Partagez | 
 

 Make love, not war. ✝ Alexander & Johan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Lnou.
célébrité : Alexander Skarsgård.
crédits : Pivette.
Messages : 40
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 25
MessageSujet: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Mar 16 Fév - 3:00

Alexander & Johan

make love, not war
Le bruit des portes qui se refermèrent derrière lui résonna dans le silence. Il se dirigea directement vers le tableau électrique et mit le courant. Les lumières s’allumèrent en clignotant. En attendant son frère de meute, Johan s’assit sur le bureau de l’entrée. C’était un ancien bâtiment portuaire qui avait été réaménagé en salle, avec un ring de boxe qui trônait au milieu de l’immense et unique pièce. Définitivement pas la salle de sport la plus moderne qu’il n’ait jamais vu. La peinture aurait eu besoin d’être refaite, les plafonniers clignotaient de manière régulière et malgré le chauffage, il faisait à peine chaud. Mais malgré la vétusté visible des lieux, c’était toujours propre, tout particulièrement dans les vestiaires et les douches et surtout, c’était à deux pas de chez Johan. A la longue, il avait sympathisé avec le propriétaire, qui avait fini par lui céder un jeu de clef. Cela lui permettait de venir peu importe l’heure, étant donné que son travail bousculait parfois le rythme normal de ses journées. En contrepartie et en addition des frais d’adhésion, il donnait un coup de main à Max, le propriétaire des lieux, quand celui-ci en avait besoin.

A l’occasion, Johan en faisait profiter d’autres personnes. Il n’était pas fait pour la vie de solitaire. Il ne savait pas être seul et à son goût, il était toujours plus agréable de se lancer dans des combats amicaux, plutôt que de taper dans un sac de sable avec le silence pour seule compagnie. Ce soir, il avait donné rendez-vous à Alex, le geri de la meute. Mais il était plus que ça. C’était l’une des premières personnes à Edimbourg, en dehors de sa famille, qui l’avait fait se sentir chez lui dans cette ville et il était fier d’épauler Salem, leur alpha, en sa compagnie. Son déménagement, de l’autre côté de la planète, s’était littéralement fait sur un coup de tête. Alors qu’au départ, il n’était là que pour passer les fêtes de fin d’années avec sa soeur, avait fini par décider de rester. Les seules choses qu’il avait amenées de Cape Town tenaient dans une valise, mais ça avait été pour le meilleur. Maintenant, le passé, mais surtout, tous les mauvais souvenirs qui y étaient associés, étaient derrière lui. Il n’avait jamais vraiment regretté, mais les premiers mois avaient été un peu déroutant.

Il avait donné rendez-vous à Alex pour 21h, mais juste au moment où il s'apprêtait à quitter l'hôpital, une urgence s’était présentée. Il avait à peine eu le temps de lui envoyer un message, pour le prévenir, avant de remettre sa blouse. Il avait été avisé de prévoir un peu large en reprogrammant à 22h, puisqu’il avait juste eu le temps de repasser chez lui pour se changer et prendre les clefs du local. Il était en train de jouer avec les clefs d’un main, regardant sa montre sur son poignet gauche, quand quelqu’un frappa à la porte. Posément, il se leva pour aller ouvrir.

- « Pile à l’heure. Désolé pour le contre-temps, j’ai pas pu faire plus vite. »

Il s’effaça pour laisser passer Alex, avant de refermer la porte derrière lui. Les lycans étaient plus sensibles au bruit que les humains et même s’ils étaient habitués à la longue, ce n’était pas pour autant agréable. Quand il se retourna, Alex était déjà en train de déposer ses affaires. Ce n’était pas la première fois que celui qu’il considérait comme son frère venait, il connaissait donc déjà les lieux.
(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Kafu
célébrité : Josh Hartnett
crédits : LipsLikeAMorphine
Messages : 68
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 32
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Jeu 18 Fév - 10:29


Make Love Not War
Ft. Johan&Alexander

Encore une journée de plus où le froid et l’humidité avaient décidé de travailler de concert pour transformer les habitants d’Edimbourg en statues de glace. Les gens s’étaient emmitouflés dans des pulls épais et de larges manteaux, le nez enfoncé dans ces fameuses écharpes à carreaux à la douceur étonnante. La plupart avait été jusqu’à enfiler des gants et des couvre-chefs, espérant pouvoir défier le climat et ainsi profiter de l’extérieur tant que la pluie ne tombait pas. Il suffisait que le soleil se montre et tout le monde décidait soudain de sortir de sa caverne. Comme un instinct profond, c’était toujours la même chose et, sans surprise, les rues s’en étaient retrouvées bondées comme lors d'une semaine de soldes. Malgré tout, il ne faisait aucun doute que les trois quarts n’allaient pas demeurer bien longtemps, préférant la chaleur d’un café ou même de leurs maisons.

Et puis il y avait Alexander… qui certes portait un manteau mais n’avait visiblement pas bien saisi le concept de se protéger du froid. Il l’avait ainsi laissé ouvert – portant un simple t-shirt en dessous - et déambulait gaiement les mains dans les poches comme si la température était normale. Avoir froid n’était pas réellement un concept réel pour les lycans, surtout ceux nés avec cette particularité. Leur part de loup les aidait non seulement à guérir mais aussi à résister à des températures qui auraient généralement gêné un simple mortel. Aussi, porter un manteau tenait plutôt de l’ordre de la mode que de la recherche de chaleur. Une vraie petite fashionista.

Bien évidemment, se balader en t-shirt par zéro degré ou moins aurait eu vite fait d’attirer les regards des passants. Ce n’était clairement pas le bon moment pour se faire remarquer avec des choses aussi futiles. Même si tout ceci ne lui plaisait guère, Xander c’était résolu il y a longtemps à faire profil bas quand il traînait dans des lieux bondés. Se mêler à la foule, se fondre dans la masse et disparaître. C’était là que tenait la protection et la survie de sa meute. On ne pouvait pas chasser ce dont on ignorait l’existence. Et malgré sa carrure imposante ainsi que son charisme, l’homme parvenait réellement à se faire oublier. Il devenait un simple citoyen lambda, et le sourire qu’il arborait naturellement ne pouvait que l’aider dans sa tâche.

Mais, aussi calme fut-il, il y avait toujours un moment où Alexander se refusait à jouer le rôle du petit caniche de compagnie. Il était un molosse dont les crocs pouvaient déchirer la chair et dont la poigne pouvait briser des os. Il n’avait rien du petit chihuahua de votre voisine de quatre-vingt-cinq ans… ces sales bêtes tout juste bonnes à aboyer quand elles vous voyaient passer alors que vous auriez eu vite fait de les balancer par la fenêtre en priant pour qu’un pigeon passe à cet instant. Aussi après une après-midi à l’extérieur, il ne pensait plus qu’à une seule chose : se défouler.

Et quoi de mieux qu’un combat amical avec un frère de meute pour laisser sortir l’excès d’énergie qu’il canalisait depuis des heures ?

Son compagnon de jeu n’était autre que Johan, autre bras droit de Salem, à qui il avait appris les choses les plus importantes à propos du fonctionnement de leur meute. Les deux hommes partageaient tous deux une carrure imposante – ce qui expliquait leur rôle aux côtés de leur alpha – et il n’était ainsi pas rare qu’ils s’entraînent ensemble plutôt que contre des sacs de sable inertes.

22h. Alexander arrivait enfin en face de ce vieux bâtiment qu’il connaissait bien. Un peu lugubre selon certains à cause du froid qui y demeurait en permanence, il inspirait plutôt de la sérénité au lycanthrope qui aimait se balader le long des quais, errant entre les bâtiments sans d’autre but que de se détendre. Il balança la cigarette qu’il venait de terminer – probablement la cinquième de la journée – et répondit :

« Pas de problème. J’en ai profité pour faire un petit footing. » Véritable pile électrique, infatigable, il avait en effet décidé de passer une heure à trottiner histoire de passer le temps. Se reposer ? C’est quoi ça ?

Johan le laissa entrer et Xander put entendre la porte qui se refermait derrière eux. Ses sens lui indiquèrent rapidement qu’ils étaient seuls, ce qui ne manqua pas de le faire sourire : au moins ils pourraient se défouler sans risquer de blesser quelqu’un ou de finir avec des petits curieux qui les espionnaient.

Avançant tranquillement vers une table tout aussi écaillée que ces murs à la peinture fade, il y déposa son manteau ainsi qu’un sac où traînait quelques affaires de rechange. Frictionnant ses mains l’une contre l’autre, il invita son frère à le rejoindre vers la salle principale tout en demandant : « Longue journée ? T’as éventré personne au boulot hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Lnou.
célébrité : Alexander Skarsgård.
crédits : Pivette.
Messages : 40
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 25
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Dim 21 Fév - 10:00

Alexander & Johan

make love, not war
La remarque lui arracha un petit rire. Il avait beau savoir qu’Alex avait toujours un trop plein d’énergie à dépenser, il ne pouvait pas s’empêcher d’en être régulièrement surpris. Certes, comme lui, une grande partie était lié à sa nature, leur nature. Ils se fatiguaient moins vite, étaient plus forts et un brin plus rapide. Néanmoins, il était nettement plus dynamique que la moyenne de leur espèce. En compensation, le sud-africain n’avait jamais vu quelqu’un manger d’aussi grande quantité de sucre sans prendre un gramme. La nature était pas toujours bien faite pour tout le monde. Le comble, c’était que même après avoir couru une heure, il y avait toujours moyen qu’il lui mette une misère sur le ring. Bien que Johan partait avec un léger désavantage, il avait eu une grosse journée, mais malgré ça, il était bien évidemment hors de question de demander à Alex d’y aller mollo avec lui.

- « Bien sûr que si, je découpe des gens pour mon métier, je te rappelle. Mais il y en a un qui a bien failli y rester juste avant que je parte. »

Bon, il exagérait un poil… mais vu que c’était lui qui avait fait l’opération le matin, il n’avait pas trop eu d’autre choix que de rester. Il aimait son boulot, hein, mais ça restait un boulot et parfois, comme dans tous les autres boulots, ça l'agaçait de devoir faire des heures supplémentaires et par conséquent, de rentrer plus tard que prévu. Tout spécialement quand il avait un plan, c’était suffisamment rare comme ça pour le destin tente de faire un petit effort pour lui laisser ses soirées libres. Une chance qu’il ne croit pas au destin, où il lui en voudrait énormément. Johan retira sa veste, qu’il déposa sur la patère à l’entrée et lâcha son sac sur un banc dans la pièce principale.

- « On s’y met, ou tu veux connaître tous les détails d’une opération chirurgicale ? »

Il se mit en garde. C’était à peu près la seule chose qu’il faisait dans les règles, étant donné qu’il avait appris à se battre un peu sur le tas. Un an de boxe à l’université n’avait pas vraiment suffi à faire de lui un champion, mais il avait tout juste appris les bases. Après, il avait surtout appris quand il avait débarqué à Edimbourg, au fur et à mesure des combats improvisés et des conseils envoyés depuis l’autre bout de la salle. Ça avait été une occasion comme une autre de rencontrer des gens. Il se débrouillait pas trop mal, mais il aurait définitivement pas fait le poids contre un mec un peu plus doué que lui. Enfin… sa nature de loup-garou lui filait un petit coup de boost non négligeable non plus.

Comme à chaque fois, à peu de choses près, il laissa Alex envoyer le premier coup, le parant sans trop de difficultés. Cela le plaça automatiquement en position de défense pour les quelques prochains coups à venir. Ils avaient pris une sorte de routine où ils commençaient plutôt simplement, pour s’échauffer, avant de monter graduellement dans la difficulté. Quoi de mieux qu’on bon challenge entre amis ! Il esquiva un coup de poing vertical, ce qui lui donna l’occasion de passer à l’attaque à son tour.
(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Kafu
célébrité : Josh Hartnett
crédits : LipsLikeAMorphine
Messages : 68
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 32
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Mer 24 Fév - 22:07


Make Love Not War
Ft. Johan&Alexander

Alexander ne comprenait pas vraiment comment son frère de meute parvenait à garder son calme et pouvait ainsi exercer un métier nécessitant autant de contrôle sur soi-même. On racontait que les chirurgiens ne tremblaient jamais. Le lycan aurait tué – enfin pas littéralement… quoi que – pour voir ce genre de médecins à l’œuvre. Le regard concentré sur la chair qu’ils découpaient doucement et de façon extrêmement précise. Les tempes probablement ruisselantes de sueur, les pupilles dilatées et ne quittant jamais leur cible. Un comportement digne d’un prédateur attendant sa cible.

« Oh, j’ai toujours voulu apprendre le procédé exact à suivre pour une greffe de la cornée et— » avait-il tenté de dire avant d’exploser de rire alors qu’il se mettaient tous les deux en garde.

Xander ne tarda pas à donner le premier coup, toujours aussi simple que d’habitude afin qu’il soit aisément paré par son acolyte. Les deux partenaires monteraient doucement en puissance et en technique afin de finalement atteindre un niveau où il valait mieux ne pas se trouver entre eux. Après avoir donné un coup de poing vertical, aussitôt esquivé par Johan, Alexander dût à son tour se protéger d’une attaque. Contrairement à son comparse, il n’esquiva pas et se contenta d’encaisser le coup en prenant soin de bien se protéger et de contracter ses muscles imposants. Après une rafale de coups de poings rapides, Xander esquissa un sourire derrière ses poings qui le protégeaient et lança la contre-attaque en envoyant un coup de pied latéral directement dans les côtes de Johan… peut-être un peu trop fort mais il fallait bien qu’ils montent le niveau, suivi d'un uppercut dans la mâchoire de Johan.

Bien que tous deux apprécient cet exercice, il fallait bien avouer que ce n’était pas un simple jeu. Il en valait de leur survie et de celle de la meute entière. En tant que bras droits, ils assuraient la protection des plus faibles. Ils étaient les muscles, là où Salem était le cerveau. Aussi, ils devaient non seulement apprendre à frapper… mais aussi à encaisser les coups.

Les loups étaient bien connus dans le règne animal pour leur endurance extraordinaire. Certes, ils ne pouvaient pas accélérer aussi vite qu’un guépard ou sauter aussi loin qu’un félin, mais ils pouvaient courir pendant des heures… ce qui en faisait finalement un animal des plus dangereux puisqu’il pouvait traquer une proie pendant des jours, attendant que celle-ci soit trop épuisée pour lutter.

Alors imaginez maintenant une créature à moitié humaine et à moitié loup. Le summum du vicieux, la malice de l’être humain, les capacités physiques de la bête et un attrait certain pour la chasse et pour la crainte de leur cible.

« Allez doc’, on se réveille. On n’est pas là pour faire du fitness. Bouge tes fesses ! » s’exclama-t-il en riant sans cesser de sautiller, prêt à recevoir la prochaine attaque … et surtout à en renvoyer d’autres.

Énerver son ennemi, l’agacer, le provoquer, était un bon moyen pour prendre l’avantage dans des situations où l’on semblait pourtant prêt à perdre. Il fallait donc savoir jongler entre les capacités au combat pur et entre les capacités à déstabiliser l’autre avec des mots. Et Dieu seul sait que Xander avait toujours des choses à dire. Toujours. Sur tout. Un véritable moulin à paroles qui pouvait aussi se montrer très pot de colle avec ses proches, à la manière d’un gros chien se prenant pour un chihuahua.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Lnou.
célébrité : Alexander Skarsgård.
crédits : Pivette.
Messages : 40
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 25
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Mer 2 Mar - 3:15

Alexander & Johan

make love, not war
Ils étaient très différents sur de nombreux points, tellement qu’il en était presque étrange qu’ils s’entendent aussi bien. Mais ce qu’on ne réalisait pas au premier abord, c’est qu’ils partageaient en fait un grand nombre de valeur, en grande partie celles qui faisaient vivre leur meute. Leur point commun, avec Salem, leur permettait d'insuffler une vision commune au sein de la meute et leurs différences les rendaient complémentaires. Xander était plutôt l’impulsif, qui n’avait pas peur des conséquences de ses actions et qui était prêt à tout pour la meute. Johan aussi, bien sûr, mais il était plus réfléchi et pesait le pour et le contre avant chaque décision. En gros, si vous aviez besoin de quelque chose dans l’urgence, il ne fallait pas trop compter sur Johan, qui était plus doué pour les questions de stratégies à long terme.

Il s’écoula une bonne demi-heure, durant laquelle ils perdirent rapidement le compte des coups échangés. Ce genre d’affrontement, sans limites, était assez impressionnant à regarder. Ils se battaient plus comme deux bêtes sauvages que comme deux êtres humains. Et c’était la raison pour laquelle ils préféraient tout deux s’entraîner en privé et entre eux. Bien évidement, Johan avait appris avec de humains, mais il avait toujours dû limiter l’utilisation de sa force pour ne pas involontairement faire trop de dégâts. Une fois la technique plus ou moins maîtrisée, devoir sans cesse se contenir était usant et agaçant. Il évitait aussi de déployer toutes sa force en public, malgré qu’il soit face à un ou des semblables, pour la simple raison qu’il n’aimait pas se donner en spectacle. Face à des gens au courant du surnaturel, il n’avait, en général, pas de raison de cacher sa nature, mais il préférait autant que possible que les personnes éventuellement au courant ne fasse le lien.

Johan n’étant pas au mieux de sa forme, Alex eut le dessus en grand majorité. Non pas que ce soit la seule raison pour laquelle ce dernier arrivait à gagner du terrain sur lui — ils possédaient globalement le même niveau, bien que leurs spécialités diffèrent — simplement, Alex avait mis son frère en difficulté plus fréquemment que d’habitude. C’est pour cette raison que, lorsqu’il réussit enfin à l’immobiliser, le sud-africain arborait un immense sourire de satisfaction, tout en ayant très visiblement besoin d’une pause. Il avait sans doute un peu trop négligé de dormir ces derniers temps.

- « Tu me laisseras jeter un oeil à ton épaule, elle a méchamment craquée. Désolé. »

Il avait réussi à profiter d’une erreur dans la garde de Xander — pour une fois depuis le début de leur entraînement que ce n’était pas lui qui en faisait une — pour passer à l’attaque. En moins de deux, tout en prenant appris sur son épaule, il avait poussé son frère au sol et il tenait maintenant son avant-bras contre sa gorge. La fatigue le faisait faire des erreurs. En l'occurrence, il avait utilisé tout son poids et sa force combiné pour le pousser au sol, ce qui avait sans doute été beaucoup plus que nécessaire, vu qu’il avait déjà perdu l’équilibre. Mais l’avantage d’avoir un docteur en guise d’adversaire, c’était que si on se blessait, on était sûr d’avoir des soins rapides.
(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Kafu
célébrité : Josh Hartnett
crédits : LipsLikeAMorphine
Messages : 68
Date d'inscription : 09/02/2016
Age : 32
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Ven 11 Mar - 0:36


Make Love Not War
Ft. Johan&Alexander

Trente minutes passèrent sans qu’aucun des deux adversaires ne demandent à faire une pause. Les loups étaient connus dans le monde animal pour leur endurance exceptionnelle et les loups-garous n’échappaient pas à cette règle. Cela en faisait bien évidemment – si on ajoutait leur force, leur agilité et leur pulsions agressives – des adversaires redoutables surtout pour les individus embrassant pleinement leur statut de créatures mythiques.

Comme c’était souvent le cas, Xander avait de l’énergie à revendre et, plus le temps passait, moins il cherchait à retenir ses coups. Animal violent dans l’âme, force brute et ennemi impulsif, il avait réussi à prendre le dessus sur Johan la majeure partie du temps mais avait bien évidemment reçu des coups plutôt importants de la part de son comparse. Le visage en sang, aucun des deux combattants ne semblaient pourtant gêné par ce liquide rouge qui colorait peu à peu leur peau et venait inonder leur bouche dont les crocs auraient aisément déchiré la chair durant les soirs de pleine lune.

Se battre était une chose. Combattre comme deux bras droits de meute en était une autre. Il était parfois bien compliqué de se rappeler que ces deux-là étaient bels et bien des hommes et non des animaux. Alexander se mettait à grogner, à souffler comme une bête tandis qu’un large sourire plein de folie s’étirait sur son visage.

Finalement, à force de persévérance, Johan arriva à le faire tomber au sol sans chercher à retenir sa force. En situation de faiblesse, Alexander ne manqua pas de remarquer que son frère de meute était à la limite de tomber à son tour. Ni une, ni deux, il profita de ce détail pour l’attirer vers lui d’un simple geste du bras puisque Johan le tenait encore fermement. Pris à son propre piège, le sud-africain ne put que s’écrouler sur son adversaire qui en profita pour rapidement prendre le dessus en s’asseyant sur lui et en immobilisant ses deux bras au-dessus de sa tête.

« Il va vraiment falloir que tu apprennes à oublier le boulot. » répondit-il enfin en riant tout en empêchant son ennemi de se débattre.

Sur ces mots, il fit un mouvement avec ses épaules – tout en continuant d’empoigner Johan – et laissa un craquement bruyant se propager dans cette pièce vide. Ouais, visiblement, Xander n’avait peut-être pas tant besoin que ça d’être soigné. Songeant à cela, il reporta son regard sur le loup-garou et, souriant malicieusement, se penchant tout prêt de son oreille et demanda :

« Tu veux qu’on joue au docteur ? Avoue. »

TRENTE MINUTES ! Il n’avait fallu que trente minutes pour que ce combat se transforme en jeu de chat et de la souris. Avec Xander comme adversaire, ce n’était pas réellement étonnant car ce dernier était connu pour être d’un naturel joueur. Sérieux durant les missions que lui confiait Salem, il n’en demeurait pas moins un enfant dans l’âme qui appréciait les choses simples et qui avait un goût certain pour pousser les limites que la société tentait de lui imposer.

Installé de tout son poids sur Johan, il quitta l’oreille de celui-ci sans pourtant cesser de sourire. Jusqu’où son frère serait-il capable d’aller pour sortir de son train-train habituel ? A quel point était-il prêt à passer outre sa zone de confort et ainsi découvrir des choses qu’il n’avait jamais osé tentées par le passé ? Xander le savait bien, Johan avait beau avoir un esprit fort, il n’en restait pas moins un homme avec des pulsions, des instincts. Ce n’était donc qu’une question de minutes avant que le loulou ne craque… Alexander attendait donc patiemment, très patiemment, testant le self-control de son frère dont le visage restait bien trop près du sien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : Lnou.
célébrité : Alexander Skarsgård.
crédits : Pivette.
Messages : 40
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 25
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   Ven 25 Mar - 18:00

Alexander & Johan

make love, not war
Ils se battaient plus comme des bêtes que comme des êtres humains, mais leur férocité sauvage faisait aussi leur force. Malgré ça, Johan garda le dessus approximativement… cinq secondes… avant que son frère de meute ne réussisse à basculer la situation à son avantage, en profitant allégrement de la fatigue de son adversaire. Celui-ci abandonna sans opposer une résistance très convaincante et profita de ce qu’il soit maintenant sur le dos pour prendre une fraction de pause bien méritée. Le souffle court, il fallait bien qu’il avoue avoir atteint un palier. Au moins, il allait bien dormir cette nuit, sans aucun doute. Le visage d’Alex était en sang, et à en juger par le goût acre qu’il avait dans la bouche et la tâche vermeille qu’il avait sur le nez, et qui manquait de le faire loucher, il ne devait pas être dans un meilleur état. Bizarrement, cela l'excitait plus qu’autre chose. Le goût du sang rappelait le frisson de la chasse des nuits de pleine lune.

- « Ce n’est pas moi qui ait proposé. »

Sa voix rauque était à peine reconnaissable. Le souffle chaud de Xander à proximité de son oreille, le contact de leur deux corps avait éveillé quelque chose en lui, dont son esprit fatigué relégua l’analyse à plus tard. Leurs lèvres s’entrechoquèrent violemment, Johan ayant parcouru la très mince distance qui les séparait encore pour embrasser Xander dans un baiser plus agressif qu’affectif. Leurs sangs se mélangèrent sur leurs lèvres, donnant un goût sucré-salé agréable à leur baiser. Leur combat venait officiellement de s’être déplacé vers une lutte d’un autre genre. Il profita de la situation, un long instant, à moitié surpris de la tournure que prenait les évènements et à moitié déçu de l’absence d’étonnement de son adversaire. Malgré que la stratégie n’atteigne pas exactement l’objectif voulu, la distraction fut suffisante. D’un mouvement habile, il reprit le dessus avant de se relever comme une flèche.

On aurait presque pu croire que ce qu’il venait de se passer était un ovni dans leur relation, si Johan n’avait pas ce sourire malicieux aux lèvres, tout en conservant cette lueur de perplexité totale au fond de ses pupilles. Par définition, le loup-garou était quelqu’un qui se connaissait bien, ce qui lui donnait une confiance en lui-même inégalée. Mais parfois, il se surprenait lui-même. En l'occurrence, embrasser aussi spontanément son frère de meute, bien que loin d’être désagréable, n’avait pas été quelque chose de particulièrement prémédité. En fait, la seconde avant de le faire, il n’avait aucune idée qu’il allait effectivement le faire. Il essuya son visage avec sa main, pour tenter de redonner à son visage une teinte plus normale. Constatant que son tee-shirt blanc était de toute façon irrécupérable, il le retira pour essuyer son visage avec.

- « Je devrais être plus malin et me rappeler que le blanc est proscrit avec toi, sous peine de perdre un énième tee-shirt. »

Gardant la boule de tissu dans sa main gauche, il tendit l’autre à son adversaire qu’il avait planté au sol, pour l’aider à de relever, malgré qu’il ait pleinement conscience que celui-ci n’ait nullement besoin d’aide.

- « Par contre, ne te moque pas de moi, mais je vais avoir besoin d’une pause si tu veux qu’on reprenne ce combat. »

Maintenant qu’il avait craché le morceau, il y avait de fortes chances qu’il en entende parler pendant trois jours. Mais à ce jeu-là, il pouvait aussi rappeler à Xander qu’il avait réussi à le mettre à terre en moins de dix minutes en certaines occasions. Au sein de la meute, les loups étaient globalement en permanence en train de s’envoyer des piques, dont le but était de faire réagir et de susciter une réaction. Ce n’était qu’un jeu permanent qui se déroulait dans la bonne humeur.
(c) rinema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Make love, not war. ✝ Alexander & Johan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Make love, not war. ✝ Alexander & Johan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joli Black Love ...p..6
» Frank Rijkaard, l'héritier de Johan Cruyff
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» [0910-D] Johan BOU(IL)LON
» JOHAN DUPUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Docklands-