Partagez | 
 

 EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ghost ✝ compte fondateur
pseudo : hawking.
célébrité : une ombre qui te surveille
Messages : 224
Date d'inscription : 23/06/2015
MessageSujet: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Sam 13 Fév - 22:50




Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

La Burns Night était passée. Dans la tête de tout le monde il n'y avait qu'un seul nom: Athena O'Malley. Elle était devenue l'ennemie publique numéro une. Recherchée par tout le monde, son était crié dans tous les médias. Qu'on soit au courant ou pas sur la vérité de cette tragique soirée, la Burns Night laissant un profond traumatisme chez les habitant d'Edimbourg. Pourtant, l'envie de continuer à vivre n'était pas partie. Car bien au de-là de la tragédie, la volonté de rester unis et de poursuivre son quotidien était encore présente. La soirée de la Saint-Valentin fut annoncée. Surprise générale ? Pas tant que ça ! Quatorze février. La soirée avait été préparée aux petits oignons. Pour cette occasion le restaurant « Le Cupidon » avait été réquisitionné. Pour ce soir ? Le plus grands blind date de la ville. Rien que ça ! Un grand nombre de célibataires était prévu au programme. Le but ? Oublier un instant nos regrettés défunts et se laisser aller à un moment de légèreté !

Vingt heures pétantes, tout était prêt depuis un petit moment. La salle avait été décorée à l'avance. Le ton rouge était à l'honneur, par chance, aucun taureau n'était venu à la soirée ! Entres les chaises drapées de rouge, les pétales de roses rouge sur les nappes blanches, tout avait été prévu pour que l'ambiance y soit. Les couples avaient déjà été formés avant l'arrivée. Sur chaque table était indiqué le nom de chaque « couple » attendu. Rendez-vous à l'accueil, les serveurs et serveuses se feront une joie de vous indiquer votre place attitrée. Par chance, ce soir, c'est générosité absolue, tout vous sera offert par votre ville. Repas à l'œil ! Dans la salle, une piste de danse à été aménagé, avec un fond sonore …. des slow bien évidemment ! Coupe de champagne, mets fins au programmes et slow langoureux au programme ! La soirée durera-t-elle jusqu'au bout la nuit pour vous ?


Et l'heureux couple est.....


Salem et Louise !

Règlement :
- Nous vous suggérons de faire des posts de rp court, afin de faire avancer l'intrigue le plus possible.
- Chaque couple à son sujet personnalisé, il n'y a donc pas d'interactions entre les différents couples. Visiter la table d'à côté n'est pas possible.
- En revanche, il est totalement possible de bouger à votre guise dans le restaurant. Les plus fous pourront se risquer à aller dans les WC à deux... En revanche, tachez de ne pas partir sans votre partenaire, il faut jouer le jeu.
- Vous pouvez être venue parce qu'une amie vous à inscrit, ou parce que vous avez tout simplement vu de la lumière dans la salle. Soyez imaginatifs, on vous laisse la carte blanche !
- Si jamais on vous pose un lapin, prévenez le staff, on s'occupera de vous personnellement.
- Et enfin, amusez-vous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Dim 14 Fév - 16:30

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Mais quelle idée stupide j’ai eu ?! Franchement, un blind date ! Y’a des jours comme ça qui me font questionner ma santé mentale. Certes, au moment de l’inscription, ça m’avait paru une bonne idée, mais maintenant qu’il faut y aller, j’ai envie de m’en mettre une pour avoir pensé ça. Je suis dans ma chambre, devant mon miroir, faudrait que je me prépare, et je flippe. J’avoue, j’aimerais bien avoir un copain, mais je ne me croyais pas suffisamment désespérer pour en arriver là. Qui sait sur quoi je vais tomber ?! Soupir. Bon, de toute manière, maintenant c’est fait, j’ai plus des masses le choix. Comment je m’habille ? Sobre, mais habillé qu’ils disent. Ouais, ça m’aide beaucoup. Mon armoire est grande ouverte, mais mes idées se sont fait la malle. Je pourrais passer des heures comme ça à regarder dans le vide avant de savoir quoi mettre. On toque à ma porte. Génial. C’est le moment de m’embêter tiens. Je sais, normalement je suis super gentille et j’aime tout le monde, mais là, je stress. Je vais ouvrir. Ouais, en sous-vêtements, mais on s’en fiche, c’est surement un membre de la famille, y’a personne d’autre à la maison. J’ouvre. Ariel. Parfait, elle peut me servir. C’est ça l’avantage d’avoir deux sœurs. Je lui expose le problème en deux mots, et dix minutes plus tard, j’avais ma tenue. Ca c’est le moment ou tu te sens stupide de pas y avoir pensé toi-même. J’enfile tout ça. Une jupe blanche, un haut gris genre pull sans manches assorti à mes chaussures. A talons, oui, je sors le grand jeu. Puis comme Ariel est là, j’en profite, je la laisse me maquiller. Ca m’évitera de me mettre le crayon dans l’œil.

Bon, l’heure approche, il faut que je me mette en route. J’essaye de calmer les battements de mon cœur, mais je crois qu’il ne m’entend plus là. Tant pis, je ferais avec. Avec un peu de chance, une fois que j’y serais, ça ira mieux. Déjà, l’avantage, c’est que le restaurant se trouve dans mon quartier. J’ai pas besoin de faire des kilomètres, et je peux y aller à pieds malgré mes chaussures. Ca m’aèrera un peu l’esprit, c’est pas plus mal. J’essaye de m’empêcher d’imaginer la personne avec qui je vais passer la soirée. D’abord parce que je sais que ce sera différent de ce que j’imagine, et aussi parce que je ne peux m’empêcher d’imaginer des scénarios catastrophes, et ça, c’est pas bon. Plus que quelques mètres. Je vois déjà l’enseigne, au loin. J’peux encore faire demi-tour. Non. Ca se fait pas. Tu t’es inscrite, tu assumes jusqu’au bout. Qui sait, la surprise sera peut-être bonne. Au pire, ça me fera toujours quelque chose à raconter à Mai et Ariel. De toute manière je n’échapperai pas au débriefing. Elles voudraient tout savoir, je les connais comme si je les avais tricotées. Bon, j’y suis. On inspire à fond … C’est parti. Wow, c’est … rouge. Surprenant, je sais. Et pas très original. Bon, arrêtons d’être mauvaise langue, on est pas là pour ça. Je suis la serveuse qui m’emmène à la table qui m’a été attribuée. Elle est encore vide. Je ne sais pas si j’en suis heureuse ou pas. Si, je pense que c’est mieux. Ca me laissera un peu le temps de me mettre dans l’ambiance. Je jetais un œil au carton qui trônait sur la table, comme si le simple fait de lire le nom allait me donner une indication de ce qui m’attendait. Salem. Pas très courant comme nom. Mais je suis pas plus avancée. Jeune ou vieux. ? Blond ou bruns ? Je me retiens de m’en coller une pour arrêter de me torturer l’esprit. Et si j’observais les autres, en attendant ? Ca m’occuperait un peu. J’espère juste qu’il ne tardera pas trop.

Je ressemble à ça ... Pas trop mal, non ?:
 

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 8:37



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



Comment avaient-ils pu ?! Salem était d'une humeur exécrable - depuis la Burn Night, à laquelle il n'avait pas assisté, il ne se remettait pas de la vague de massacre. Le sang avait coulé, mais certaines personnes à présent savaient. Des humains, notamment. Et il sentait cette espèce d'atmosphère maussade, craintive, jusque dans son coeur de loup. Il ne pouvait pardonner à cette Athéna ce qu'elle avait fait. Hérissé, il avait quelque peu perdu son sourire, et ne l'avait d'ailleurs pas regagné quand un de ses lycans lui avait annoncé l'avoir inscrit à un rendez-vous de saint valentin arrangé, avec une parfaite inconnu. Salem avait toujours cru au destin, et si ce soir il avait eu la décence de faire un effort, il n'était pas exactement dans l'ambiance de saint valentin. Il trouvait de toute façon cette fête idiote - sérieusement, un bébé obèse avec de fausses ailes dans le dos, qui ressemblait à un poulet à moitié plumé avec une couche ? Qui lui ferait confiance pour planter une flèche dans quoi que ce soit ? Dans un soupir, il poussa la porte dont on lui avait donné le numéro.

La couleur dominante, le rouge, lui brûla les rétines de sa vivacité, et debout, immobile, il s'arrêta pour regarder autour de lui, les mains dans les poches. On ne pouvait pas battre sa nature - si il portait une chemise et une veste de costume élégante, il ne pouvait s'empêcher d'avoir une posture plus ou moins décontractée. Il toussote, passe sa main dans ses cheveux en broussaille - pardon pour eux, il sont du genre rebelle - et la serveuse prend finalement son nom avant de le conduire vers une table en louvoyant entre les chaises. Il y a pas mal de monde, et le lycan renifle ici et là les odeurs. Il arrive finalement à une table où une demoiselle en jolie tenue blanche l'attend. Blonde, sûrement son âge environ, elle est mignonne, d'après ce qu'il voit au premier coup d'oeil. T'es pas là pour ça, banane, grogne une voix dans sa tête. Bah si, justement, non ? rétorque une seconde. Pour faire taire un peu sa tête, il sourit, très naturellement et se présente.

« Salut ! Je ne t'ai pas trop fait attendre j'espère ? Salem, enchanté. » Il ne sait pas trop si il doit lui faire la bise, alors peu importe si ça se demande ou pas, lui, il demande : « Tu veux qu'on se fasse la bise, qu'on se serre la main ? Ou tu veux un baisemain ? » déclare t-il, avec un air malicieux. Il arrive à voir les petits cartons sur leurs tables, mais pas le prénom sur celui de la demoiselle. Il n'est peut-être pas là pour trouver l'amour ou ce genre de bêtises, mais ça ne veut pas dire qu'il va passer une mauvaise soirée. Bah, après tout, peut-être qu'il avait besoin de ça, pour se détendre ... Un bon whisky et une demoiselle à l'agréable conversation.

il fait genre d'être élégant:
 



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 12:35

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

J’observe les autres, et ça me fait sourire. On voit de tout. Des gens super confiants, des gens pas confiants du tout, qui tremblent et bégayent … C’est plutôt mignon je trouve. Y’a de tout, grand, petits, gros, maigres, blonds, bruns, blancs, blacks, jeunes, vieux, homo, hétéro. C’est chou, j’aime bien la diversité. Je lève les yeux vers la salle. Tiens, une serveuse vient vers moi. Est-ce que … ? Oui, on dirait bien. Le moment fatidique. J’essaye de cacher le fait que mes mains ont décidé d‘avoir leur vie propre et se sont mises à trembler, comme ça, sans me demander la permission. Ils arrivent à mon niveau. Je fais quoi ? Je me lève ou pas ? Si, quand même, c’est plus poli. La serveuse s’éloigne, je jette un œil timide à celui avec qui je vais passer la soirée. Il doit être un peu plus vieux que moi, mais pas de beaucoup. Et j’ai de la chance, il est plutôt mignon. Bien fringué, les cheveux en bataille, l’air plutôt sûr de lui … Ne pas rougir, ne pas rougir, ne pas … Raté. J’essaye quand même de pas avoir l’air trop gênée aux entournures. Enchanté Salem. Moi c’est Louise. Non non, ça fait pas longtemps que je suis arrivée. Je lui rends son sourire, en espérant qu’il a l’air aussi naturel que le sien. Je suis pas sûre que ce soit le cas, mais on va faire comme si de rien n’était, d’accord.

Essayes donc de te détendre, il va pas te mordre. Oui je sais. J’essaye. Mais c’est pas facile, hein, j’ai pas l‘habitude, moi, des rendez-vous avec des étrangers, aussi craquants soient-ils. Bon, si j’arrêtais de baver, là, ça le ferait mieux. Sa question et l’air malicieux qui va avec me font laisser échapper un petit rire. J’espère que j’ai pas l’air trop niaise. La bise, ça me va très bien. Se serrer la main ça fait trop business, tu crois pas ? Après, si tu tiens au baisemain …. Sourire malicieux. Du moins, j'espère. Bon, je me lance, je lui plante une bise sur chaque joue, en essayant de rester naturel et de pas trop rougir. Je rougis vraiment trop facilement, c’est déprimant. Bon, c’est le moment de s’assoir, je suppose, maintenant que les présentations sont faites. Mes craintes du début de soirée se sont envolées, et je suis déjà un peu plus à l’aise, même si j’étais pas encore aussi détendue que je le voudrais. Un serveur passe par là. Je prends quoi ? Alcool ou pas ? Allez, ça me calmera un peu. J’vais prendre un mojito. Mais je m’arrête là pour la soirée, hein, sinon je vais me ridiculiser. Alors, hum … Tu fais quoi dans la vie ? Commençons par les basiques, hein. C’est plutôt safe, comme sujet, ça, normalement. De toute manière, je sais pas par quoi commencer d’autre. J’suis pas la meilleure pour faire la conversation, la plus bavarde c’est Mai, pas moi. Et Ariel aussi, plus que moi. Je suis sûrement la plus timide des trois, même si une fois que je suis à l’aise, je peux me transformer en moulin à paroles.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 13:16



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



Mes sens exacerbés m'offraient son parfum, et aussi quelques effluves de son anxiété. Je trouvais ça normal : rencontrer un inconnu, c'était assez difficile, surtout pour les jeunes femmes, non ? Mais on était dans un restaurant, et j'espérais ne pas trop ressembler à un psychopathe en puissance. En tout cas, on me l'avait jamais faite celle-là. Je hochais la tête, en souriant plus fort. Tant mieux si elle n'avait pas attendu longtemps, je n'avais pas escompté sur le fait d'être coincé dans une ruelle à cause d'un événement sur la route qui avait bloqué jusqu'à ma rue piétonne.

« Je m'en voudrais d'insister et paraître désobligeant, va pour la bise » que je réplique, avec ce même air malicieux ; je me penche et la bise habituelle, joue contre joue, me donne l'occasion de sentir de plus près son odeur. Sûrement à cause de ma nature de loup, je suis très porté sur les odeurs. Je m'assois, calmement, l'air le plus naturel possible ; j'ignore poliment le rouge aux joues de la jeune femme - Louise, autant utiliser son prénom. Un serveur passe et nous commandons - un mojito pour la blonde, un whisky pour moi. Mon petit péché mignon. La question ne me surprend pas - on commence toujours par là dans ce genre d'endroit, surtout dans notre situation non ? J'hésite, puis je hausse les épaules et relève ma manche droite pour montrer une montre complexe, avec un écran grand comme une main, vitrifié. « Je suis informaticien, mais je travaille aussi sur des réalités virtuelles et sur les hologrammes. J'ai construis ça, c'est une montre holographique. » J'étais plutôt fier, et mon regard sombre se posa sur la jeune femme, alors que je remettais ma manche en place. « Et toi, qu'est-ce que tu fais ? » Puis, en me penchant vers elle avec un air mystérieux, comme si j'allais partager un secret en messe-basse, je confie d'un air amusé : « T'es là de ton plein gré, ou tes amies t'ont littéralement menacé de couper tes vivres de nutella, pour que tu viennes ? C'est un peu vachement rouge comme endroit. J'ai l'impression d'être le loup devant un gros chaperon rouge. » J'ai un sourire devant ma blague un peu nulle et accepte les commandes qui arrive. « En tout cas, je suis content d'être là, peu importe nos raisons. Santé » et nous trinquons ; j'avale une gorgée de whisky, et je reprend, avec curiosité : « Désolé pour la question peu originale, mais t'aimes quoi, dans la vie ? Tu dois avoir des hobbies, ce genre de trucs. » Pas très original, non, mais on reste dans les sentiers battus.



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 15:45

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Bon, soit je n’étais pas aussi rouge que j’en avais l’impression, soit il faisait semblant de pas le voir, parce que ses manières gentleman-esques ne faisaient rien pour améliorer la couleur de mes joues. Reprends-toi Louise, mince, on dirait une gamine de collège. Si Mai et Ariel me voyaient, elles se foutraient de ma gueule, quelque chose de sévère ! J’éviterais de leur raconter ça dans mon débrief’, hein, sinon j’en entendrais parler pour des semaines. Informaticien, réalités virtuelles, hologrammes … Ah ouais, quand même, y a du niveau ! J’y comprends sûrement pas grand-chose, mais ça à l’air classe. La montre qu’il a au poignet ne fait que renforcer cette impression. Ca à l’air super complexe, je sais pas comme il fait. Ah oui, quand même ! Impressionnant ! Je voudrais pas paraître idiote, mais ça sert à quoi, une montre holographique ? Oui, je sais, j’ai l’air tarte. Mais que voulez vous hein. Moi ? Je suis étudiante en lettre et langue. C’est tout de suite un peu plus basique. Après, ça veut pas dire que c’est simple, hein, ne vous méprenez pas, mais disons que c’est un concept plus clair pour la plupart des gens.

Je manque d’éclater de rire à ses paroles. Je me retiens à temps et laisse juste échapper un petit rire. Eh non, je me suis mise là dedans toute seule comme une grande. Même si au final, j’ai du me menacer moi-même pour m’obliger à venir. J’en conclus que toi t’as été forcé ? Des projets de vengeance ? Je souris. J’avoue que si on m’avait obligé, j’aurais trouvé un moyen de me venger. Gentiment, certes, je suis pas violente, mais me venger quand même. Ah c’est vrai que point de vue déco, ils y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Moi ça me fait penser à la Reine Rouge dans Alice, va savoir pourquoi. Mais au final moi aussi je suis contente d’être venue. Et c’est vrai. Je commence tout doucement à me sentir à l’aise, la discussion est facile, il est sympa et mignon … Que vouloir de plus ?

On trinque, et je goûte mon mojito. Mm, pas mauvais. C’est vrai que la question qu’il me pose est pas très originale, mais il à l’air de s’intéresser pour de vrai, pas de poser des questions juste pour faire la conversation. Eh bien, je lis beaucoup, mais ça, aux vues de mes études, c’est un peu une évidence. Sinon, regarder des films et des séries, en VO, toujours, passer du temps avec ma fratrie, piquer le thé de ma frangine … Je ne sors pas beaucoup en soirée, mais une fois de temps en temps, c’est pas trop mal. J’écris un peu aussi, quand j’ai de l’inspiration. Et toi ? A part bricoler des montres hyper technologiques, t’aimes faire quoi ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 17:00



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



J'avais rapidement rangé mon engin là où il devait être - je parle de la montre, bande de coquinous. Et si ça n'était pas quelque chose auquel les gens s'intéressaient, je fus surpris de voir Louise me demander ce à quoi ça servait. Je réfléchis un instant avant de répondre. « Rassures-toi : tu n'es pas bête parce que tu ignores quelque chose. Je ne sais pas parler japonais ou comment cultiver des pommes de terre, ça ne fait pas de moi quelqu'un d'idiot. On a tous chacun nos propres connaissances, et c'est aussi bien comme ça. » Petit sourire gentil. « Pour le moment je n'en ai construit qu'une, mais quand il y en aura d'autre, elle permettra de créer des hologrammes des gens, afin de communiquer, mais elle pourra également afficher des cartes avec des positions précises, ou enregistrer des séquences vidéos. Il y a pas mal de capteurs en fait, mais ... C'est assez technique et ennuyeux. Mais c'est gentil de t'intéresser » ajoutais-je, flatté. Mon regard s'alluma quand elle parla d'études de lettres. « Je trouve ça bien plus complexe que mes petites constructions. Ce que je fais a une logique. Il suffit, comme en maths, d'ajouter, de soustraire. Mais les langues, c'est bien plus complexes. Tu es en quelle année, si c'est pas indiscret ? » Salem le bon samaritain qui ne cessait de bavarder gaiement.

Alors comme ça elle était venu volontairement. J'eus un sourire. Elle avait un peu deviné juste. « On peut dire qu'on m'a forcé la main. Faut croire que de nos jours, être célibataire, c'est une tare. » J'eus un haussement d'épaules fataliste, entre amusement par rapport au jugement de la société, et agacé par cette vision étriquée de la vie. « Crois-moi, les personnes qui m'ont obligés à faire ça risquent de se brosser les dents à la moutarde. Par contre, je suis ravi de ta compagnie, ne le prend pas mal - je déteste juste qu'on me force. » Mais dans le fond, c'était un mal pour un bien, non ? Je préférais repousser ma pensée. « Bien vu ! Oui, je déteste la saint-valentin en fait - c'est juste histoire de vendre du chocolat et des bijoux. Et puis, sérieusement, » je pointais du doigt une figurine de cupidon, « Tu ferais confiance à un bébé obèse pour te trouver un amoureux ? Personnellement, non. » Petit sourire goguenard. Hé bien, je ne m'ennuyais pas, et j'étais même très content d'être là. La compagnie de Louise était agréable, et elle semblait enfin se détendre petit à petit.

La gorgée de mon whisky m'apporta un froncement de nez habitué. J'aimais cette sensation de brûlure et de chaleur. J'observais la jeune femme blonde, avec curiosité. Ce qu'elle me disait là collait globalement avec mes goûts, et je ne pouvais m'empêcher de la trouver sympathique et intelligente, avec une certaine vivacité, dans ses propos comme sa façon d'être. « J'adore lire, aussi. Dans pas mal de langues, si possible, même si j'y comprend pas trop grand chose. Je préfère la littérature fantastique ou gothique, ou la science-fiction. Mais tu ne dois pas beaucoup lire ce genre de trucs en cours. Je joue du piano, et un peu de guitare. Et, Louise, les versions originales, c'est la vie » déclarais-je d'un air trop sérieux avant de faire tinter mon verre contre le sien et d'éclater de rire. « Alors comme ça, tu as de la famille ? Combien de frères et soeurs ? » J'étais enfant unique, j'avais eu une cousine lycane, c'était elle qui m'avait mordu, mais un vampire l'avait assassiné sous mes yeux. Globalement, je ne reniais pas ma famille, mais mes parents étant mort quand j'entrais à peine dans l'adolescence, je me trouvais comme un orphelin. Avant. C'était avant d'avoir ma meute. Ils étaient ma vraie famille. « J'aime bien traîner sur mes ordis. Mon appartement est un vrai capharnaüm avec mes unités centrales et mes affaires qui traînent partout » fis-je avec un petit sourire. Décidément, on ne m'arrêtait plus, une fois lancé. La conversation était naturelle, et ça me plaisait bien, ce genre de jeu. « Alors comme ça, tu es le genre de fille à accepter de rencontrer un inconnu dans un speed-dating ? Plutôt aventureux comme choix » fis-je tout doucement, avec un regard amusé et appréciateur. « Ils sont sérieux ? » grognais-je soudain, en écoutant une musique niaise à l'eau de rose qui passait en fond, et j'eus de nouveau un rire, qui faisait penser à un aboiement. « Quelle horreur. Ils pensent qu'on peut faire connaissance sur une musique aussi mauvaise ? »



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 15 Fév - 22:08

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Je sais, je sais, mais si tu savais le nombre de gens qui te prennent de haut quand tu comprends pas de quoi ils te parlent … Et je te rassure, le japonais et les pommes de terres, c’est pas mon domaine non plus. Je souris. J’aimerais bien apprendre le japonais, un jour, mais pour l’instant j’ai suffisamment de langue à devoir essayer de maîtriser. Quant aux patates, j’avoue, je préfère aller les chercher au supermarché que de les cultiver moi-même. Mais pourquoi je parle de ça moi ? Ah oui, c’est vrai. Non mais attends, le mec c’est un malade. Nan mais je dis ça comme un compliment hein. T’imagine la classe ?! Certes, dit comme ça ça fait un peu film de science fiction, mais franchement, c’est génial. Oui, je fangirl. Oui, j’assume. Ca a l’air d’être truc de dingue. Technique, je veux bien te croire, mais ennuyeux, pas forcément, ça à l’air fascinant. Il me fait sourire, en me disant qu’il trouve les lettres plus compliquées. C’est marrant quand même, comme on trouve toujours ce que les autres font plus compliqué, même si on est en train de galérer à mort sur ce qu’on fait. Non pas que ce soit mon cas, évidemment. Alors, je t’avouerais que la logique des maths est quelque chose qui m’échappe encore. C’est vrai que les langues paraissent souvent plus abstraites, mais dans l’absolu, ça suit aussi une certaine logique. Enfin, à mon sens. Oui, parce que parfois pour trouver la logique dans la langue allemande ou française, fallait quand même s’accrocher. Mais une fois que t’as saisi, c’est facile. Je suis en troisième année.

Oui, c’est vrai, tous mes amis sont en couples, et ils me tannent tout le temps pour que je trouve quelqu’un. Comme s’il n’y avait que ça dans la vie. C’est vrai, ils sont parfois un peu lourds. Ils ont du mal à comprendre que je préfère attendre de trouver quelqu’un de bien plutôt que de me jeter sur le premier venu juste pour le principe d’être en couple. Mm, à la moutarde, ça doit être agréable. Mais ils le méritent, je suppose. J’aurais pas aimé être forcée, même si c’est le genre de truc qui aurait pu m’arriver. J’ai cru apercevoir le frangin de ma sœur, quelque chose me dit que c’est elle qui l’a poussé. Le frangin de ma sœur. Ok, ça mérite une explication, ça doit être chelou à dire comme ça. Oh et puis, non, je lui expliquerai plus tard, on en viendra bien à parler de la famille. C’est vrai que c’est assez commercial comme fête. Après, si l’intention est derrière, pourquoi pas, mais fêter la Saint-Valentin juste pour le principe, ça a pas beaucoup de sens. Sa description de cupidon me fait éclater de rire. C’est vrai que vu comme ça … Après, dans l’absolu, je fais confiance à personne d’autre que moi quand il s’agit de ma vie amoureuse. Pas qu’elle soit vraiment remplie, mais bon.

Je suis passée en mode complètement moi-même, là, et c’est plutôt agréable. Je sens qu’on va bien s’entendre tout les deux. En plus, a priori, on avait pas mal les même passe-temps. Oh, tu serais surpris, on étudie un peu tout les genres au final. Même si les œuvres « classiques » sont majoritaires au programme, on voit quand même un peu de tout. Et puis, de mon côté je lis pas mal de fantastique. Tiens, j’ai oublié le piano, j’en joue aussi un peu. La sur le coup, j’avais pas trop eu le choix, les leçons étaient obligatoires. Mais au final je ne regrettais pas. Ah, enfin quelqu’un de censé ! La plupart de mes amis préfèrent les versions doublées, du coup je vais pas souvent au cinéma avec eux. Je préfère encore y aller toute seule ou pas du tout que de faire subir ça à mes oreilles. C’est  vrai ça, comment peut-on décemment préférer des voix plates et qui ne vont pas du tout avec les tronches plutôt que les voix originales, ça me dépasse. M’enfin, chacun ses goûts, hein.

Tiens, j’avais dis quoi. Je savais qu’on allait parler de la famille. Alors, je te préviens, c’est un peu compliqué chez moi. En tout j’ai quatre frères et deux sœurs. On est tous adoptés. Je suis presque la plus jeune, il n’y a qu’Ariel après moi. J’ai été la deuxième à entrer dans la famille, donc par moment je fais un peu grande sœur quand même. Ca explique aussi ce que je disais avant à propos du frangin de ma sœur. Ma grande sœur Mai à retrouvé son frère jumeau il y a quelque temps, et m’est avis qu’elle l’a un peu forcé à se pointer ici. Et toi, niveau famille ? J’avais bien conscience d’avoir une famille un peu particulière, mais au moins j’en avais une, une vraie. C’était bien là l’essentiel.

Je dirais pas que je suis ce genre de fille en général, mais je sais pas, une envie soudaine. Ou alors c’est mes frangins qui déteignent sur moi, c’est plus leur genre. Je suis plutôt timide de nature, mais je me force un peu à faire des choses, sinon j’aurais pas d’autre vie que mes études. Décidément, Mai déteint vraiment sur moi, je suis trop bavarde ce soir. Mais après, lui aussi, donc on est quittes. Je me mis à rire avec lui en entendant la musique de fond. C’est vrai, quelle horreur. Je sais, j’ai l’air d’une fille douce et fragile, mais c’est pas pour autant que j’écoute des niaiseries pareilles. T’as raison, j’ai les oreilles qui saignent. On a qu’a continuer à parler, avec un peu de chance on l’entendra pas trop.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Mar 16 Fév - 13:26



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



Mon humour était un peu spécial mais de toute évidence, Louise l'appréciait. J'eus une moue théâtrale, comique. « Tu n'y connais rien à ces nobles tubercules ? Je suis déçu : tu perds des points. Une femme qui sait me parler de pommes de terre, ça fait son petit effet, tu comprends ... » et j'éclatais de nouveau de rire. C'était pas top, mais j'adorais trop faire des blagues, et puis ça détendait, après l'affreuse soirée qui s'était passée. J'en frémissais de rage en y repensant, et chassait la burn night de mes songes. Son compliment me toucha, et je me retins de rougir bêtement. « Merci, c'est gentil. » Je ne savais pas trop comment réagir : j'avais montré mon petit bijou à peu de gens, et la plupart des personnes que je rencontrai n'étaient pas intéressées par mes connaissances techniques. J'eus un petit sourire quand elle parla des mathématiques : c'était la bête noire de bien des gens. « C'est vrai qu'avec la linguistiques, des règles existent. Je me souviens vite fait d'avoir appris de l'italien quand j'étais plus petit, vu que j'ai de la famille par là-bas, mais j'ai jamais été un grand linguiste. » Peut-être que je parlais un peu trop de moi ? Je ne savais jamais quand m'arrêter.

Ha les amis. Des fois, ils semblent savoir mieux que nous ce qu'on vivrait bien. J'eus un nouveau sourire malicieux, comme un gosse qui préparait de très mauvaises blagues. Mon regard brilla un instant d'une lueur de défi. Je haussais finalement un sourcil : le frère de sa soeur ? C'était pas, par définition, son frère aussi ? Mais comme elle enchaîna, je ne dis rien là-dessus. « On est d'accord ; faire des cadeaux, pourquoi pas, mais pas juste à cause d'une fête idiote. » Son rire résonna comme un carillon. Je me reculais, en l'observant. Oui, elle avait délaissé son stess, et j'étais plutôt content d'avoir réussi à la détendre.

« Tu joues aussi du piano ? J'adorais jouer des partitions à quatre mains étant gosses, mais faut croire que cet instrument se perd. » Etait-ce une invitation tacite ? Peut-être ... J'eus un rire et cette fois, je préférais ne pas tourner autour du pot. Après tout : on avait l'air de bien s'entendre non ? « Hé bien, écoute, si tu cherches quelqu'un pour avoir du bon goût et écouter les vraies voix des acteurs, je suis disponible, consoeur de bon goût. » Oui, en gros, je lui proposais qu'on se revoit pour aller voir des films en version originale. C'était rien du tout, après. Juste une idée. Qui sait, elle n'aurait peut-être pas envie ?

Quand je l'écoutais, j'eus envie de rire : c'était un embrouillamini incroyable ! Mais je trouvais ça mignon en même temps. « Je vois : une grande famille hein ? Vous ne devez pas vous ennuyer ! » J'hésitais un instant, allais-je aborder le côté famille ? D'un air tranquille, j'annonçais : « Enfant unique, mes parents sont décédés dans un accident de voiture, quand j'avais une douzaine d'années. Ne t'excuse pas » la devançais-je, prévenant. « J'ai vécu chez mon oncle et ma tante, mais j'ai rapidement pris ma liberté. Du coup t'entendre parler d'une si grande fratrie, ça me donne envie ! J'ai toujours été jaloux de ceux qui ont plein de frères et soeurs. » Je ne me doutais pas une seule seconde que Louise parlait de Mai et Ewen. Si j'avais su ...

« Il faut savoir écouter son instinct. » Une phrase peut-être bizarre, dite comme ça, mais c'était le loup qui avait parlé : la bête en moi, qui vivait l'instant présent, qui essayait de ne pas regarder en arrière et qui tentait de ne pas s'en faire pour le futur. « Je sais que c'est dur, surtout quand on est timide de nature : on se laisse facilement enfermer, que ce soit par le boulot ou les études. Crois-le ou non, j'étais timide avant. » Avant la bête. Avant que mon esprit ne soit partagé avec le carnassier qui partageait mes pleines lunes. Je ne regrettait pas un seul instant sa présence. Et en ce moment même, le loup hurlait à la lune, parce que nos oreilles communes résonnaient d'une musique horrible. « Je t'aurai bien proposé de chanter pour couvrir les notes, mais je suis pas sûr que ça soit de bon aloi ... Ca risque même d'être pire » fis-je avec un léger rire. « Alors dis-moi, tu habites avec ta fratrie ? Ca doit être animé par chez vous. » D'un autre côté, si j'étais au calme chez moi, quand nous nous réunissions avec la meute, c'était loin d'être ennuyeux !



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Mar 16 Fév - 20:44

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

J’aime son humour, j’aime son rire, j’aime … Non, arrêtes, tu vas te remettre à rougir. Son expression est juste trop drôle. Eh bien dans ce cas, je tâcherais de me renseigner dès que possible, je ne voudrais pas que mon inculture sur le sujet soit une barrière entre nous ! Comment en est on arrivé à parler de pommes de terre, tout de même ? Original comme sujet, n’est-ce pas ? Mais bizarrement, ça ne me choque même pas. Au contraire, ça me fait bien marrer. Oh, c’est mignon, il est touché par le compliment. Je suis obligée de sourire. Bêtement, évidemment. T’as encore des notions d’italien ? C’est une des langues que j’étudie. Probablement une des plus logiques aussi. Après c’est comme pour tout, que ce soit les maths ou les langues, tu l’as ou tu l’as pas. Au final, on est un peu complémentaires … Wait what ? C’est sorti d’où ça ? Je ferais mieux de réfléchir à ce que je dis avant de parler moi, et pas après. Et zut, je suis probablement toute rouge de nouveau. Reprends toi, ma fille !

Je le vois lever un sourcil à la mention plus ou moins énigmatique que j’ai faite d’Ewen. Ca me fait toujours rire de voir les réactions des gens quand je sors ce genre de phrases. En général ça oscille entre « Mais qu’est ce qu’elle raconte, elle est bête ou quoi ? », et « Je t’ai pas suivi là, tu peux rembobiner ? ». Jubilatoire. J’ai l’impression de voir les rouages tourner à plein régime. Mais il ne pose pas de question. Il comprendra de toute manière à un moment donnée. Oui, voilà, de toute manière, c’est stupide d’avoir besoin d’un jour défini pour se prouver qu’on s’aime. Pourquoi j’en suis déjà à parler d’amour moi. Je sais, j’en parle de manière hypothétique, mais c’est perturbant pareil. Bon, je sais que j’ai dis que j’étais détendue, mais là il m’observe. Faut surtout pas que je rougisse encore, sinon, je vous jure que j’aurais l’air d’un homard qui à pris un coup de soleil. Bon, pour cette fois j’arrive à peu près à garder mon air décontracté.

Oui, ma mère m’a fait prendre des cours quand j’étais petite, et j’ai continué. J’ai pas beaucoup le temps d’en jouer en ce moment. C’est le moins qu’on puisse dire. Ah, les joies de la vie étudiante. J’ai jamais joué à quatre mains par contre, ça doit être particulier. Je me retins d’ajouter : Tu pourrais m’apprendre un jour. Décidément, qu’est-ce qui me prends ce soir ? C’est moi ou il me propose d’aller au cinéma ensemble un jour. Oui, c’est bien ça, t’as bien entendu. Donc déjà, il veut qu’on se revoie. C’est plutôt un bon point, ça, non ? Mais ce serait avec plaisir, mon cher. Ce me changera un peu de ma solitude habituelle. Euh, ça sonne pas aussi bien que je l’aurais voulu, ça.

S’ennuyer ? Dans ma famille ? Je suis même pas sûre qu’on sache ce que ça veut dire. Même si c’est plus calme, maintenant. Oh non, ça c’est sûr. Je crois que c’est surtout mes parents qui avaient de quoi faire avec nous. Enfin, pas avec moi, hein, moi je suis toujours gentille et sage. Evidemment, je me mets à rire dès la fin de la phrase. Ok, je suis probablement la plus sage des sept, mais je n’étais pas toujours en reste quand il s’agissait de faire des conneries. Mon sourire se réduit un peu quand il parle de sa famille. Mais il n’a pas l’air de vouloir de pitié, et c’est tant mieux, je saurais pas quoi dire. Du coup, je me tais. J’imagine. Il m’arrive d’avoir envie d’être fille unique, juste pour avoir la paix, mais ça ne dure pas longtemps. Je les aime trop, ça me manquerais. Je suis probablement la seule à n’avoir absolument aucun souvenir de ma famille d’origine, ou d’avoir eu une autre vie avant, j’ai été adopté bébé. Les autres étaient tous un peu plus grands.

Si je ne me tais pas maintenant, il va avoir droit à tout l’historique détaillé de la famille, et c’est pas nécessairement super approprié pour l’occasion. C’est tout à fait moi ça. Mais t’inquiète pas, Ariel ne me laissera jamais m’enfermer totalement dans les études. Elle trouvera toujours un moyen pour me traîner à une fête ou un truc du genre. Lui, timide ? J’ai du mal à y croire. Mais après, les gens changent, et parfois c’est pour le mieux. Peut-être qu’un jour j’aurais autant d’assurance que lui, qui sait. Ce serait chouette, non ? Oh, bah au pire on rigolerait un coup, parce que là, c’est mièvre à pleurer. Mais c’est vrai qu’on n’est pas seuls dans le resto, c’est peut-être mieux d’éviter. J’habite encore chez mes parents, oui, mais on est plus aussi nombreux qu’avant. La plus jeune à dix-neuf ans, l’aînée en a trente-six, on commence tous à prendre notre indépendance. On se voit encore souvent, surtout les week-ends, mais c’est plus aussi animé que quand j’étais petite. Mais attend un peu qu’on commence tous à se reproduire, là ça sera le bronx aux réunions de famille. Même si aux dernières nouvelles, c’était pas encore près d’arriver. Et toi, tu vis seul du coup ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Mer 17 Fév - 11:43



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



Elle était mignonne - elle rebondissait sur mes blagues, et c'était pas donné à tout le monde. J'avais toujours eu pas mal de facilité à lier la conversation, mais avec Louise, c'était d'autant plus facile qu'elle était intéressée et intéressante. « Vite fait, je suppose, ça fait un bout que j'ai pas pratiqué. En tout cas, je me souviens que j'avais bien aimé, toi t'aimes bien tes cours d'Italien ? C'est assez rapide comme langue » fis-je, puis la voyant rougir de sa remarque, je souris gentiment. « C'est vrai : la talentueuse étudiante en lettres et langues, et l'asocial geek pirate informatique » fis-je en caricaturant bien. Je ne me prenais jamais au sérieux de toute façon. « Je m'attendais pas à tomber sur quelqu'un comme toi. J'imaginais plutôt une fille ... disons moins sympa. C'est vraiment une bonne surprise. » J'avais pas l'intention de la flatter : c'était naturel, et j'aimais réellement sa compagnie, en tout cas.

Je hoche la tête ; elle prêchait un converti. J'avais une vue sur l'amour assez spéciale : à la manière des loups, je songeais avoir besoin d'une femme forte, assez pour entrer dans mon monde et se faire respecter de ma meute. Peut-être serait-elle une louve, peut-être pas, je m'en fichais. Je préférais nettement une fille humaine, si elle me comblait et si elle savait me faire rire et me comprendre. Mais des jeunes femmes capables de comprendre un homme vivant parfois comme une bête, étant parfois une bête, c'était difficile à trouver. Disons qu'elles devaient se cacher fort - genre sous un caillou, ou derrière un buisson. La pire partie de cache-cache de ma vie.

« Ca demande pas mal de pratique, et c'est chronophage, mais comme je suis insomniaque, je triche un peu » déclarais-je en tirant la langue comme un gosse, vieux réflexe. « Il faut vraiment avoir confiance en la personne et en son talent. C'est très intense comme musique, jouée par deux paires de mains. » Une seconde après, je proposais, tout sourire : « ça me ferait plaisir de t'apprendre si tu veux, ça me dérouillerait un peu. » Décidément, je me lâchais. C'était fou : habituellement je préférais rester dans mon coin, hormis avec mes loups, mais pour une fois, je me disais que ça ne me ferait pas de mal. Entre ça et le cinéma, la pauvre devait se sentir extrêmement assaillie. Fallait que je me calme.

J'eus un petit sourire amusé devant son éclat de rire. « Ha bah avec autant de gosses, tu m'étonnes ! Ils devaient plus savoir où donner de la tête ! Mais ça fait plaisir de voir des gens capables d'adopter autant. Je trouve ça sympa. » Et, de nouveau je me penchais pour lui murmurer : « Sage, oui, bien sûr ... » Pas ma faute si j'étais taquin de nature. Je ne pus m'empêcher de l'observer avec un regard d'amusement, tout brillant de malice. Je finis par détourner les yeux pour regarder autour de moi avec curiosité : comment se passaient les autres rendez-vous ? Bien, apparemment. Je revins à Louise, toujours souriant. « Les pièces rapportées, c'est toujours rigolo aux fêtes de famille. Il vous faudra une salle des fêtes à chaque fois, pour peu que vous fassiez autant de gosses chacun. » La question me fit hausser les épaules et d'un air faussement fataliste, je déclarais : « Un vieux loup solitaire, que veux-tu » fis-je avant de rire. « Je vis seul, oui, et tant mieux vu le bazar que j'y entasse. Mais je ne suis pas souvent seul : j'ai, disons, une espèce de famille adoptive aussi, si l'on eut dire. On traîne énormément les uns avec les autres, ils sont comme des frères et soeurs, et on se voit à la moindre occasion. »



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Jeu 18 Fév - 13:45

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Oui, j’aime beaucoup. Mais après, j’aime toute les langues, mais j’aime beaucoup la musicalité de l’italien. Ca le rend assez facile à retenir. Contrairement à l’allemand. Me méprenez pas, hein, j’adore l’allemand. Mais disons que ça me demande quand même un peu plus d’efforts. Ma timidité s’est quasiment complètement envolée. Dire que je m’étais inquiété pour cette soirée. Maintenant, ça paraît dérisoire, ça se passe tellement … Facilement. Sacrée équipe, on se croirait presque dans une série télé. Le duo improbable qui sauve le monde. Evidemment, mon cerveau me joue des tours et j’ai la bonne idée de nous imaginer tout les deux en super-héros. Mauvaise idée, maintenant faut que je me retienne de rire. Je suis flattée là. Rire. C’est vrai que je m’inquiétais un peu de savoir sur quoi j’allais tomber, mais au final, c’était sans raison. Je regrette vraiment pas de m’être inscrite du coup. Et dire que j’ai hésité avant de venir. Et j’aurais raté ça ? J’ai vraiment fais le bon choix.

Bon, la discussion sur l’intérêt de la Saint-Valentin à l’air terminée, et en vrai, je crois que c’est tant mieux. C’est pas que ça commençait à me gêner de parler d’amour, mais … Ouais, si quand même. Il faut bien que je l’avoue, je n’ai pas énormément d’expérience dans le domaine. Bon, je ne suis pas complètement innocente, quand même, hein, et comment pourrais-je l’être avec la fratrie que j’ai. Et j’ai déjà eu des petits copains, mais voilà, j’ai que vingt ans, et je ne sais pas ce qu’est l’amour, le vrai. Si tant est qu’il existe, évidemment, mais mon côté romantique veut y croire.

Alors comme ça, il triche. Et il tire la langue en plus. Ben tiens, je vais faire pareil. De toute manière, la mienne est plus belle, na ! Avec un sourire moqueur, j’ajoute : Tssss, c’est pas bien, ça, de tricher ! Mais faudrait vraiment que je m’y remette un peu plus sérieusement. Attends. Il a vraiment proposé ça ? Il lit dans mes pensées ou quoi ? C’est presque flippant du coup. Ce serait avec plaisir, mais j’espère que t’as de la patience. J’exagère un peu, je suis pas si nulle que ça, mais un peu rouillée quand même.

C’est clair. Bon après ils nous ont pas tous adoptés bébé, certains étaient déjà relativement grands quand ils ont joint la famille, mais on est plus ou moins tous des joyeux lurons, d’une manière ou d’une autre. L’avantage, c’est qu’on est tous super différents. Après, on a été élevé pareil, donc on a quand même quelques similitudes, mais pas tant que ça. Mais ça nous empêche pas de très bien s’entendre. Penser à ma famille me fait toujours sourire. C’est vrai qu’on s’entend vraiment bien. Mais on s’engueule aussi, faut pas croire. Et là, je peux vous dire que tout le voisinage est au courant, surtout s’y on s’y met tous. Il se penche vers moi. Ok, respire. Sa remarque me fait lever un sourcil. Comment ? Tu oses mettre ma parole en doute ? Mécréant. Désolé, j’étais obligée. J’adore ce mot, allez savoir pourquoi. Ca se voit que tu connais pas ma famille, à côté d’eux je suis la sagesse incarnée. Là pour le coup, c’était pas faux. Surtout au niveau des filles, par rapport à mes sœurs, je suis un ange. On est un sacré trio, ça c’est certain.

J’ose même pas penser au jour où on sera tous en couple avec des enfants. Si tant est que ça arrive un jour, c’est pas dit. Mais là, ça va être le bronx. Et encore, ça c’est si personne se découvre de frangins biologiques. C’est presqu’un miracle, d’ailleurs, que y’ai pas encore de nouvelle génération de Fraser. Quand ils veulent, ils s’y mettent les aînés. Je ne vais pas leur dire, hein, par contre. Je suis pas sûre qu’ils apprécieraient. D’ailleurs, bizarrement, j’ai du mal à imaginer Mai avec des mômes, du moins pour l’instant, mais ça, c’est mon avis. Pour en revenir à Salem, j’ai aussi du mal à l’imaginer en solitaire. Il a l’air tellement sociable. Ou alors c’est juste l’ambiance du soir. Tant mieux, une famille c’est toujours important, quelque soit la forme qu’elle prend. Ca doit être déprimant d’être seule en permanence. C’est agréable, un peu de tranquillité, mais en permanence je pourrais pas. Après, c’est aussi dû à l’habitude, sûrement, j’ai tellement l’habitude d’avoir beaucoup de monde autour que sans, il me manque quelque chose. T’as quel âge, au fait ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ghost ✝ compte fondateur
pseudo : hawking.
célébrité : une ombre qui te surveille
Messages : 224
Date d'inscription : 23/06/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Ven 19 Fév - 23:06





Happy Valentine's Day


La soirée battait son plein. Les jeunes couples faisaient pleinement connaissance. Il était clair que la soirée allait passer l'éponge sur le carnage de la Burns Night. Tout le monde s'amusait bien - enfin presque. Mets fabuleux et bonne ambiance, un régal pour tous. Mais le véritable plat de résistance n'était pas encore arrivé.

Vous vous pensiez à l'abri mes pauvres petites choses ? Mais qui avait prévu qu'une petite sorcière de Prima Lux se trouvait dans les cuisines et ce dans les plus grands des secrets. Cette jeune sorcière n'était pas à la Burns Night, mais elle fut ivre de colère quand elle apprit la perte tragique de ses amis et amies. Alors, vous commencez à trembler ?

Et pendant ce temps-là, un cocktail fit son entrée. Le "coup de foudre", c'était le nom si doux qu'il portait. Un petit shooter rouge qui faisait pensé à la couleur d'une pomme d'amour de fête foraine. Doux et sucré. Comment ne pas résister ? Qui pouvait deviner que derrière ce cocktail, il y avait une potion qui vous serait.... fatale ! Incolore, inodore, impossible à détecter. Le meurtre parfait pour la parfaite vengeance.

Dans la cuisine, la petite sorcière se frottait les mains. Ses sœurs et ses frères seraient largement vengés. Mais.... car il y avait un mais... Les choses ne tournèrent pas comme prévu. Il n'y eut pas de mort. Mais un cri se fit entendre. c'est alors que vous, pauvre petit innocent, vous vous rendiez compte... que vous veniez tout juste de changer de corps. Quoi de plus déroutant que d’être face à soi-même ? Peut-être se retrouver un corps qui n'était pas le sien ! La petite sorcière s'était lancée dans une potion bien trop ambitieuse... et vous veniez de récolter son échec cuisant. Maintenant dans le corps de votre partenaire, vous veniez aussi de gagner ses capacités. Il était télépathe ? Vous alliez entendre toutes les pensées environnante. Votre valentine avait le don de pyrokinésie ? Attention au feu ! Maintenant amusez-vous bien avec votre nouveau corps...


Règles & précisions
- Tout le monde boit la potion et personne ne la détecte jusqu'à ce qu'elle agisse sur vous.
- La potion agit presque instantanément. Vous avez une sensation de plénitude, comme si vous flottiez au-dessus de votre et PAF ! Ça fait de chocapics !
- Cette potion n'a PAS d'antidote, donc inutile de chercher... enfin si vous voulez perdre votre temps... Les effets partiront dans quelques heures par chance.
- Vous gagnez les habilités de votre partenaire en étant dans son corps. Mais il est évident que vous les maitrisés moins bien que lui. Alors prenez garde, il ne faudrait pas blesser votre corps d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Dim 28 Fév - 14:01



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



Une série télé. Exactement. Comme le justicier et son acolyte. Avec mon bol, j'allais me retrouver dans le rôle de Robin, avec le collant moulant qui va bien. Après tout, Azé m'appelait Robin. Mais j'aurais préféré être Spiderman. Mais peu importait : on était tous les deux contents d'être là. Tant mieux - si elle avait exprimé sa déception, j'aurai compris et peut-être que je l'aurai laissée tranquille. Peut-être que quelqu'un d'autre dans cette pièce pouvait lui plaire plus que moi. Non pas que je pensais lui plaire, hein.

Je haussais les épaules, l'air fataliste. « Je triche pas volontairement, mais ça aide. Quand trois heures de sommeil suffisent, ça laisse pas mal de temps pour s'occuper. » J'eus un sourire amusé, l'oeil brillant, et d'un air mystérieux, je répondis : « De la patience ? Tu n'as pas idée. » Je jouais un rôle de papa et de frère pour la meute, et il en fallait, de la patience pour chaperonner tout ce beau monde. En parlant de beau monde, elle avait pas mal de famille elle aussi. Mais elle avait l'air d'être contente de ça. J'enviais sa familiarité avec ses frères et soeurs, mais dans le fond, je ne m'en portais pas plus mal ; j'étais orphelin de père, de mère et de cousine, mais ma meute formait une famille plus soudée que par des liens de sang. On discutait tranquillement, et j'écoutais avec attention ses paroles. C'est sûr qu'une fois tout ce monde ayant apporté maris, femmes et enfants, ça allait pas mal allonger les repas. Sa question fut ponctuée par des verres d'un cocktail. Le coup de foudre ? Original. Tout en testant sa saveur, je répondis : « Vingt-huit ans et toutes mes dents » ricanais-je, en montrant lesdites dents.

J'eus à peine le temps de fermer ma bouche que je sentis une sensation de coton autour de moi. Une sensation de plénitude, de joie et de bonheur. Je secouais la tête, et je sentis mes cheveux autour de mon visage. Un froncement de sourcil, et d'une voix bien trop féminine, je dis : « Il tape ce cocktail ! » Qu'est-ce qu'il se passait ? Je baissais les yeux. Mon corps n'était plus le même. Il se passait quoi là ? Je levais les yeux et ... je me vis. « Que ... » J'étais là. En face. Mais plus dans mon corps. « Merde ... » C'était une illusion ? Je bougeais les doigts, sentis la peau se tendre et mon coeur s'accélérer. J'étais dans la peau de Louise !! « Merde, merde merde ! Louise ? » Si en cet instant je paniquais pour moi, j'eus une pensée horrible : allait-elle sentir mes sens plus aiguisés ? Allait-elle sentir que je n'étais pas normal ? Les odeurs, les couleurs plus sensibles, ma force plus étonnante ? J'eus soudain peur. « Le coup de foudre. Ou un sort. Ou ... » Ou les deux ? Mon regard se tourna autour de la salle avec une fureur qui faisait briller mes nouvelles prunelles féminines. J'avais du mal avec ce nouveau corps étrange, et j'avais l'impression d'être un voleur. D'avoir le droit de sentir ce corps alors qu'il n'était pas le mien. J'étais mal à l'aise. « Putain, mais on fait quoi ? » Oké, j'avais plus rien du type qui contrôlait la situation. Je voulais mon corps. Avant qu'elle se rende compte que j'étais un peu plus qu'humain ...



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Mer 2 Mar - 23:17

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Trois heures de sommeil ? Il en a de la chance, moi si je dors moins de sept heures, je me transforme en harpie. Et encore, c’est peu dire. Ok, pourquoi cet air mystérieux ? Décidément, il m’intrigue. J’ai vraiment l’impression qu’il cache des choses. Non pas qu’il doive me déballer toute sa vie, hein, on se connaît à peine, mais j’ai vraiment l’impression qu’il y a plus que ce qu’il dit. D’où le mystère. Mais après, d’ici à ce qu’il sache tout de moi, on est encore loin, même ma famille sais pas tout. Toute cette discussion me rend vraiment curieuse. C’est marrant, mais j’ai comme envie de tout savoir sur lui. Mais je vais pas non plus trop lui demander, j’aurais l’air un peu désespérée non ? Tiens, des cocktails. Jolie couleur. Assortie à la déco, quoi. Donc, il a vingt-huit ans. Il en fait un peu moins, quand même, non ? Je lui aurais pas donné plus que vingt-cinq. Mais il a un joli sourire, par contre. Tiens, il est pas mauvais, ce cocktail là. Un peu sucré, peut-être, mais vraiment bon.

Mmm, c’est agréable comme sensation, ça. Etrange par contre, mais vraiment agréable. Comme si j’étais sur un petit nuage. Bon, je vais pas rester les yeux fermés toute la soirée. En plus, j’ai une drôle d’impression. Attends, c’est Salem qui vient de parler ? Pourquoi sa voix à grimper aussi haut dans les aigus ? On dirait une fille. Oh punaise ! J’ai failli hurler. Pourquoi est-ce que j’ai moi-même en face de moi ? Quelqu’un a mis un miroir ou quoi. Ouh là, j’ai un doute. Et un très mauvais pressentiment. Pourquoi est-ce que je porte un pantalon moi ? J’ai raté quoi ? … Oh non ! Non non non, pitié, pas ça ! Comment c’est possible ça ? J’entends Salem au bord de la panique. Et je dois avouer que je ne suis pas super rassurée là. En plus, j’ai l’impression d’entendre mieux qu’avant, de sentir plein de choses aussi, comme si mes sens s’étaient soudainement développés. Attends, non, pas mes sens. Les siens. Weird. Super weird. Respire, du calme. Salem ? Qu’est-ce qu’il se passe ? La voix masculine qui s’échappe me prend par surprise.

Evidemment. Le cocktail. Mais qui ? Comment ? Pourquoi ? Qui est-ce qui pourrait être assez tordu pour faire un truc pareil ? Je vois ma tête, mes yeux, hors de mon contrôle, parcourir la salle, et je fais de même. On dirait qu’on est pas les seuls. Tout le monde a l’air un peu paniqué. Et y’a de quoi. Imagine on reste coincé comme ça. Oh non non non, je veux surtout pas qu’il découvre que je suis pas normale, faut vraiment qu’on trouve une solution. Je … Je sais pas ! Je l’avoue pas à voix haute là, mais j’ai peur. Ok, note à moi-même : ne pas croiser les jambes, c’est trop étrange comme sensation. Je sais que j’avais dit un jour que j’aimerais bien tester comment c’est d’être un mec, mais je retire, c’est trop flippant en vrai. Punaise, moi qui pensais que la soirée était parfaite, fallait que y’ait un truc qui merde ! Ok, on va essayer de pas paniquer. Facile à dire, je sais. Mais comment un cocktail peut faire ça ? C’pas possible ! Dit moi que ça va pas durer. C’est de la magie hein ? Y’a pas d’autre explication. Et moi qui suis pas censée croire à la magie … J'avais pas dit "pas paniquer" moi ?

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Jeu 3 Mar - 14:39



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



C'est vraiment tout moi, ça. Je rencontre une jolie fille sympa, avec qui je sympathise, on plaisante, on s'amuse. Et voilà que le surnaturel me rattrape au galop. J'ai des frissons - non, le corps de Louise a des frissons. Je préfère faire totalement abstraction de toutes les sensations étranges qui m'assaillent. Je déglutis et attrape le verre d'un geste malhabile, comme si je portais un costume. Louise - enfin Louise dans Salem, enfin dans moi, dans mon corps - semble aussi surprise et effrayée que moi. C'est presque rassurant, et je m'efforce de respirer. Elle a raison, faut se calmer. Je renifle le verre, mais je grimace - je n'ai plus mes sens aiguisés. Avec un air désolé, je lui fais signe de sentir aussi le cocktail. « T'as raison, on se calme. » Il ne faut surtout pas faire n'importe quoi. C'est ce cocktail - à peine arrivé, à peine bu, et les corps échangés ...

« Renifle-ça. Est-ce que tu saurais me dire ce qu'il y a là-dedans ? J'ai un bon flair » fais-je d'un air dépité, comme si ça pouvait excuser mes sens exacerbés au-dessus de la normale. J'ai franchement pas l'air convaincant, et puis qui me dit qu'elle saura reconnaître les ingrédients du cocktail ? Si ça tombe, on a tout faux, c'est autre chose ... « Merde, après les évènements de la dernière fois ... Je ... Putain, je voudrais pouvoir faire quelque chose, je sais pas quoi ... » Je prend le bras face à moi - enfin mon bras, mon bras masculin - et pianote sur la montre à mon poignet. J'envoie un message à l'un des membres de la meute, pour savoir si cette magie est partout en ville. Pas de réponse. Je vois ma main fine, et je me vois de nouveau en face. Y'a de quoi vomir - c'est tellement bizarre, je me sens nauséeux. « Drôle de rencard. On s'en souviendra un bout de temps hein ? » J'essaye de sourire, mais c'est un rictus qui se forme. Je soupire et baisse les yeux sur le cocktail, et je tente d'en boire une autre gorgée, au cas où ça ferait quelque chose. Rien. Merde. « Je ... Bon, autant en parler parce que faut crever l'abcès : ça a tout l'air d'être de la magie. » Sans déconner, Sherlock ? « Réfléchissons. Le cocktail semble le fautif. La plupart des potions ont un contre-antidote, mais soyons sérieux : trouver les ingrédients, ou même ne serait-ce que le sort lié à la potion ... ça sera trop compliqué. Mais ... » J'eus un nouveau petit sourire gêné. « La plupart des potions magiques ne sont pas éternelles. Espérons que ça va vite s'estomper ? » Je me sens mal d'être dans son corps.

« J'avais pas imaginé ça, quand on m'avait parlé de rendez-vous romantique avec intimité si possible ... » Changer de corps avec quelqu'un, ça lie tout de suite. Je pris la main de Louise - enfin, celle de mon corps - et la serrais dans la mienne, plus fine. « Mais ne panique pas, d'accord ? Je suis là. S'angoisser ne servira à rien. » J'avais du mal à moduler ma voix comme j'en avais l'habitude, pour calmer quelqu'un. Le son clair et féminin avait de quoi me hérisser. J'avais toujours peur qu'elle découvre ma vraie nature, mais dans le fond, ce que je voulais, c'était éviter qu'elle ne panique. Je sentais le calme de ma nature profonde revenir. Mon côté réfléchi et calme, faut croire. « On ne peut pas faire grand chose, en attendant : je ne pense pas que sauter sur les serveurs ou en cuisine, ça serve à quoi que ce soit ... Tu veux faire quoi ? Partir ? Continuer à parler en faisant semblant ? Passer ta main dans mes cheveux pour voir si ma superbe coiffure est naturelle ? » Je me devais de faire de l'humour pour la détendre. En tout cas, les vêtements de fille, très peu pour moi ...



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Dim 6 Mar - 22:29

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Vous savez, l’expression « se sentir mal dans sa peau » ? Je l’avais jamais vraiment comprise. Mais autant dire que maintenant, je vois tout à fait quel genre de feeling c’est. Même si, soyons honnête, c’est pas dans ma peau que je me sens mal, c’est dans celle de Salem. Mais au final, la sensation est la même, je suppose. Les organisateurs avaient prévus une soirée que personne n’oublierait, ben c’est réussi. Bien qu’a mon avis, cette partie là n’était pas au programme. Enfin j’espère, sinon c’est chien. Après, faut bien avouer que dans le genre expérience qui rapproche, échanger de corps est quand même pas mal en haut de la liste. Respire à fond, ça va te calmer. Ah non, en fait non, ça marche pas. Je sens trop de truc, j’ai pas l’habitude. Du calme. Je vois Salem prendre son verre et le renifler. Sa grimace m’interroge. Est-ce parce qu’il sent quelque chose, ou parce que mon odorat semble être plus ordinaire que le sien ? Il me fait signe de faire pareil. J’ai sûrement l’air tarte, mais je fais e qu’il me dit. Tout en me confirmant au passage qu’il a un bon flair.

Effectivement, je sentais des choses que je ne pensais pas pouvoir remarquer dans une si petit quantité, mais il ne s’agissait que de choses inoffensive du genre sucre, et autres ingrédients normaux d’un cocktail. Je ne sens rien d’anormal. Et pourtant, c’est vrai que t’as un bon flair. D’ailleurs, tiens, c’est étonnant ça, comme choix de mot, flair. Je sais pas pourquoi ça me fait tiquer, mais c’est le cas. Quels évènements ? Tu veux parler de la Burns Night ? T’y étais ? Oups, il me prend le bras. Oui, bon, d’accord, il prend son propre bras, et pour utiliser sa montre, mais quand même. Oh oui, on s’en souviendra de ce rencard. J’aurais préféré qu’on s’en souvienne que en positif, mais la c’est fichu. Espérons que la situation va s’arranger, et surtout que d’avoir été dans mon corps pendant un temps ne va pas le faire fuir à jamais. Ce serait dommage quand même.

Eh merde, lui aussi pense que c’est de la magie. Mais comment je suis censée croire ça moi ? J’y crois pas à la magie… Ou peut-être je veux pas y croire. Ca expliquerait mon don. Non, stop, arrête de gamberger et concentre toi sur le problème actuel. Et zut ! J’y connais rien moi en magie. J’y crois même pas à la base. Mais on dirait que j’ai plus trop le choix que d’y croire, maintenant. Un potion, manquais plus que ça. Et en plus, on peut pas faire grand-chose. J’espère qu’il a raison, et qu’on va pas rester bloqués comme ça pour l’éternité. T’imagine ? Oui, moi non plus j’avais pas imaginé ça. Je me méfierais à l’avenir. Enfin, ça c’est si je retourne à un blind date un jour, ce qui n’est pas gagné. Cette fois, il me prend vraiment la main. C’est super bizarre de serrer sa propre main, croyez moi. Mais pas tellement désagréable. Et entendre ma propre voix essayer de me rassurer. Ca va, la panique est passée je pense. Partir ça servirais à rien. Et puis, si on ne peut rien y faire, on peut toujours essayer de faire comme si de rien était. Enfin, du moins, ne pas trop se pourrir le reste de la soirée. Pis, imagine, c’est sûrement la seule occasion que t’auras dans ta vie de discuter avec toi-même. Si lui peut faire de l’humour, moi aussi. Après tout, c’est le meilleur moyen de ne pas se laisser abattre par la situation. Avec un sourire espiègle, qui doit avoir l’air bizarre sur son visage, je passe ma main dans ses cheveux, comme il me l’a suggéré. Wow, j’ai l’habitude de faire ça, mais jamais avec des cheveux cours comme ça. J’ai comme l’impression qu’il manque un truc. Et moi qui pensais que c’était une moumoute … Je suis presque déçue ! Je sais, je raconte des âneries. Mais si ça peut me faire penser à autre chose …

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Vulkain
célébrité : Andrew Garfield
crédits : yourdsigndiary
Messages : 542
Date d'inscription : 27/09/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Lun 7 Mar - 15:06



La saint valentin, très peu pour moi. Une fête avec comme emblème, un petit bébé gros, avec des ailes, un arc et une couche ? Comment dire, c'est plutôt malsain, vous trouvez pas ?



C'est réellement embarrassant de se voir soi-même. Comme avec un miroir, mais là je vois tout. J'ai l'air un peu fatigué non ? Sûrement les insomnies. Mais la panique est passée - je sens le calme, mais quelque chose que je ne sens pas, c'est la bête. Toujours présente depuis mon adolescence, présente dans ma chair, dans mes os, l'absence de sa sensation me déstabilise un peu. Mais je suis fort - j'espère l'être en tout cas. J'ai un sourire, même si je suis un peu déçu qu'elle ne repère rien de bizarre. « J'ai ... disons les sens plutôt aiguisés » dis-je avec un air embarrassé. Oui, c'est exactement les mots : flair, sens. Comme un animal. C'est le cas après tout, non ? « J'y étais pas, mais j'ai entendu de personnes présentes ce qui s'est passé. » Si j'avais eu ma gorge, ma voix, on aurait pu entendre le grondement d'un animal aux abois. Heureusement, dans le fond, que ce soit juste cette jolie voix féminine qui prononce comme une sentence les mots durs. Je soupire. Cette nuit-là restera dans les mémoires, et je suis heureux de ne pas y avoir assisté. Qui sait de quoi j'aurai été capable ? Déjà, tant de loups et de vampires sont morts ...

« Tu ne crois pas à la magie ? » Ma surprise est réelle. La plupart des humains n'ont qu'une envie : y croire. A la moindre étincelle de surnaturel, ils sautent dessus avec avidité. « A quoi d'autre tu ne crois pas, et qui se révélerait vrai ? » J'ai un sourire désabusé. Je hausse les épaules, pour chasser ces préoccupations trop sérieuses. « Des cocktails, des rendez-vous, ou des mecs comme moi ? Enfin, mec ... » Nouveau sourire, à moitié-amusé. Je me demande si elle pense que j'y suis pour quelque chose, ou si elle devrait faire plus attention aux mecs dans mon genre. Peut-être que j'attire ce genre d'événements ? Bon, au moins elle n'est plus apeurée. C'est passé, oui. Ce moment de surprise. Même si je devine qu'on est encore gênés d'être dans la peau de l'autre. J'ai un petit rire plus aigu que ce dont j'ai l'habitude. « Je discute déjà bien assez avec moi-même, habituellement » je souris. « Je préférais quand c'était toi en face. » Simple constatation.

J'en ai perdu l'appétit, mais c'est vrai qu'on a rien commandé. J'avale d'un trait le verre de whisky que j'ai commandé, avant de réaliser que ce n'est pas mon corps, et je m'excuse en rougissant. « Merde, pardon ! Tu ... Tu tiens bien l'alcool ? J'avais oublié. Enfin non, mais ... Le whisky est un de mes péchés mignons, je ne résiste pas, et je ... Hem. Je vais finir à l'eau, pour éviter de te rendre ton corps imbibé d'alcool » je maugrée, gêné. Qu'elle ne pense pas que je veux la soûler alors qu'elle n'est même pas maîtresse de son corps !

Au moins, on a gardé notre humour. Je lui tire la langue, de façon puérile. « Non, une moumoute, c'est la même coiffure que le vampire dans Twilight. Mes cheveux sont parfaits, madame. » Je ne suis pas aussi superficiel que ça, mais ça détend l’atmosphère au moins. « Je me demandais : comment quelqu'un d'aussi sympa et ouvert que toi peut être célibataire ? Je veux dire, t'es jolie et gentille, tu dois repousser les prétendants à coup de balai, chaque matin, nan ? » L'humour, toujours. Dans le fond, je lui fais un compliment aussi, je crois, mais c'est sincère. Je comprend pas comment les gens sympas et beaux peuvent être célibataires, sauf peut-être par choix ? Mais si elle est venue ... Bah. C'est pas mes oignons, mais j'ai pas pu m'empêcher de demander. Moi, c'est clair : je pensais pas avoir le temps pour une copine. Puis mes délires, mon côté geek, ça attire pas des masses. Le côté poilu aussi. Comment pourrais-je partager une histoire avec quelqu'un qui ne connait pas cette face de ma vie ?



©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Lulu
célébrité : Billie Lourd
crédits : MiniBouh (avatar), Joy (signature), tumblr (gifs)
Messages : 124
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   Jeu 10 Mar - 22:43

Event Saint-Valentin

Salem H. Donovan

Je pense qu’on peut dire ça, oui. J’avoue que j’ai pas trop l’habitude, c’est un peu déstabilisant. Mais il y a autre chose aussi, j’arrive pas trop à mettre le doigt dessus, une sensation un peu étrange. Je sais pas, c’est presque … animal. Oui, c’est ça le mot. C’est pour ça que flair, c’est adapté. Comme si j’avais les aptitudes d’un chien, ou un truc du genre. Bon, je vais pas dire ça à voix haute quand même, c’est insultant. Mais c’est vraiment étrange. Ok, d’accord, en terme d’étrange, je suis pas en reste, mais ça, il ne s’en rendra probablement pas compte. Sauf si le problème persiste suffisamment longtemps pour qu’on s’endorme. Prions pour que ça n’arrive pas. Je suis sûre qu’il me prendrait pour une folle et qu’il s’enfuirait sitôt son corps retrouvé. Enfin, non, je suis pas sûre. Mais j’en ai peur, et je veux pas que ça arrive. Oui, moi aussi je connais du monde qui y était. Ma sœur et son frère, entre autre. T’imagine un peu la sale nuit qu’on a passé à s’inquiéter, j’ai cru que ma mère n’allait pas s’en remettre. Et ça, c’est sans compter le savon qu’elle a passé à Mai le lendemain. Alors qu’elle y pouvait rien, mais vous le savez bien, on est pas rationnels quand on est inquiets. Puis moi j’avais eu droit aux cauchemars de tout le monde en direct live, joyeuse nuit en perspective. Enfin, parlons d’autre chose, après tout, on est censé être là pour oublié cette sale nuit, pas pour la revivre. Même si on se serait bien passé de la magie pour le coup.

Je crois plutôt que j’ai pas envie d’y croire. Ou que j’ai peur. C’est sûr que petite, j’ai rêvé d’être Harry Potter ou un truc du genre, mais en fait, savoir que ça existe en vrai, j’aime pas bien ça. Et puis, la magie expliquerait certaines choses dont je préfèrerais faire comme si ça n’existait que dans ma tête. Ok, c’est super cryptique comme phrase ça. Le pauvre, il va sûrement rien n’y comprendre. Mais je ne suis pas prête à tout lui dire non plus. Après tout, c’est probablement la seule chose a propos de moi dont je n’ai parlé à quasiment personne. Même ma mère le sait pas.
Des blind dates et des cocktails trop attirants. Des mecs comme toi j’en rencontre pas souvent, alors si je commence à m’en méfier ça va pas le faire. Et puis, j’aime vivre dangereusement. Argh, c’est à ça que ressemble mon rire en vrai. C’est encore pire de s’entendre en live qu’en vidéo, c’est atroce. Enfin, c’est plutôt son rire avec ma voix, ce qui rend tout ça encore plus weird, mais quand même. J’aime vraiment pas ma voix en fait. Toi aussi t’as des discussions existentielles avec toi-même de temps à autre ? Ouais, pareil, j’avoue que j’ai l’impression d’être à une soirée Saint-Valentin avec moi-même, alors que le but c’était justement l’inverse au départ.

Wow, il a descendu ça d’une traite, comme ça, sans broncher. Si je récupère mon corps là, je suis bonne pour être pompette moi. Ok, je ressemble à sa quand je rougis. Pas terrible, hein. Bon, il est gentil, il propose de finir à l’eau. Pour être franche, je pense que c’est mieux. Disons que je bois pas très souvent, mais je tiens pas trop trop mal non plus. Même si ce serait intéressant de me voir émechée tiens. Mais t’as raison, l’eau c’est sûrement plus safe. Après, si tu veux être un peu fifou, tu peux même t’essayer au jus de fruit ou au coca. Mais c’est seulement si t’oses. J’aime bien le taquiner, va savoir pourquoi. De toute façon, il fait pareil. Je te signalerais que des vampires, dans Twilight, y’en a au moins quatre, des mecs, plus la fille qui à les cheveux courts. C’est lequel qui à une moumoute d’après toi ? Bon, ok, d’accord, j’avoue, j’ai eu une période où j’étais fan de Twilight. Ca m’a passé, mais j’ai encore des restes.

La par contre, je rougis, c’est à son tour de se voir dans cet état. Tiens, vengeance. En même temps, il vient de me complimenter, qu’est-ce que tu veux que je fasse d’autre. J’ai au moins réussi à retenir le petit rire de bécasse que j’ai horreur d’entendre. Et non, c’est pas comme ça pour moi. Déjà, je sors pas tellement, je suis plus concentrée sur mes études, les gens me prennent un peu pour un ovni des fois. Et puis, si quelqu’un devait chasser à coup de balais mes éventuels prétendants, ce serait mes frères et sœurs, pas moi. Ils sont assez protecteurs. C’est le cas de le dire. Au moins, je suis certaine que si quelqu’un essaye de me faire du mal, il va se prendre six Fraser sur le coin de la tronche, et je vous assure, c’est pas agréable. Mais je peux te retourner la question. T’as un petit côté prince charmant, sans les collants s’entend. Même si tu portes bien la jupe. Comment se fait-il que tu n’ai pas encore trouvé ta princesse ? Désolée, je pouvais pas m’empêcher de le narguer sur le fait qu’il portait mes vêtements. Je ne suis pas particulièrement à l’aise dans les siens, mais au moins ce n’est pas la première fois que je porte un pantalon, alors que quelque chose me dis que les jupes et les chaussures à talons, il n’a jamais essayé. Bah, il faut une première fois à tout, hein.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Valentin
» Escalade vs Couple
» couple et autoblo
» Velo special - ca veut dire quoi??
» 50watts nominale pour un couple de 27nm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Le Cupidon-