Partagez | 
 

 Bad blood ft Abigaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
barking dog ✝ lycanthrope
pseudo : brokencrxw
célébrité : sophie turner
Messages : 19
Date d'inscription : 08/02/2016
MessageSujet: Bad blood ft Abigaël   Sam 12 Mar - 1:29

bad blood
Alayna & Abigaël ➤ You loved me and I froze in time Hungry for that flesh of mine But I can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees What do you see in those yellow eyes ? 'Cause I'm falling to pieces



Le soleil brille haut dans le ciel, mon radio réveil affiche déjà midi. Je le fixe sans bouger d'un millimètre, la nuit a été difficile, le sommeil ayant décidé de me poser un lapin. Mais aujourd'hui je n'ai pas le temps de trainer au lit, c'est une journée relativement chargée, et si je veux pouvoir m'en sortir, je dois commencer à me bouger maintenant. Un soupire m'échappe, puis je me lève pour me rendre dans ma kitchenette mettre en route la bouilloire pour mon thé, mais malheur le paquet est vide … je me rabat donc sur le jus d'orange, par chance il reste une bouteille dans le réfrigérateur. Petit déjeuner avalé, je me rend dans la salle de bain histoire de me décrasser un peu, et me rend un peu plus présentable. J'observe mon reflet dans le miroir, des cernes sont ancrées sous mes yeux, qui eux même sont légèrement gonflés, et mon teint pâle me rend encore plus cadavérique que d'ordinaire. Je décide de prendre une douche. Je laisse l'eau chaude couler sur mon corps, appréciant chaque seconde de ce moment, le meilleur. Une fois propre, j'essaie de cacher mon état critique sous un peu de maquillage, toujours léger. A trainer sous la douche, une heure et demi s'est déjà écoulée, et si je continue à ce rythme je risque d'être en retard dans mon planning. J'attrape les premiers vêtements qui me tombe sous la main, m'attache les cheveux en un chignon sauvage, avant de partir faire les courses. Le soleil est au rendez vous, mais pas les températures. Je protège donc la moitié de mon visage avec ma grosse écharpe. Sur le chemin j'observe toutes ces personnes, ces personnes qui vivent une vie tout à fait normale, et je les envie. Un coupe d'étudiants qui attend le bus à un arrêt tout en se bécotant, un groupe de jeunes filles rigolant des derniers potins people, puis cette famille assise à la terrasse d'un restaurant. J'arrive à la petite supérette où j'ai mes habitudes, et déambule dans les rayons à la recherche de ce qu'il me manque. Au bout de quelques minutes, les boites à thé sont enfin devant moi. J'en jette trois dans mon panier, avant de continuer mes courses, et d'acheter de quoi me nourrir un minimum; j'ai remarqué que le réfrigérateur commençait à être cruellement vide. Une fois à la caisse, je discute un peu avec le propriétaire, qui m'apprécie beaucoup, allez savoir pourquoi, mais je ne vais pas faire ma sauvage alors qu'il m'a sorti de la galère à plusieurs reprises.

Les courses rangées, le ménage fait, du moins en apparence, je m'enferme dans mon bureau. C'est mon moment, celui où je m'évade quelques heures de la réalité, et où je peux être qui je veux. J'allume mon ordinateur et tout mon matériel informatique. Un MMORPG tout ce qu'il y a de plus basique, mais qui a ma préférence. Les heures défilent, je ne le remarque pas, beaucoup trop absorbée par ma quête principale. Ce sont les vibrations de mon téléphone portable qui me ramène sur terre:  « Rappel travail ! » Zut. J'avais oublié que le bar avait besoin de moi ce soir. J'éteins tout, retourne dans la salle de bain me faire une beauté, un peu plus poussé cette fois-ci, règle de la maison: être séduisante pour rapporter le plus de clients possible. Une fois prête, je prend toutes mes affaires, ferme l'appartement à double tour, ne sait-on jamais, puis marche, écouteur dans les oreilles, jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche. Ce n'est pas un grand trajet, mais au moins cela me permet de me vider la tête avant le grand rush. En voyant l'heure sur mon téléphone, je me rend compte que je n'ai encore rien mangé de la journée pratiquement. Une fois arrivée à destination, je me permet un détour par un In&Out pour grignoter des onion rings sur le chemin. Un chewing-gum gum pour éviter d'importuner les clients par la suite, et me voilà déjà au bar. Je me dépêche de ranger mes affaire dans mon casier, ou du moins ce qui y ressemble, avant de prendre ma place au comptoir. Je salue brièvement mes collègues et me colle d'hors et déjà à la tâche, en essuyant les verres fraichement lavés. Les yeux rivés sur ce que je fais, je remarque ou plutôt sens quelqu'un s'asseoir sur le tabouret pile en face de moi, et sans lever la tête je lui pose l'éternelle question. Qu'est-ce que je peux vous servir ? En me concentrant un peu plus, je peux sentir que la personne qui vient de prendre place n'est pas comme les autres, et sans comprendre pourquoi, je suis prise d'un frisson qui roule sur ma peau à une vitesse fulgurante. Une fois le verre rangé, je me décide enfin à lever la tête pour voir à quoi peut bien ressembler ce client, est ma surprise est grande lorsque mes yeux se pose sur une charmante jeune femme, qui ne m'est pas totalement inconnue.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bad blood ft Abigaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Primos Blood Hunter
» Codex Blood Angels à Télécharger.
» [Campagne] Blood bowl
» Quoi de neuf à la rentrée...une petite coupe de Blood bowl ?
» Vendredi 17 avril : Blood Bowl 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: The Gladstone Pub-