Partagez | 
 

 Back to home — Maddie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
blinded by the light ✝ trinity
pseudo : PRKLVN.
célébrité : Dominic Sherwood.
crédits : CF. Avatar ; Signature : EXCEPTION & Tumblr
Messages : 15
Date d'inscription : 08/02/2016
MessageSujet: Back to home — Maddie   Dim 21 Fév - 1:37

Welcome back or not ?Entrée en ville, ça faisait vraiment longtemps mine de rien et ça me faisait au moins une dizaine de minutes que j’étais planté là à regarder les gens se presser comme si c’était nécessaire et utile de s’user comme cela… Je sortais une cigarette de mon paquet et je l’allumais ensuite simplement avant de redresser le visage et de commencer à marcher nonchalamment vers la maison en me demandant comment allait réagir Maddie quand elle allait savoir ou voir que je venais de rentrer. Oui parce qu’avant toutes autres choses, je passais obligatoirement par cet endroit, histoire de poser mes affaires, prendre une bonne douche et me changer surtout. Mes priorités et moi comme vous pouvez aisément le constater sont parfois assez spéciales mais pour en revenir à Maddie, je pensais même qu’elle devait déjà être au courant de mon retour ou du moins en un sens. Après une légère traversée pédestre de la ville et un peu de temps quand même, le temps d’enchaîner environ cinq cigarettes espacées les unes des autres, j’arrivais enfin devant la maison familiale. Le temps de chercher mes clés dans la poche et je finissais par pousser la porte d’entrée et entrer avec mon sac, je posais celui-ci dans un coin avant de retirer mes chaussures un peu trop sales à mon goût et les emmener avec moi vers la salle de bain. Un petit lavage des semelles s’imposait clairement pour le coup et pour mon propre bien être, je m’exécutais aussitôt avant de les poser pour qu’elles sèchent. Pendant ce temps, je préparais une serviette et j’allais prendre des vêtements de rechange dans ma chambre en faisant une grimace parce qu’un brin de ménage s’imposerait ensuite ; retour dans la salle de bain et un dilemme se faisait entre le rapide ou la relaxation… Bon finalement ce serait la rapidité relaxante donc une douche d’au moins vingt minutes, ça allait me changer de celles express de deux, c’est sur cette pensée que je retirais mes vêtements après avoir naturellement réglé la température de l’eau.

J’étais maintenant dans la cuisine car après la douche j’avais eu soudainement faim et surtout je tenais à vérifier la bonne tenue du réfrigérateur en fait, des petits détails pour d’autres mais qui ont toutes leurs importances pour moi. Je le rangeais un peu et je finissais par sélectionner de quoi grignoter avant d’aller me planter sur le canapé devant la télévision, petit plateau télé comme à la maison quoi, même si j’y étais pour de bon donc voilà. Il n’y avait pas grand-chose d’intéressant à la télé donc j’avais fini par mettre un programme au hasard histoire d’avoir un bruit de fond et ne pas être entièrement plongé dans le silence, je ne regardais même pas l’écran en mangeant et je me demandais simplement si elle allait revenir ce soir ou pas. « Quel moment ultra chiant… Vraiment. » Et je me mettais à parler seul maintenant en me levant pour aller faire la petite vaisselle de ce que je venais d’utiliser histoire de ne pas trop laisser traîner, on ne savait jamais les réactions parfois. Donc une fois que c’était fait, j’étais de retour sur le canapé et je m’y laissais tomber presque comme une vulgaire loque avant de zapper de nouveau jusqu’à trouver un programme digne d’être regardé. De temps à autre je me dissipais vaguement en regardant mon téléphone même si cela faisait bien longtemps que je n’avais plus trop de contacts avec cet appareil, sauf pour les choses urgentes ou signifiées comme telles. Pas de messages de ceux qui étaient des connaissances ou des amis, après tout à quoi bon donner des nouvelles ? J’étais parti comme une sorte de voleur, avec de bonnes raisons mais sans pouvoir les révéler donc je n’avais pas cherché plus loin que ça pour ce qui était de donner des explications, les principales personnes de mon entourage étaient au courant et ça suffisait, enfin presque si on oubliait deux ou trois personnes qui avaient vraiment leurs importances.

Puis de fil en aiguille j’en venais à me remémorer ces derniers mois plutôt en dents de scie avant de soupirer fortement et me lever pour aller dans ma chambre après avoir éteint la télévision et balancé la télécommande sur le canapé sans savoir pourquoi je me sentais aussi agacé et si soudainement. Je défaisais le lit une fois dans la pièce avec pour but de changer les draps et nettoyer maintenant que je m’étais donné du courage. Bien une heure était passée voir peut-être plus sans que je ne m’en sois rendu compte, c’était fort possible même, donc je venais d’entendre la porte d’entrée s’ouvrir et je me redressais alors que je trainais au sol depuis une bonne dizaine de minutes… Pour rien en fait parce que j’avais eu un coup de mou en ramassant un truc et je m’étais posé en tripotant mon collier tout en fixant le plafond donc heureusement que le bruit m’avait tiré de là sinon j’y serais resté plutôt longtemps voir même jusqu’au lendemain. « Maddie ? C’est toi ? » Sur le coup je m’étais demandé pourquoi je posais la question alors que ça semblait être comme une évidence parce que je ne voyais pas qui cela pouvait être d’autre sauf si c’était une journée portes ouvertes mais peu probable ou étonnant en fait. Donc je me levais totalement et je sortais de ma chambre en me retournant pour examiner une dernière fois et j’étais plutôt satisfait du résultat et je descendais ensuite tranquillement les escaliers pour aller faire mon petit curieux et je me dirigeais aussitôt vers le salon en silence pour vérifier même si je ne savais pas pourquoi alors que d’habitude c’était la cuisine. Puis pour tout dire je sentais que j’allais avoir un accueil assez spéciale, je ne savais pas encore sur quel pied danser en fait, j’avais juste un peu l’appréhension qu’elle soit accompagnée sans savoir pourquoi. Mais était-ce possible ou pas ? Bon personne dans le salon, pas étonnant en fait, donc je me dirigeais machinalement vers la seconde pièce dite principale ou du moins plus qu’importante pour vivre. « Mh… » Je laissais même échapper un faible soupire avant de secouer la tête pour chasser les pensées inutiles de mon esprit puis je me stoppais en silence car comme d’habitude je ne savais absolument pas quoi dire, un trou noir dans le domaine de la parole, le temps que la stupide appréhension du retour passe parce que ça faisait vachement longtemps.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
blinded by the light ✝ administratrice
pseudo : minibouh
célébrité : scarlett johansson
crédits : jawilsia (avatar)
Messages : 44
Date d'inscription : 28/11/2015
MessageSujet: Re: Back to home — Maddie   Dim 21 Fév - 20:57


Back to home


J'étais d'humeur massacrante aujourd'hui, sans trop savoir pourquoi. D'humeur tellement massacrante que j'avais libéré mes élèves pour la journée, ne préférant pas passer mes nerfs sur des enfants. D'humeur tellement massacrante que même Miles avait abandonné l'idée d'essayer de me calmer. De toute manière, il était toujours d'humeur massacrante aussi, il était bien placé pour parler. Bref, j'en profitais donc pour massacrer des pauvres mannequins de la salle d’entraînement qui n'avaient rien demandé. Et je les massacrais toute seule. En temps normal, j'étais pas contre un combat face à quelqu'un de plus mobile qu'un mannequin. Mais la salle dans laquelle j'étais s'était vidée petit à petit depuis le début de l'après-midi et je soupçonnais très fortement mon amant d'y être pour quelque chose dans le fait que personne m'avait proposé de s'entraîner avec moi. Sûrement qu'il avait fait passé le mot que c'était pas le bon jour pour cela... ou qu'ils étaient tous doué d'un certain sens de l'observation ce qui ne serait pas non plus spécialement surprenant. Et toute personne doté d'un sens d'observation noterait qu'à cet instant précis, je prenais un certain plaisir sadique à assener des coups de bâtons au pauvre truc destiné à nous entraîner au combat avec ce genre d'armement. Mais il y avait quelque chose de profondément triste à se battre contre quelqu'un qui ne vous rendait pas les coups. Si triste que je finis par abandonner et laisser tomber mon arme, sans me dire que la politesse voudrait que je la range. Même moi, et ma tendance très naturelle à la solitude, finissait par ne pas apprécier ce genre de bataille à sens unique. Je soupirais, étirais mes muscles tout en me déplaçant et allais attraper ma bouteille d'eau poser un peu plus loin. Bon, j'étais de mauvaise humeur d'accord, sans trop savoir pourquoi d'accord mais... mes muscles risquaient eux aussi d'être de mauvaise humeur demain. Je commençais à me faire vieille faut croire. Posant mes fesses au sol, j'entrepris de m'étirer plus sérieusement. Dans le fond, je savais un peu ce qui me mettait de mauvaise humeur. Y avait le fait que je savais que Max était retourné voir son frère, sans supervision de me part alors que je leur avais dit de pas le faire comme cela. S'il leur arrivait quelque chose... Et je les avais plutôt clairement menacé de les balancer à leur père s'ils le faisaient. Or... j'arrivais pas à me décider de le faire. Parce que je savais que ça allait vraiment mais vraiment énerver Miles. Et que Max et Asher pourraient pas ne pas se voir. Et que ce serait leur mettre dans une impasse dont je ne savais pas s'ils pourraient tous en sortir. Et puis, je devais avouer que si du coup j'avais réussi à repousser Miles au loin depuis plusieurs jours, j'avais un peu peur d'où lui il me pousserait en l'apprenant. Pfff... je me laissais tomber à l'arrière, allongée sur le sol de la salle de sport. J'allais pas refaire du sport maintenant. Ca servait à rien de me prendre plus longtemps la tête avec tout ça... Il me reste plus beaucoup de solution à part rentrer chez moi et me reposer. On dit que la nuit porte conseil même si je savais bien que je n'aurais pas de solution au matin...

Je ramassais donc mes affaires et quittais le QG de la Holy Trinity. J'aurais pu aller chez Miles. Mais j'étais pas totalement sure qu'il soit seul chez lui. Déjà Max aurait pu y être et comme Meredith était de retour en ville, elle devait probablement crécher chez lui. Et j'étais déjà pas sure d'avoir envie d'affronter Miles, j'étais totalement sure de pas avoir envie d'affronter les deux autres. Donc non, j'allais rentrer chez moi. Dans mon appartement. Je me prendrais une bonne douche, commanderais à manger chinois et me servirait un verre d'un bon whisky. Oui, c'était définitivement la solution. Je poussais la porte de mon appartement en soupirant. Home sweet home Je lâchais mon sac dans l'entrée sans faire plus attention que cela. De toute façon, je vivais seule depuis que Gidéon était parti y a quelques mois, je vois pas qui ça pourrait gêner. J'avais laissé Max crécher ici à une ou deux occasions mais bon, je doutais qu'elle se pointe ce soir sans prévenir. Je préférais pas même. Je me dirigeais vers la cuisine. J'attrapais une bouteille d'eau dans le frigo et me laissais aller contre le comptoir en la vidant. Commander à bouffer et j'irais me doucher pour me détendre en attendant que ça arrive. Sortant mon téléphone, je composais le numéro du traiteur chinois qui... commençait à avoir l'habitude de me livrer. Ca où les pizza aussi. Mais j'étais pas super fan de pizza non plus. Bref, je passais commande assez rapidement me disant que j'en prenais beaucoup mais que ça me ferait des restes. Et que comme j'étais une grosse feignasse de la préparation à bouffer quand je bouffais... Je venais de raccrocher quand j'entendis un bruit. Ma main eut à peine le temps de se poser sur le couteau de cuisine que ce bruit fut suivi d'une voix. Et tout d'un coup... je sentis un poids énorme s'ôter de mes épaules. Ma mauvaise humeur s'envola comme par magie et un sourire se posa sur mes lèvres. Me retournant, je gagnais l'entrée de la cuisine où se trouvait la personne à l'origine de cela. Gidéon, tu es rentré! Ne laissant pas à mon fils de cœur le temps de répondre, je le prenais dans mes bras, vérifiant au passage que je n'étais pas en train de rêver. Et je le serrais contre moi un moment. J'étais pas très caline, lui non plus mais il m'avait tellement manqué. Et je pouvais m'empêcher de m'inquiéter pour lui. Je le relâchais finalement, déposant un baiser sur sa joue pour le regarder. Tu aurais du me prévenir que tu étais là ! Je serais rentrée plutôt. Je viens de commander à manger, on partage? Bien qu'il y ait une question, il n'avait pas tellement le choix et je savais qu'il en avait conscience. Après tout, il me connaissait depuis déjà un bon moment. Aller, hop tu t'assois ! Je lui indiquais la chaise d'un mouvement du bras et partis nos prendre deux verres. J'attrapais une bouteille de whisky, n'ayant pas oublié mes plans pour la soirée. T'as l'air fatigué, je t'ai réveillé en rentrant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Back to home — Maddie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton Home HS depuis mise à jour de septembre 2013
» Home swing trainer
» Home trainer - Vélo couché d'appartement
» les back lead
» Home trainer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Résidences privées :: 23 India Stret, Edinburgh EH3 6HE UK-