Partagez | 
 

 Le retour du fils prodigue [Attila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
show me your teeth ✝ vampire
pseudo : Pivette
célébrité : Katrina Law
crédits : Pivette / signature Grey Wind
Messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2016
MessageSujet: Le retour du fils prodigue [Attila]   Dim 28 Fév - 21:36

Le retour du fils prodigue × ft. TANAÏS & EZEKIEL
Edimbourg 2016

Accoudée à la rambarde de la terrasse, je contemple la nuit d'encre tombée depuis quelques heures sur la métropole écossaise. Après avoir soutiré quelques gorgées d'hémoglobine à l'une des femmes de chambres de l'hôtel, l'avoir utiliser pour me maquiller et lui avoir ensuite embrumé l'esprit, je suis tout ce qu'il y a de plus sereine. Nous verrons bien si cela dure le reste de la nuit ou non. Sortant mon téléphone de ma poche je relis une nouvelle fois le message reçu il y a quelques jours, et celui reçu quelques dizaines de minutes plus tôt. Cela faisait quelques années maintenant que je n'avais pas eu de visite de sa part, quelques lettres et coup de téléphones de temps à autre, mais cela n'a que peu d'importance pour nous autres créatures immortelles.

Savoir que mon infant vienne à Edimbourg me faisait plus que plaisir, des humains que j'ai pu vampiriser, et surtout de ceux que j'ai laissé en vie, il doit être celui que je préfère. Cela dit je me pose quand même des questions, ce n'est pas dans ses habitudes de venir me rendre visite juste par pure courtoisie. C'est bien là ce qui m'intrigue, je le connais et je sens que quelque chose doit le tourmenter pour qu'il décide de revenir vers sa créatrice. J'ai hâte de le revoir, de retrouver l'un des miens, de parler de ce qu'il a pu vivre de son côté que l'on se raconte quelque peu nos vies, comme nous le faisons à chaque fois que nous nous retrouvons.

Je tourne machinalement la tête vers la porte lorsque j'entends quelques coups retentir contre la porte d'entrée de la suite. Je parcours rapidement le séjour avant de poser mes doigts sur la poignée de la porte, l'ouvrant en grand pour me retrouver face à mon infant. Instantanément je sens un sourire se dessiner sur mon visage, d'un geste je l'invite à entrer bien qu'il n'ait pas besoin d'invitation, ce n'est pas la première fois qu'il vient ici. La porte refermée derrière nous, je me rapproche de lui et l'enlace avant de déposer mes lèvres au coin des siennes. Me reculant un peu je poser ma main sur son visage et le fixe un instant.

"Je suis contente de te retrouver, mais quelque chose me dit qu'il va falloir que l'on parle … je me trompe ?"

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Carthagène 1266

"Stop !"

Je sortais de l'ombre et me rapprochait du jeune homme, penché sur le corps pour le moment inerte au sol. Hochant de la tête de gauche à droite je le regarde se redresser et viens me planter face à lui, levant mon regard vers son visage que j'attrape entre mes deux mains. Il a beau être grand, imposant, d'une beauté ravageant, ce n'est rien de plus qu'un gamin pour moi, mais pourtant j'y crois. Je sais, je sens qu'il peut se montrer à la hauteur.

"Là tu l'as juste cogné et il a perdu connaissance tout de suite, cela n'a strictement aucun intérêt ! Il faut que tu y mettes de la passion, je veux que tu me montres de quoi tu es capable."

D'un coup de pied dans le flanc de l'homme au sol à plusieurs reprises jusqu'à ce que des cris de douleurs se fassent entendre, signe qu'il n'était plus dans les limbes de l'inconscience. Je n'ai que faire de ses suppliques, je l'attrape par les cheveux et le remets debout. Me tenant derrière lui, tenant fermement ses bras, j'entre dans son esprit, je lui ordonne de ne pas faire attention à la douleur, de se battre pour sa vie, que s'il me prouve que le colosse en face de lui est tenu en échec peut-être que je lui laisserai la vie sauve. Il se redresse, il est prêt à se battre à tout donner, je sens que je vais m'amuser.

Regardant Ezekiel, qui n'a aucune idée des instructions que j'ai donné à sa victime, je retourne dans le fond de la pièce, m'appuyant contre le mur de pierre. Rester invisible dans ce moment est important pour moi, je veux qu'il oublie que je suis là, je veux le voir repousser ses limites et je veux voir cette lueur dans ses yeux quand il le torture, je ne peux pas me contenter d'un nouvel échec. Je ne veux plus d'un infant que je devrai supprimer ensuite parce qu'il ne se conduit pas comme il convient. Cela fait quelques années maintenant que je le garde à mes côtés, que je le forme et ce soir c'est son examen de passage, bien qu'il ne le sache pas, c'est ce soir que je prendrai ma décision.


code by lizzou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour du fils prodigue [Attila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'un Bordeaux-Paris, aller et retour...
» embrouille avec les fils de bougies
» Aller-retour St-Lô <> Paris St-Lazare.
» Faux contact sertissage de cosses Panne demi IC ou CDI Z750R
» XISPA... LE RETOUR??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Appartements et hôtels-