Partagez | 
 

 EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ghost ✝ compte fondateur
pseudo : hawking.
célébrité : une ombre qui te surveille
Messages : 224
Date d'inscription : 23/06/2015
MessageSujet: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Sam 13 Fév - 22:55




Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

La Burns Night était passée. Dans la tête de tout le monde il n'y avait qu'un seul nom: Athena O'Malley. Elle était devenue l'ennemie publique numéro une. Recherchée par tout le monde, son était crié dans tous les médias. Qu'on soit au courant ou pas sur la vérité de cette tragique soirée, la Burns Night laissant un profond traumatisme chez les habitant d'Edimbourg. Pourtant, l'envie de continuer à vivre n'était pas partie. Car bien au de-là de la tragédie, la volonté de rester unis et de poursuivre son quotidien était encore présente. La soirée de la Saint-Valentin fut annoncée. Surprise générale ? Pas tant que ça ! Quatorze février. La soirée avait été préparée aux petits oignons. Pour cette occasion le restaurant « Le Cupidon » avait été réquisitionné. Pour ce soir ? Le plus grands blind date de la ville. Rien que ça ! Un grand nombre de célibataires était prévu au programme. Le but ? Oublier un instant nos regrettés défunts et se laisser aller à un moment de légèreté !

Vingt heures pétantes, tout était prêt depuis un petit moment. La salle avait été décorée à l'avance. Le ton rouge était à l'honneur, par chance, aucun taureau n'était venu à la soirée ! Entres les chaises drapées de rouge, les pétales de roses rouge sur les nappes blanches, tout avait été prévu pour que l'ambiance y soit. Les couples avaient déjà été formés avant l'arrivée. Sur chaque table était indiqué le nom de chaque « couple » attendu. Rendez-vous à l'accueil, les serveurs et serveuses se feront une joie de vous indiquer votre place attitrée. Par chance, ce soir, c'est générosité absolue, tout vous sera offert par votre ville. Repas à l'œil ! Dans la salle, une piste de danse à été aménagé, avec un fond sonore …. des slow bien évidemment ! Coupe de champagne, mets fins au programmes et slow langoureux au programme ! La soirée durera-t-elle jusqu'au bout la nuit pour vous ?


Et l'heureux couple est.....


Zéèv et Ewen !

Règlement :
- Nous vous suggérons de faire des posts de rp court, afin de faire avancer l'intrigue le plus possible.
- Chaque couple à son sujet personnalisé, il n'y a donc pas d'interactions entre les différents couples. Visiter la table d'à côté n'est pas possible.
- En revanche, il est totalement possible de bouger à votre guise dans le restaurant. Les plus fous pourront se risquer à aller dans les WC à deux... En revanche, tachez de ne pas partir sans votre partenaire, il faut jouer le jeu.
- Vous pouvez être venue parce qu'une amie vous à inscrit, ou parce que vous avez tout simplement vu de la lumière dans la salle. Soyez imaginatifs, on vous laisse la carte blanche !
- Si jamais on vous pose un lapin, prévenez le staff, on s'occupera de vous personnellement.
- Et enfin, amusez-vous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Camille
célébrité : Iwan Rheon
crédits : Pathos
Messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2016
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Dim 14 Fév - 1:01


Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

Nous étions le quatorze février. S’il y avait bien un jour dans l’année où j’avais envie de me terrer chez moi avec un pot de glace devant un film de zombies, c’était celui-là. Mais, commercialement parlant, ne pas ouvrir une boutique de fleurs à la Saint-Valentin, ça relevait de la stupidité. J’avais donc ouvert exceptionnellement ce dimanche, en matinée jusqu’en début d’après-midi, pour les clients qui n’avaient pas prévu le coup. Et ils étaient nombreux. Mais j’avais décidé qu’à partir de quatorze heures, ils se débrouilleraient sans moi, parce que j’avais moi-même d’autres projets. Comme rentrer chez moi pour me rouler en boule dans un coin en souhaitant de toutes mes forces qu’Asher m’oublie et ne sonne jamais à la porte. Je passai tout l’après-midi à me rouler par terre en hurlant (mentalement, bien sûr) en envisageant tous les scénarios possibles pour cette soirée. Et cela s’annonçait catastrophique. Parce que, voilà, Asher m’avait inscrit à un événement spécial Saint-Valentin pour les célibataires, organisé par la ville dans un restau chic. Un blind date. J’allais me retrouver en face d’un parfait inconnu à qui il faudrait que je fasse la conversation pendant tout un repas. Si je ne mourais pas d’une crise cardiaque d’ici là, du moins. C’était la fête des amoureux, pas la fête des non-amoureux qui se rencontrent pour la première fois en étant forcés par leurs proches. Ouais. Je ne voulais pas y aller. J’étais mort de honte rien que d’y penser. Et s’il me trouvait moche ? Et si je l’ennuyais ? Et si… La sonnerie de l’interphone retentit. Quoi ? Déjà ? Je restai immobile deux minutes. Je pouvais toujours faire semblant de pas être là. Deuxième coup de sonnette. Et si c’était Judah qui avait oublié ses clés ? Il aurait cassé la porte pour entrer. Si seulement Judah avait été là, il m’aurait empêché de sortir. Mais où était-il passé ? Mon gsm sonna. Le nom d’Asher apparut sur l’écran. Je fus bien obligé de le laisser monter.

Après une heure passée à me coiffer et à choisir les vêtements les plus appropriés – selon Asher, un pull bleu marine sur une chemise et un jeans, pour être décontracté mais pas trop (sauf que je ne me sentais pas du tout décontracté) –, il me traîna jusqu’au restaurant « Le Cupidon ». C’était quoi ce nom de restaurant, sérieux ? Je me sentais encore plus mal à l’aise. J’avais bien essayé, sur le chemin, de dire à Asher que tout allait pour le mieux et qu’il pouvait me laisser continuer tout seul, mais, visiblement, il ne me croyait pas. Il ne pouvait pas aller fêter sa Saint-Valentin à lui, plutôt ? Il me poussa à l’intérieur, vérifiant derrière la vitre que la serveuse m’installait bien à une table et en me faisant des signes d’encouragement. Heureusement, mon rendez-vous n’était pas encore arrivé. Je vérifiai les sorties de secours. Je pouvais toujours me cacher aux toilettes et ressortir plus tard l’air de rien. Non. Asher attendrait probablement pour voir à quoi ressemblait mon rencard. J’avais déjà l’impression d’être au bord des larmes. Peut-être à cause des pétales de roses arrachés et jetés négligemment sur la nappe blanche. Ou des fleurs en plastique. Le patron devait être allergique au pollen. Je me sentais tellement bête, tout seul à cette table. Et si le type ne venait juste pas ? Qu’il avait trouvé un meilleur plan ? J’avais envie de me taper la tête contre un mur, là. Puis, un beau jeune homme entra, s’adressa à la serveuse qui lui indiqua… Ma table. Non. Non, non, non. Je ne pouvais pas, nooon. Je piquai un fard monumental que je tentai maladroitement de dissimuler en faisant mine de me gratter la joue. Je ne le pardonnerais jamais à Asher. Jamais. Sauf s'il m'achetait des chocolats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Rami Malek ♥
crédits : avatar: Shiya / gifs: Summers & moi
Messages : 461
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Dim 14 Fév - 3:20



❝Event spécial Saint-Valentin❞
Zéèv & Ewen
Je DETESTE Mai. C'est un vilain mensonge ça. Si tu pouvais me donner l'illusion de haïr un peu ma sœur jumelle Bastie, ça serait cool. Le pire était qu'elle avait raison, je n'arrivais à détester ma jumelle et ce, même si elle avait pris la liberté de m'inscrire à une soirée pour la Saint-Valentin. Une cochonnerie réservée aux célibataires. J'avais répété à maintes à ma sœur que le célibat me convenait très bien, les trucs de realtions ce n'était pas pour moi. Le simple concept de liens me faisait flippé.... Et depuis ces cinq ans à Edimbourg, je m'étais incroyablement sociabilisé. Dans le sens où j'avais créé des vraies attaches. Il y avait Mai, Ada... Ta petite-amie. Ce n'était pas ma petite-amie d'abord. Et puis, non, je détestais ce mot là. J'en avais peur presque. Puis il y avait Robin. Une sœur et une meilleure amie, ça faisait BEAUCOUP DE LIENS ! Tu es aussi désespérant que le plus profond des abîme. Ce n'était pas faux ça. Mais il ne fallait pas m'en parler, rien que le fait de penser à ce …. mot là. Petite..... amie. Yeuark. J'étais partagé entre l'envie de vomir et de paniquer. Adalyn était petite. C'était mon amie. Mais ce n'était pas ma petite-amie. Et puis quand bien même, ça ne l'intéresserait pas. Nous, ça n'avait été qu'un coup d'un soir et puis voilà. Elle nous voulait pas plus.  

Je soupirais alors que Mai avait validé ma tenue. Je l'avais laissé choisir cette fois. Autant diore que j'avais fait l'effort de ne pas sortir une vieille veste à capuche. Après tout il fallait « jouez le jeu » comme avait dit Mai... qui ne s'était pas inscrite. Je l'avais taquiné longuement sur son possible rendez-vous avec Matt – bien que j'avouais que j'aurai préféré qu'elle passe sa Saint Valentin loin le lui, je n'avais pas confiance en ce type. Je m'étais retrouvé avec un tee-shirt gris chiné, un jean et une veste cintrée. Bon je devais avoué que c'était pas mal, habillé mais pas trop. Tant lieux parce que depuis la Burns Night, on ne pouvait plus me faire porter le moindre costard. J'avais fini « au bras » de Robin. Dans cette épreuve que nous avais imposé ma chère Maiwen Fraser, nos avions décidé de se soutenir moralement. J'osais espéré que nous allions nous retrouver ensemble à ce blind date... Mais clairement je savais que c'était loin d'être gagné. Mais ça aurait été tellement plus cool de passer la soirée avec ma meilleure amie à boire et se marrer.

Enfin arrivé au restaurant, je pu profiter de la salle.... très rouge. Nous étions pile à l'heure. Nous fumes séparé avec Robin, forcément nous n'allions pas aux mêmes tables. Ça me faisait bien chié, mais bon... bon allé, courage après tout ça n'allait pas être si pire que ça. Ce n'était pas un combat rural. Mais je ne devais pas commettre d'impair. J'aperçus tout de suite une jeune homme. C'est le moment de sourire beau gosse. Tiens, vous étiez là vous ,'javais presque failli vous oublier. On est sage. Pour une fois... On prend les paris savoir si ton rendez-vous va plus faire Arche de Noé ou Titanic. Merci les gars, vraiment. Je pris un petit sourire aux lèvres avant de m'approcher de la personne qui était... mon valentin. Je tendis la main pour le saluer par réflexe. Salut à toi, moi c'est Ewen. Enchanté... Je m'installais tout en regardant le nom du jeune homme en face de moi. Zéééèv. Je me suis pas trompé sur la prononciation hein ? Moins vite ! Tu suintes le stress. Je devais avouer que pourtant je n'avais de raison de l'être, mais c'était plus fort que moi pour le coup. Je repris le court de ma respiration, l'effet tondeuse à gazon, c'était pas top. Désolé, je suis un peu stressé. Je ne suis pas un habitué de …. ce genre de chose. Je flippe un peu, pas toi ? Je souris un peu comme pour me montrer sympathique. Mais il était vrai que je n'étais pas vraiment rencarts. Je préférais dragueur au bar ou en boite de nuit. Mais les rendez-vous en tête à tête.... j'en avais une sainte horaire. Il n'y avait qu'Ada qui avait fait exception. Toujours pas petite-amie ? Toujours pas. Si je parle trop n'hésite pas à me dire de me taire hein. Je ne me vexerai pas. Je parle toujours quand je stress un peu. BEAUCOUP tu veux dire.


© Pando


Pas de doutes Coco, t'as le look qui te colle à la peau.:
 


HOW WILL I EVER GET

OUT OF THIS LABYRINTH ?



Bro&Sis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Camille
célébrité : Iwan Rheon
crédits : Pathos
Messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2016
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Dim 14 Fév - 18:30


Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

J’aurais préféré qu’il arrive au ralenti, comme dans les films. Que j’aie le temps de réfléchir à si je devais dire salut ou bonjour. Non, pas bonjour, on est le soir, c’est bonsoir. N’importe quoi. J’allais mourir avant qu’il ne soit devant moi. Ah. Ben non, trop tard, déjà là. Parce qu’il ne marchait pas au ralenti, contrairement à ce que j’avais souhaité. Où était passé l’éclair qui était censé me foudroyer avant que je ne doive me mettre à causer ? Il tendit la main et je la regardai longuement (selon ma perception de choses) avant de me souvenir qu’il fallait que je la lui serre. Ce que je fis dans un réflexe plutôt maladroit. « Olá » Ouais, j’allais lui parler en portugais, maintenant. Quelle merveilleuse, absolument superbe, idée. Cerveau fondu. Ewen. Tâche de le retenir, petit cerveau. Je n’eus pas le temps de répondre mon prénom en retour qu’il le lisait sur la pancarte posée sur la table. Avec une prononciation un peu douteuse. Pourquoi je n’avais pas un prénom simple, comme David ? Ou Jack ? Ou… Fallait que j’arrête de flipper. Ça devenait le délire dans ma tête. La bonne nouvelle, c’est qu’il était tout aussi stressé que moi, mais il parlait beaucoup et très vite, tandis que j’étais muet comme une carpe à le mater avec de grands yeux comme si la fin du monde était proche. Cerveau, dis quelque chose. Dis quelque chose. Mon silence finirait par le vexer, sachant qu’il venait de me demander de lui dire s’il parlait trop. « N-non, ça… va. » Bravo, Zéèv, ça fait trois mots. J’étais mort de trouille. Est-ce que je pouvais m’en aller maintenant ? Non, c’était pas gentil pour lui. Il avait l’air sympa et de faire des efforts pour me sourire. J’avais peur de sourire, je voulais pas sembler creepy. Ce qui était un peu inévitable quand je souriais de manière forcée. « C’est Zéèv. Désolé, les accents sont difficiles à prononcer en anglais. » Oui, j’étais en train de m’excuser de mon propre prénom. Tout se passait pour le mieux. Je devais être rouge fluo, à présent. Si on éteignait la lumière, on verrait ma honte briller dans le noir.

Je me mis à regarder les couples autour de nous en me mordillant la lèvre inférieure. J’aurais pas dû faire ça. Ça me renvoyait à la figure tout ce que j’étais incapable de faire. Sourire, glousser, papoter. Ils ne pouvaient pas arrêter ? Avoir l’air de galérer un peu plus ? Là, ça ne m’aidait pas du tout. J’étais encore plus déprimé. Qu’est-ce qu’on avait répété avec Max et Asher, déjà ? Des idées de conversation. Mais aucune ne me revenait à l’esprit. J’étais plus occupé à jeter des regards suppliants à un serveur pour qu’il vienne meubler le silence en prenant notre commande. Tout était gratuit, ce soir. Au moins un bon point. J’allais commander un pot de glace au chocolat, si ça continuait. « Pardon. Euh... Je… Je ne suis pas… habitué à ce genre de… choses. Et je n’arrive pas à attirer l’attention du serveur. » Je cherchais mes mots. Je bégayais. La totale. C’était super bien parti. J’étais beaucoup trop timide pour participer à un blind date. Asher le savait bien. Tout le monde le savait. C’était un secret pour personne. Alors pourquoi j’étais là ? Mes amis avaient beau me répéter sans cesse que je n’avais qu’à être naturel, et que tout irait bien, ça n’allait jamais bien. Mon naturel, c’était de me taire et de pleurer dans mon coin, pas de me rendre à des rendez-vous avec les inconnus. Sérieusement. Pourquoi justement aujourd’hui Judah ne s’était pas pointé pour gueuler que c’était dégueulasse de sortir avec un mec ? Pour une fois, ça m’aurait été utile et je ne me serais pas senti coupable. Judah. Un sujet de conversation. « Tu as de la famille à Edimbourg ? Moi j’ai un jumeau. Il me ressemble. » Mon jumeau me ressemble. J’en avais beaucoup des conneries comme ça à dire. « C’est logique, tu vas dire, pour un jumeau. » J’ajoutai ça très vite, pour qu’il s’imagine pas que j’étais complètement débile. Enfin, le serveur arriva jusqu’à notre table et je soupirai de soulagement. « J’vais prendre une Caipirinha, s’il vous plaît. » Je me retournai vers Ewen. « Et toi, tu veux quoi ? Ne me dis pas que tu as déjà choisi ce que tu veux manger sinon je vais choisir un truc au hasard que je vais pas aimer et ce sera hyper gênant et… » Wow. Tais-toi, le Zéèv bavard, là. « Pardon. » C’était juste une impression où je m’étais excusé trois fois en l’espace de quelques minutes ? Tout allait pour le mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Rami Malek ♥
crédits : avatar: Shiya / gifs: Summers & moi
Messages : 461
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Mar 16 Fév - 0:49



❝Event spécial Saint-Valentin❞
Zéèv & Ewen
Ce type ? Bon ok, je devais avouer que je n'étais pas trop mal tombé. Bon, clairement ce n'était pas le genre de chevalier blanc qui arrivait sur sa monture, mais il avait un certain charme. Il avait l'air tout gêné et sérieusement ? C'était adorable. J'avais envie de lui pincer les joues comme une grand-mère. Il était mignon. C'est qu'il a l'air adorable. Je tentais en vain de prononcer son prénom. Original je devais l'avouer. Je me demandais de quel pays ce prénom venait. Oui, parce que pour être aussi « exotique », il n'était pas de cette bonne vieille Angleterre. C'est un beau prénom. Il te rend... unique. Quel dragueur. Ben quoi, c'était vrai que je ne croisais pas souvent de Zéèv en Écosse. Alors en quelques sortes, ça le rendait unique en son genre. De quel pays te vient-il ?

Il était mignon à être gêné, je devais avouer que moi même, je n'étais pas à mon aise. Je n'aimais pas vraiment les rendez-vous arrangés à la base... alors le blind-date, c'était pire encore. Je lui avouais que je n'étais pas un habitué de la chose. Et visiblement, lui non plus. Au moins nous étions deux à tenir le poste du pas doué dans les rendez-vous, ça nous faisait un point commun. Je cherchais rapidement du regard Robin. Je me demandais comment ça se passait pour elle. J'espérais que nous allions nous voir après cette soirée, si elle était seule, j'allais lui proposer de retrouver autour d'un verre de l'alcool le plus fort qui existait au monde. En ne la trouvant pas, mon attention revint sur Zéèv, je le détaillais. Il avait l'air d'avoir à peu près mon age. Les yeux bleus, un visage d'ange, il était pas mal. J'en veux un ! Non, lux ça n'allait pas être possible ça. Quand il me posa la question si j'avais de la famille... c'était un peu dur. Bon en soi, j'étais orphelin alors bon la famille.... et ma tutrice légale était morte récemment. Je passais rapidement là-dessus. Zéèv me dit qu'il avait un jumeau.... qui lui ressemblait. Je ris légèrement quand il fit son commentaire. Ben, pas forcément. J'ai une jumelle et quand on nous voit à côté, on ne dirait pas spécialement qu'on est jumeaux. Je haussais les épaules. Il était qu'avec Mai, on se ressemblait comme un frère et une sœur, la même couleur de peau, les yeux. Mais pas comme des jumeaux. Je souris en pensant à elle qui était en train de m'attendre dans notre tanière. C'est une drôle de coïncidence, qu'on ai tous les deux un « double ». Les autres gens ne comprennent jamais notre « truc de jumeaux ». Tu vois ce que je veux dire hein ? je souris, le « truc de jumeaux ». ce machin qui avait fait qu'on s'était reconnu. Ce truc qui faisait qu'on se sentait bien l'un avec l'autre, comme dans un hamac.

Zéèv commanda un cocktail que je connaissais pas. J'étais intrigué... bah c'était peut-être le moment de faire des découvertes. Je regardais le serveur avant de dire. Ça sera a même chose que mon valentin, pour moi... Oh et un verre de lait s'il vous plait. T'es sérieux avec ton verre de lait ? Ben quoi ? C'était dans ma nature. Puis le lait c'était bon pour les os. Quand le serveur s'éloigna, je me tournais vers le brun.En fait, c'est quoi ton cocktail ? Je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est, avouais-je tranquillement. Puis je finis par rajouter avec un clin d'œil amusé. Mais j'aime vivre dangereusement. Quand il s'excusa une nouvelle fois, je ris franchement. T'es mignon à t'excuser tout le temps. Bon, on va imposer un règle pour ce soir, ok ? Tu arrêtes de t'excuse et je ferai attention à mon débit de paroles. Marché conclu ? Je penchai ma tête sur le coté. Puis en plus, il n'y avait pas de quoi s'excuser, il n'avait rien fait de mal. Mais cet homme manquait de confiance en lui, clairement. Je ne comprenais pas pourquoi, il était charmant, il n'avait pas à douter, non ? Tout le monde ne suinte pas la confiance en soi Ewen. Ouais, je savais bien. Mais sérieusement, il était beau gosse Zéèv. Te fais pas de soucis de toute façon on est dans le même bateau ce soir toi et moi. Je souris alors que le serveur nous apportait les trois verres. Je regardias le cocktail intrigué. On aurait dit... un mojito en fait. Je pris le verre et le tendit pour les faire s'entrechoquer. A la tienne ! je me lançai en sirotant le cocktail. Alors Zéèv... tu fais quoi dans la vie. Nul à chier comme question, à jeter dans l'égout ! Merci les gars.


© Pando


HOW WILL I EVER GET

OUT OF THIS LABYRINTH ?



Bro&Sis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Camille
célébrité : Iwan Rheon
crédits : Pathos
Messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2016
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Mer 17 Fév - 23:00


Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

Je me sentais hyper mal à l’aise, pas du tout à ma place, je ne pouvais pas empêcher mes yeux de jeter des coups d’œil furtifs à la porte, comme si je me préparais à partir en courant. Ce n’était pas une très bonne idée. Avec le stress, j’allais sans doute courir trop vite pour que ça paraisse normal, et révéler par là mon don à une cinquantaine d’inconnus. Pourtant, Ewen était tout à fait charmant, et je voyais bien qu’il essayait de me mettre à l’aise. Il était plus doué que moi pour faire la conversation, en tout cas. Je ne pus m’empêcher de rougir une nouvelle fois quand il me complimenta sur mon prénom (j’allais avoir un record du monde à cette soirée). Bon, ce n’était pas encore ça, je n’étais pas près de danser sur les tables, mais j’étais déjà plus rassuré. Je ne m’étais pas retrouvé en face d’un psychopathe, au moins. Quoique, avec Judah, j’étais plutôt bien armé pour faire face aux psychopathes en puissance. Ewen me demanda d’où venait mon prénom et j’eus un sourire gêné microscopique. Oui, il fallait une loupe pour voir que je souriais. « Euh… C’est hébreu. Mais je suis brésilien. » De naissance, du moins. Le reste de mes origines étaient complètement floues, et je n’aurais pas su lui expliquer pourquoi j’avais un prénom hébreu. Ce ne devait pas être très intéressant, de toute façon.

Durant un instant, j’osai l’observer un peu. Il avait de beaux yeux, d’une couleur que je n’aurais pas su décrire. Ils avaient l’air changeant, avec la lumière. Ok, il était canon. Prenant conscience de cela, mon regard retomba directement dans mon assiette, sentant le rouge me monter aux joues. Quelle assiette ? C’était qu’une expression, on n’avait pas encore commandé. J’avais posé une question sur sa famille, j’imaginais que les gens normaux s’interrogeaient là-dessus, même si Judah et moi n’étions pas la famille la plus banale du monde. Demander si quelqu’un avait de la famille alors qu’on n’en avait pas une vraie soi-même, c’était peut-être bizarre. Enfin, j’avais toujours considéré que mon jumeau était ma seule famille, avant de comprendre ce qu’était une famille, avec des frères, des sœurs, des parents, des grands-parents, des cousins… Le concept était bien plus large que je ne le pensais. Mais bon, je n’allais pas commencer à parler de notre enfance avec Darius et de l’absence de nos parents, c’était un peu glauque pour un premier rendez-vous. Pour tous les rendez-vous, d’ailleurs. Le sujet était tabou. Je ne pouvais pas même en parler avec Judah, alors avec quelqu’un d’autre, ça aurait été insensé. Ewen aussi avait une jumelle, je souris à cette drôle de coïncidence – waw, j’avais souri naturellement. J’espérais ne pas paraître trop creepy. Forcément, les faux jumeaux ne se ressemblaient pas toujours, je n’avais pas pensé à cela. Il mentionna le « truc de jumeaux » et j’acquiesçai en silence. Notre truc de jumeaux, à Judah et à moi, n’était pas encore très au point. Enfin, on se comprenait sans s’adresser la parole, parfois, mais on n’était pas du genre à compléter les phrases l’un de l’autre. Ça aurait été beaucoup trop adorable à faire pour Judah, de toute évidence. Et je crois que ça tenait au fait que, bien qu’identiques physiquement parlant, nous étions diamétralement opposés côté caractère.

Ewen commanda le même cocktail que moi et je plissai les yeux d’incompréhension, quand, en supplément, il demanda un verre de lait. Une caipirinha et du lait, j’avais du mal à concevoir ce mariage de goût. Puis il m’interrogea sur le contenu du cocktail. « C’est comme un mojito mais sans menthe et avec de la cachaça à la place du rhum. C’est un alcool brésilien. » Bien, Zéèv. Une phrase entière sans hésitation, je m’améliorais. Il me fit un clin d’œil en m’expliquant ironiquement qu’il aimait vivre dangereusement. Pas moi. J’eus un demi-sourire gêné. Ça ne se passait pas trop mal. Il rit en me proposant un marché, qu’il surveille son débit et que, moi, j’arrête de m’excuser. Pas simple. D’ailleurs, la première chose que j’eus envie de répondre, ce fut : « Désol… Euh… Marché conclu. » Le serveur apporta nos verres et je le remerciai avant de trinquer avec Ewen. Bon, là, c’était la lutte pour ne pas tout boire d’un coup. J’avais des antécédents familiaux avec Judah et sa vodka bon marché. Enfin, mon truc à moi, c’était plutôt les anxiolytiques, mais j’en avais déjà avalé beaucoup trop dans la journée. « Je suis fleuriste. » fis-je avant d’avaler une première gorgée de ma caipirinha. Je grimaçai. « Bah ça n’a pas du tout le même goût qu’au Brésil. » Je restai un instant immobile et muet en réalisant que je l’avais dit tout haut. Ce n’était pas mon genre d’être impoli. Je faillis m’excuser avant de me souvenir que j’avais promis de ne plus le faire. Ok. On se calme, on respire. « Et toi, tu fais quoi ? » J’aimais bien quand on me posait les questions avant, comme ça il me suffisait de la renvoyer à mon interlocuteur. C’était plus facile. Je me demandai un instant si boire beaucoup me rendrait un peu plus comme Judah, mais, à la réflexion, valait mieux pas essayer. Je fis mine d’être absorbé par le menu, me cachant limite derrière pendant une ou deux minutes. Il y avait trop de choix. Je ne savais absolument pas quoi prendre. Moi, les pâtes et le riz sans rien, ça m’allait très bien. Après ce que j’avais mangé durant toute mon enfance, tout me semblait très bien, en fait. « Dis. Tu prends quoi ? » Quoi ? Bien sûr que j’allais copier. Je n’étais pas capable de décider tout seul. Je n’avais pas l’habitude d’aller au restaurant. « Est-ce que tu aimes les poneys ? » Je crois que le pire, là, c’était mon air solennel. En même temps, un homme qui n’aime pas les poneys… ne peut pas être un homme bien. Oui, je sais, c’est n’importe quoi, mais je ne savais pas quoi demander d’autre. Si Asher pouvait m’envoyer une liste de questions par texto, ça serait cool. « Pas à manger, hein. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ghost ✝ compte fondateur
pseudo : hawking.
célébrité : une ombre qui te surveille
Messages : 224
Date d'inscription : 23/06/2015
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Ven 19 Fév - 23:06





Happy Valentine's Day


La soirée battait son plein. Les jeunes couples faisaient pleinement connaissance. Il était clair que la soirée allait passer l'éponge sur le carnage de la Burns Night. Tout le monde s'amusait bien - enfin presque. Mets fabuleux et bonne ambiance, un régal pour tous. Mais le véritable plat de résistance n'était pas encore arrivé.

Vous vous pensiez à l'abri mes pauvres petites choses ? Mais qui avait prévu qu'une petite sorcière de Prima Lux se trouvait dans les cuisines et ce dans les plus grands des secrets. Cette jeune sorcière n'était pas à la Burns Night, mais elle fut ivre de colère quand elle apprit la perte tragique de ses amis et amies. Alors, vous commencez à trembler ?

Et pendant ce temps-là, un cocktail fit son entrée. Le "coup de foudre", c'était le nom si doux qu'il portait. Un petit shooter rouge qui faisait pensé à la couleur d'une pomme d'amour de fête foraine. Doux et sucré. Comment ne pas résister ? Qui pouvait deviner que derrière ce cocktail, il y avait une potion qui vous serait.... fatale ! Incolore, inodore, impossible à détecter. Le meurtre parfait pour la parfaite vengeance.

Dans la cuisine, la petite sorcière se frottait les mains. Ses sœurs et ses frères seraient largement vengés. Mais.... car il y avait un mais... Les choses ne tournèrent pas comme prévu. Il n'y eut pas de mort. Mais un cri se fit entendre. c'est alors que vous, pauvre petit innocent, vous vous rendiez compte... que vous veniez tout juste de changer de corps. Quoi de plus déroutant que d’être face à soi-même ? Peut-être se retrouver un corps qui n'était pas le sien ! La petite sorcière s'était lancée dans une potion bien trop ambitieuse... et vous veniez de récolter son échec cuisant. Maintenant dans le corps de votre partenaire, vous veniez aussi de gagner ses capacités. Il était télépathe ? Vous alliez entendre toutes les pensées environnante. Votre valentine avait le don de pyrokinésie ? Attention au feu ! Maintenant amusez-vous bien avec votre nouveau corps...


Règles & précisions
- Tout le monde boit la potion et personne ne la détecte jusqu'à ce qu'elle agisse sur vous.
- La potion agit presque instantanément. Vous avez une sensation de plénitude, comme si vous flottiez au-dessus de votre et PAF ! Ça fait de chocapics !
- Cette potion n'a PAS d'antidote, donc inutile de chercher... enfin si vous voulez perdre votre temps... Les effets partiront dans quelques heures par chance.
- Vous gagnez les habilités de votre partenaire en étant dans son corps. Mais il est évident que vous les maitrisés moins bien que lui. Alors prenez garde, il ne faudrait pas blesser votre corps d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Rami Malek ♥
crédits : avatar: Shiya / gifs: Summers & moi
Messages : 461
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Lun 22 Fév - 0:24



❝Event spécial Saint-Valentin❞
Zéèv & Ewen
Brésilien, tien. Je n'avais jamais rencontré de brésilien auparavant. C'était une première. Puis cela était vraiment mignon avec sa manière de faire. Il manquait cruellement de confiance en lui. Moi ça me donnait envie de le prendre sous mon aile. Normal, toi tu as TROP confiance en toi. Ben... ouais. Quand on vivait seul à force on finissait par s'endurcir, avoir confiance en soi-même. Quand il me dit qu'il avait un jumeau, je ne pus m'empêcher de sourire. Après tout, je ne connaissais Mai depuis peu de temps quand j'y pensais. Après tout, certains jumeaux avaient grandis ensemble. Nous ce n'était pas notre cas. Après tout, nous avions pensé 29 années loin l'un de l'autre. Séparés à la naissance, pour... ben on ne savait toujours quelle raison. Il y avait certaines choses pour lesquelles on se ressemblait comme deux gouttes d'eau... et d'autres, pour lesquelles nous étions complètement différents. Enfin, tant de choses que je n'allais pas confier à mon « rencart ». Cela faisait partie de ces sujets pour lesquels je me confiais très peu au final. Je n'en avais même pas parlé à Ada. Adaaaaalyn. Chuteuh !

Quand la commande des cocktail arriva, je fus curieux et pris le même que lui. Pourquoi pas. Après tout , cela ne faisait pas de mal parfois de découvrir de nouvelles choses. Alors quand le serveur parti, je demandais à Zéèv ce qu'il y avait dans son mystérieux cocktail. Il me faisait rire à toujours s'excuser. Alors je lui fis passer ce petit « marché » dans le fond, je m'en fichais qu'il s'excuse, moi je trouvais ça mignon. Il me faisait penser à des gamins de l'orphelinat. Discrets, qui avaient peur de déranger. Le marché était conclu, bon j'allais devoir me calmer sur mon début de paroles. Mission impossible ! Ce n'était même pas vrai ! La conversation devint plus générique par la suite. Son commentaire me fit sourire. Apparemment le cocktail brésilien y était meilleur dans son pays d'origine. Je trempais mes lèvres dans le verres. Bah, c'était pas si mal. J'avais connu des bouteilles de whisky plus dégueulasse que ça. Je travaille dans la boutique de gris-gris de ma sœur jumelle.

Je posais rapidement mon regard sur la carte du menu. Je pense que je vais me laisser tenter par... la daurade. J'adore le poisson. Puis quand il me posa la question. Je fus presque un peu surprise. C'était bien la première fois qu'on me demandait pas. J'ADOOOOOOOOOOOOOORE LES PONEYS ! ET LES LICORNES ! Oh non, Lux. Quand il rajouta, qu'il n'était pas question de manger les poneys, je ne pus m'empêcher de rire légèrement. Je n'ai jamais mangé de steak de poney. je finis par hausser les épaules en ajoutant. J'aime bien les poneys. Mais je préfère les chats. Puis alors le serveur arriva deux petits verres rouge. Des cocktails qui portaient le doux de Coup de Foudre. Ben voyons. Plus cliché du meurs. Alors je prenais le petit verre et le bu d'un traite. C'était vraiment délicieux ! Frais et sucré. Je fermais les yeux. Puis j'eus la sensation que mon corps était tout léger. J'avais presque l'impression de flotter. Puis en retrouvant les yeux, je …. QUOI ! Je tombais nez à nez avec moi-même. Putain ! Je posais mes yeux sur mes mains, elles étaient blanches comme un cachet d'aspirine. Merde ! Ok, on venait de changer de corps. QUI AVAIT JOUE avec la magie ?! Attend.... le silence ? LES GARS ?! Non on déconne. On est toujours là Putain j'ai cru que vous étiez en train de torturer un pauvre type. On est relié à ton âme, pas à ton corps. Je me demandais si c'était pas un peu effrayant. Alors doucement, j'ouvris la bouche vers la personne en face de moi. Zéèv..? Je fus surpris d'entendre la voix du jeune homme à la place de la mienne, c'était déroutant. Je … je ne sais pas ce qu'il se passe. Mais garde ton calme. C'est très important. Mon regard balaya la salle, visiblement tout le monde avait subit ce sort ? Potion ? Blague ? Non je ne savais pas ce que c'était. Alors dans un geste d'inattention, mon bras se heurta au verre de cocktail devant moi. Mince ! Pourtant la seconde d'après, il était dans ma main.... wow ! Quel réflexe. Rapide ! Je restait les yeux grands ouverts. J'avais du mal à réaliser. Comment est- ce que.... je.... tu... Je ne savais pas vraiment ce que je devais dire. C'était son corps qui l'avait fait. Ce type n'était pas vraiment un petit humain c'était sur. Personne ne bougeait si vite. C'était quoi ça ?


© Pando


HOW WILL I EVER GET

OUT OF THIS LABYRINTH ?



Bro&Sis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Camille
célébrité : Iwan Rheon
crédits : Pathos
Messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2016
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Sam 27 Fév - 23:54


Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

Je me sentais enfin un peu plus à l'aise avec Ewen. Je n’ai pas dit que je débordais de confiance en moi, hein, juste que j'étais légèrement moins stressé que quand j'étais arrivé. Je n'avais plus envie de me rouler par terre en hurlant. Je fronçai les sourcils lorsqu’il me dit où il travaillait. Une boutique de gri-gris ? Se pourrait-il qu’il soit le frère de Mai ? Je ne connaissais pas mille boutiques de gri-gris, en même temps. Je n’ajoutai rien, cependant, je n’avais pas assez de suite dans les idées pour demander cela du tac au tac. Après ma question très maladroite sur les poneys, après laquelle j’avais espéré pouvoir disparaître, et à laquelle Ewen répondit qu’il préférait les chats – au moins, il avait répondu comme si c’était une question normale –, le serveur nous apporta deux petits verres remplis d'un liquide rouge qui me fit penser à du sang. Asher aurait oublié de me dire que c’était un resto à vampires ? Bon, non, à la réflexion, c'était mon esprit morbide qui s'imaginait des trucs, la couleur était plutôt d'un rose framboise assez attirant pour les yeux. Tous les clients en avaient reçu et, voyant Ewen en boire, je haussai les épaules en le portant à mes lèvres à mon tour. Ce n’était pas spécialement mauvais, mais ça avait un effet déroutant sur mon organisme, pire que de prendre trois anxiolytiques d'affilée. Wow, j'étais déjà saoul ou quoi ? Pas possible. Même moi je n’étais pas bourré après une caipirinha et je n'en avais bu que la moitié. Cet alcool était drôlement efficace, ou alors il avait été drogué à notre insu. Je regardai autour de moi, tout le monde semblait un peu bizarre. Au moins, ça n'arrivait pas qu'à moi. Ma vue commença à se brouiller et j'éprouvai une sensation de plénitude et de liberté, comme lorsque je courais trop vite. L'instant d'après, je me retrouvai en face de... J’étais encore fort confus dans ma tête, j’avais l’impression de voir trouble. Était-ce Judah dans mes vêtements ? C’était l’explication la plus plausible, sans doute. Mais il allait me massacrer. Et où était passé Ewen ? Et pourquoi avais-je changé de place ? Progressivement, je vis un peu plus clair. Et je réalisai que c’était moi en face de… moi.

Mes yeux se posèrent instinctivement sur mes mains. Ok, pas les miennes. Pour le coup, je sentis le stress revenir insidieusement en moi et je vis mes mains, enfin, ses mains, trembler. Car si j'avais bien compris, Ewen et moi avions échangé de corps. C'est rien. Respire. Asher me devrait une montagne de chocolat pour avoir osé m'envoyer ici. Pensée positive. Mais même les anxiolytiques n’avaient pas un effet assez puissant contre ce qui était en train de se produire. Ewen, avec ma propre voix, me conseilla de garder mon calme, mais c'était plus facile à dire qu'à faire. J'avais beau être relativement habitué aux choses surnaturelles, là, c'était trop pour moi. J'étais en pleine crise d'angoisse, à plus trop me souvenir comment on faisait pour respirer. C'était pourtant essentiel pour ne pas tomber dans les pommes. Je ne voulais pas abîmer le corps d'Ewen, moi. J'en oubliais presque qu'il y avait d'autres personnes dans le resto. Les autres couples paraissaient également troublés, perdus. Quel bordel. Je ramenai mon regard sur Ewen, enfin, sur moi. Le moi avec l'esprit d'Ewen semblait avoir plus de confiance en lui, cela transparaissait sur mes traits et à travers mes gestes. Ce serait bien si je pouvais être un peu plus comme ça dans la vie de tous les jours. Moins creepy. Au fond, c'était pas ma tête le problème, mais mon être spirituel qui n'arrivait pas à la contrôler pour avoir l'air normal. Déprimant, tout ça. Ewen renversa un des verres qui se trouvaient sur la table. Je grimaçai un quart de seconde en pensant à l'alcool gâché alors que j'en avais vraiment besoin là, tout de suite, en espérant que le mélange avec mes médicaments me feraient planer. Sauf que mes médocs étaient dans mon autre corps. Merde. Puis, il y eut ce foutu réflexe beaucoup trop rapide pour être naturel. Aucune goutte d'alcool n’avait eu le temps de se faire la malle. Merci mon corps. Mais Ewen allait sans doute capter que j'étais un mutant, c'était mal barre pour le cacher. Il l'avait vu et l'avait senti, et il me demandait déjà ce qu’il venait de se passer. Cette soirée s'annonçait de plus en plus catastrophique.

Je ne sus pas quoi répondre sur le moment. Je réfléchissais. Ewen avait, dans un premier temps, semblé assez serein face aux événements en me disant de ne pas paniquer, comme si ce n’était pas bizarre, ou, en tout cas, comme s’il avait une certaine habitude de ce type de situation. Il avait bien de la chance. Je récupérai mon verre de l’autre côté de la table et l’achevai d’une traite. Ça n'aidait pas. Ewen avait-il aussi un don, des pouvoirs ? J’imagine que s’il avait été simplement humain, il aurait été dans un état bien différent, à présent. En train de faire une crise existentielle. Comme moi. Sauf que j’étais issu du projet Darwin et que je connaissais des vampires et des sorciers. Peut-être était-ce un sorcier, puisque ce sortilège (je ne savais pas ce que ça pouvait être d’autre) ne le mettait pas dans tous ses états. « C’est juste un truc… que je sais faire. » Et maintenant, je ne pouvais plus me servir de mon don pour m’enfuir à toutes jambes. De toute façon, je ne pouvais pas vraiment ‘kidnapper’ le corps d’Ewen, quand même. Si Ewen était un sorcier, est-ce que j’avais hérité de sa magie comme il avait hérité de ma super-vitesse ? Rien qu’à l’idée, je me sentis défaillir. Et si je faisais une connerie, sans faire exprès ? Que je jetais des sorts affreux sur les gens ? Et si, comme Iorek, il avait la capacité de se transformer en un animal féroce et que j’enclenchais cela ? Je me rappelai du sentiment d’inquiétude face à l’ours polaire que j’avais rencontré en pleine nuit, en forêt. Et si je n’étais pas capable de contrôler la bestiole ? Et s’il avait un don bien plus flippant que ça, genre soulever une armée de zombies ? Voilà juste une petite partie des et si qui polluaient mon esprit à cet instant. J’avais une sensation étrange au bout des doigts, un corps qui ne m’appartenait pas, et je sursautai lorsque des griffes apparurent à la place de mes ongles. J’étouffai un cri. Ok, là, j’étais réellement affolé. « Dis-moi comment j’enlève ça tout de suite. » Je me retenais de parler trop fort mais j’avais du mal à garder une voix neutre, sans accent d’angoisse, et dissimulai mes mains sous la table non sans avoir lacéré quelque peu la nappe au passage. J’essayai d’arrêter de penser à la transformation de Iorek, en espérant que ça ait une influence sur celle d’Ewen. Pourquoi avais-je fait le lien entre les deux ? « Comment on peut arranger ça ? » Ça. Pas seulement les griffes. Tout. Le changement de corps, tout. Me réveiller brusquement dans mon lit après ce cauchemar serait une bonne solution. « On ne va pas devoir passer tout le souper comme… ça ? » Pitié. Réponds-moi que non. Même si c’est pas vrai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
burn the witch ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Rami Malek ♥
crédits : avatar: Shiya / gifs: Summers & moi
Messages : 461
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 27
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Ven 11 Mar - 11:48



❝Event spécial Saint-Valentin❞
Zéèv & Ewen
Bon ok. Clairement je n'aurai pas du sortir ce soir. Non sérieusement, quelle idée m'était passé par la tête. Il y avait eu halloween, puis Burns Night.... et maintenant il y avait le coup de la St Valentin. Définitivement, je devais penser sérieusement à ne plus sortir de chez moi. C'était trop dangereux. Maintenant j'allais me cantonner à la boutique. Voilà maintenant que je me retrouvais dans le corps de Zéèv. Mon sang, comment est-ce que nous allions nous sortir de ce pétrin ? Je me demandais si tout le monde avait changé de corps. Franchement, c'était vraiment une très mauvaise farce. Encore la Brusn Night avait fait des morts. Cette nuit avait été terrible. Mais là... non là ça relevait plus de la grosse blague qu'autre chose. Sérieusement, ça faisait plus la sorcière qui s'ennuyait et qui avait envie de se taper un délire. Soit la sorcière qui venait complètement de se rater. La prochaine fois, je resterai chez moi, cocoonig sous forme de chat, bien installé sur un plaid et on me foutrait la paix. Ou alors tu pourrais avouer à ta sœurette qu'il y a plus que de l'amitié entre Adalyn, et toi. Ta mère en string. Classieux. Oui, classieux, mais comment je pouvais avouer ça alors que j'étais moi-même paumé hein ? Non vraiment il fallait arrêter ce complot hein ? A force, meme Robin allait s'y mettre pour me mettre en couple avec la sorcière. Je n'étais décidement pas sortie de l'auberge.

Je regardais Zéèv... enfin moi... enfin Zéèv dans moi. Ça, ça fait très version X. La conscience de Zéèv dans mon corps. Ça vous semble mieux comme ça ? Toute suite, on dirait mon qu'il en train d'enfoncer son attribut dans ton arrière-train. Et après c'est moi qui manque de classe ? Me regarde pas, Isaac et Red sont intenables. Je soupirais et voilà qu'ils commençaient à s'engueuler. Bon sang, au moins Zéèv n'avait pas eu à subir cela. Je n'osais pas imaginer ça. Déjà que moi-même après quatorze années, je ne m'y faisais pas... Enfin je devais bien avouer que la joyeuse bande me manquerait s'ils n'étaient pas là. C'EST TROP MIGNOOOOOOOOOON ! Il fallait se calmer. Je savais ce qu'ils se passerait s'il n'était pas calme. Mon corps ferait réagir mon pouvoir. Bordel, j'espérais qu'il n'allait pas faire une transformation totale devant toute l'assemblée. Dévoiler ma nature à tous et surtout finir à poil en plein restaurant. Mince ! C'est alors que je fis moi-même une drôle d'expérience. Un truc qu'il savait faire m'avait-il dit. Ben t'as des sacrés réflexes, dis-je en riant légèrement. Ça devait être pratique, c'était certains. En tout cas, je m'étais bien rendu compte que ce réflexe était loin d'être... humain. Était-il vampire ? Sorcier... ou autre chose. Mon regard se reporta automatiquement vers Robin, ou enfin je la cherchais dans la salle. Après tout, elle était télépathe... et son don n'était pas expliqué par le fait qu'elle soit sorcière. Zéèv était-il... autre chose ? Je sursautai quand j'entendis le cri étouffé de mon valentin. Arrêter ça ? Bon sang. Je le répète, c'est pas facile il faut que tu te calmes. Elle sont là, parce que tu te sens en danger ok ? Bon j'avais conscience que c'était plus facile à dire qu'à faire. Moi-même, je n'étais pas complètement serein à cet instant. Je sais que ce que je vais dire est une grosse blague. Mais fais moi confiance. J'attrapai le verre devant moi et le descendit d'une traite. Ben après tout, un peu d'alcool ne ferait pas de mal. Je regardais mon propre corps. Je ne m'étais pas rendu compte que j'étais si basané que ça tiens. Non c'était pas le moment de s'auto-reluquer. Ferme les yeux et respire doucement. Essaie de... visualiser tes doigts normaux. J'osais espérer que ça allait marcher. Je le sentais très angoissé. Je me demandais si je n'avais pas un truc dans ma sacoche pour le droguer et réussir à calmer son angoisse. J'allais bien lui proposer de boire... si seulement ce n'était pas mon corps. A force de boire, j'avais développé un résistance aux effets de l'ivresse. Alors il faudrait plus qu'un simple cocktail pour être pompette.

Visiblement, c'est la boisson qui nous a fait changer... et je pense qu'on est tous dans ce cas-là, marmonnais-je tout bas en me tenant le menton entre les doigts. En pleine réflexion. Visiblement tout le monde avait été touché... mais personne ne comprenait vraiment ce qu'il se passait. Après tout on pouvait accuser l'alcool facilement. Après tout, tout pouvait s'expliquer par une hallucination collective. Je connaissais les sortilèges pour changer de corps, mais la potion... ça non. C'était une nouvelle expérience. C'est moi pu tu aimes ça ? Hey non ! Bon un peu en fait, c'était intéressant. Toujours utile à l'avenir. J'allais tuer Mai pour m'avoir envoyer ici et après je lui parlerai de la potion. J'attrapai un serveur. Excusez-moi jeune homme, vous resterait-il un de ces fameux « Coup de foudre »? Je fis un grand sourire au jeune serveur, alors qu'il me répondait que tous les cocktails avaient été servis. Je grimaçais, bien évidement. Et vous pensez qu'il y aurait moyen d'en refaire un autre ? je lui fis des grands yeux doux. Zéèv n'avait définitivement pas conscience que son petit air adorable pouvait lui mettre tout le monde dans la poche. Le serveur sourit et dit qu'il allait voir en cuisine ce qu'il pouvait faire. Merci chaton, je lui envoyais un clin d'œil avant de me tourner vers Zéèv en souriant. Je crois que tu lui plais.

© Pando


HOW WILL I EVER GET

OUT OF THIS LABYRINTH ?



Bro&Sis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fear no evil ✝ bizzarerie mortelle
pseudo : Camille
célébrité : Iwan Rheon
crédits : Pathos
Messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2016
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   Ven 25 Mar - 13:16


Event spécial Saint Valentin

Cupidon ? C'est toi ?

Mes mains posées sur mes genoux, à moitié sous la table pour qu’elles soient à l’abri des regards, je contemplai mes griffes d’un air à la fois perplexe et angoissé. J’espérais que rien d’autre n’allait apparaître d’un coup, genre des oreilles mignonnes, des moustaches ou même du pelage, ce serait moins facile à dissimuler, tout de suite. Je ne savais pas vraiment en quel animal Ewen pouvait se transformer, à vrai dire je n’éprouvais pas le désir irrépressible de tester pour voir. Les griffes suffisaient amplement à me mettre dans un état de panique puissance mille, alors si ça pouvait s’arrêter là, ce serait très positif pour tout le monde. Je grimaçai en entendant Ewen me dire qu’il fallait que je me calme. Déjà au naturel, j’avais envie de pleurer toutes les cinq minutes pour tout et pour rien, genre juste parce que quelqu’un avait marché sur une fleur dans la rue, du coup autant vous dire que j’avais les yeux très humides à cet instant, le cœur qui s’emballait mais pas dans le bon sens du terme, et il y avait fort à parier que si je vérifiais mes mains une fois encore, elles devaient trembler d’elles-mêmes, comme si elles avaient une vie propre. Les griffes étaient là parce que je me sentais en danger ? Super. Dès lors, la vraie question, c’était comment ne plus me sentir en danger, parce que dans l’état actuel des choses, j’avais du mal à trouver une solution à ce problème.

Lui faire confiance, je n'avais pas trop le choix. Après tout, c'était de son corps qu'il s'agissait. Je ne pouvais pas vraiment mettre en doute son expertise en ce qui concernait son propre don. Il savait de quoi il parlait. Pas sûr que je puisse rationaliser à ce point-là mon étrange capacité. En même temps, le risque qu'il se blesse ou se fasse remarquer par toute l'assemblée était moindre, à part attraper les verres qui manquaient de se déverser sur la nappe d'un geste rapide – trop rapide pour être remarqué d’ailleurs –, s'il ne se levait pas pour courir, on éviterait la catastrophe. De toute façon, il était nettement plus serein et sauf pour les réflexes inconscients, il avait peu de chances de déclencher mon pouvoir par maladresse. Je l'écoutai et fit ce qu'il me conseillait, à savoir fermer les yeux et prendre une grande inspiration. Je dus m’y reprendre à cinq reprises pour que ça marche. Trop de stress. Faire le vide dans son esprit et se calmer dans ces circonstances, c'était pas du gâteau. Je poussai un grand soupir de soulagement quand les griffes disparurent enfin, reposant mes mains – enfin, celles d'Ewen, j’avais encore du mal à m’y faire – au-dessus de la table. Je n'étais pourtant pas plus rassuré. Ça irait mieux uniquement quand j'aurais récupéré mon corps et pas avant. Ewen m'expliqua que c'était probablement à cause du cocktail bizarre qu'on nous avait servi. Clairement, on n’aurait jamais dû boire ce truc. En fait, je n’aurais pas dû venir tout court et dire à Asher que j'étais malade en faisant semblant de vomir au téléphone.

J'assistai, médusé, à la conversation entre Ewen et le serveur. Heeeey, c'est mon corps ! Merci de ne pas draguer avec. Il l'avait sérieusement appelé chaton avec... MA voix ? Il se retourna vers moi avec un grand sourire. Je ne comprenais même pas comment il parvenait à ne pas avoir l'air creepy avec mon visage. J'avais toujours l'air creepy quand je souriais. Toujours. J'avais beau m'entraîner à sourire devant la glace de la salle de bains tous les matins, ça ne changeait rien. Je ne pouvais pas sourire et garder un semblant de naturel. Judah était comme moi, au moins. Sauf qu’il était beaucoup plus flippant. Quand il souriait, c'était jamais bon signe. Mais voilà, après dix minutes passées dans mon corps, Ewen savait déjà sourire de façon adorable. Ce n’était pas normal, ça voulait dire que j’étais incapable de contrôler correctement les muscles de mon visage, quoi. Je sentais qu'en rentrant ce soir, une fois que mon esprit serait de nouveau dans mon corps, je m'amuserais à faire des grimaces devant le miroir pour essayer de retrouver les expressions qu'Ewen avait réussi à faire avec mes traits. Si je pouvais sembler plus sain d’esprit au quotidien, ça m’arrangerait. Ewen m'affirma que je plaisais au serveur. Mouais. IL plaisait au serveur. C'était son côté extraverti et l'utilisation qu’il avait faite de mon visage qui avait plu au serveur, plutôt. J’avais plus envie de disparaître qu’autre chose. Faites que je puisse vite rentrer chez moi. Peut-être qu’avec la peau basanée d’Ewen, on voyait moins que je rougissais, mais je rougissais quand même. « Peux-tu éviter de faire… ça… C’est un peu gênant. » J’étais moi-même mort gêné de faire la remarque, et je l’avais juste dite à mi-voix, parce que j’avais peur de le vexer. « Tu es un sorcier ? » Fallait clarifier les choses, à un moment. Enfin, même si je n’étais pas foutu de dire ce que moi j’étais, à part une expérience scientifique un peu ratée sur les bords. « Tu crois que… c’est de la magie, alors ? » Je ne savais pas trop si je préférais une drogue qui nous aurait tous plongés dans une hallucination collective extrêmement réaliste ou une potion faite par un sorcier ou une sorcière inconnu(e) dans un but assez obscur. C’était pour rire ? Une blague entre sorcières ? Je trouvais ça pas drôle du tout, plutôt méga angoissant, mais passons. « Et on ne peut rien faire pour changer ça à part attendre ? » Etrangement, j’avais l’impression de déjà connaître la réponse à cette question, surtout en voyant le serveur revenir bredouille des cuisines. « Le voilà qui revient, mais il n’a rien dans les mains… » Je soupirai. Quoi ? J’étais désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT SPECIAL ST VALENTIN ✝ Couple 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escalade vs Couple
» Velo special - ca veut dire quoi??
» 50watts nominale pour un couple de 27nm
» (dept 65) VALENTIN DE PAYOLLE sauvé par sandrine lecoufle (2009)
» Solar event

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Le Cupidon-