec rien d'autre si vous voyez ce que je veux dire. Je serais toi... je choisirais moins compliqué. Genre... attend. Je me retournais et regardais ce que j'avais pas loin. Mes yeux se posèrent sur un body en dentelle noire. Je lui tendis. Dans le genre recouvre tout. Si non... de nos jours on fait des soutifs très sexy aussi. Et je doute que tu ais besoin d'un truc particulier pour être sexy dedans. Tant qu'elle me demande pas quelle forme de bonnet de soutif, il lui fallait. Déjà que tu choisis les tiens au hasard. Je les choisis pour qu'ils me tiennent les seins, c'est leur utilité première, je te rappelle. Et la preuve, là j'en ai même pris un push up pour... faire un effort ? Me demande pas quand je compte faire un effort. Si non, tu trouves quelque chose qu'il te plait ? Je suis peut être pas du meilleur conseil, je suis plutôt... boxer, soutif noir et interchangeable mais ça sera pas dur d'imaginer l'effet que tu créeras dans ce genre de... tenue? Alors, là si c'est pas du rentre dedans, tu m'expliques ce que c'est? C'est elle qui a commencé en me demandant si je pensais que ce truc plus que provocateur lui irait bien ! Maintenant j'ai surtout envie qu'elle l'essaye pour lui retirer après tu vois. Et ça se fait pas. On est dans un lieu public et je la connais à peine.


It runs in my blood, burns my soul

©️ Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Need some advice ? Me too ! (max&mai)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Need some advice ? Me too ! (max&mai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Board advice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Boutiques de Princes Street-