Partagez | 
 

 well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
show me your teeth ✝ administrateur
pseudo : Aya / Jawilsia
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : avatar : agreatthing
Messages : 223
Date d'inscription : 09/01/2016
MessageSujet: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Sam 19 Mar - 23:49



well, that's awkward

La fausse note que je venais de faire sonna un moment. C’était celle de trop. Je poussai un grognement rageur et repoussai le tabouret du piano un peu trop violemment au goût de Seth. C’était encore une de ces idées qui lui traversaient l’esprit et qui lui semblait bonne sur le coup. Sauf qu’il oubliait quelque chose. Je n’étais pas patient du tout.
Il avait beau tenter de m’expliquer avec des termes simples, prendre mes poignets pour placer mes mains correctement au-dessus des touches et m’encourager, ça ne voulait pas rentrer. Un chat borgne et sans pattes s’en sortirait mieux que moi.
- J’abandonne. J’en ai marre.
Et bien entendu, c’était trop mal connaître Kenway que de penser qu’il allait me laisser m’en tirer comme ça. Avant même que je n’ai le temps de me lever, il posa une main sur mon épaule pour m’obliger à rester assis sur ce tabouret.
Il pouvait parler de moi et de ma tête en bois, mais il était exactement pareil. Quand il avait une idée derrière la tête, j’avais beau supplier, sortir mes plus belles larmes de crocodiles, rien n’y faisait.

En soupirant, je regardai Seth jouer lentement. Il le faisait exprès pour que j’intègre ses mouvements, en pensant que ça m’aiderait peut-être à éviter les fausses notes. Et même la chanson la plus facile à jouer – il m’avait juré que c’était la plus simple et que même un sourd-aveugle pouvait l’interpréter – semblait atrocement difficile. Je ne savais pas comment il se débrouillait, mais même en jouant un instrument que je trouvais ennuyeux à souhait, il arrivait à capter mon attention. Je finis par arrêter de bouder pour le regarder jouer avec attention.  Okay, ce mec me rendait dingue. La chanson qu’il jouait fut remplacée par une autre. Seth était à nouveau parti à des kilomètres. J’étais littéralement prêt à le regarder jouer pendant des heures, tant que je pouvais l’observer et admirer ses mouvements légers mais précis, ainsi que cet air qui s’affichait sur son visage, comme s’il n’y avait plus rien autour de lui. C’était dans ces moments-là que je me rendais compte jusqu’où j’étais capable d’aller, pour lui. Rien que pour lui.
Je baissai les yeux vers la bague qui ornait mon annuaire depuis quelque mois. Depuis qu’il m’avait demandé en mariage dans ces bois. Que dirais-tu de me supporter pour l’éternité, m’avait-il dit en me donnant l’alliance. J’avais accepté. Pour le meilleur et pour le pire. Lui et moi. Ensemble. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres quand je levai à nouveau la tête vers lui. On allait bientôt se marier. Je m’appellerais bientôt Asher Gecko-Kenway.
Je me mis à sourire de plus belle en me penchant doucement vers Seth pour déposer un baiser sur sa nuque.  Cela ne semblait pas altérer sa concentration. Haussant un sourcil, je me reculai légèrement avant de revenir à la charge. J’avais envie de jouer.
C’était dingue l’effet qu’il me faisait. Je n’avais jamais ressenti un tel besoin d’être près de quelqu’un, de voir cette personne en permanence et de la toucher avant qu’il n’entre dans ma vie. Mes anciennes relations amoureuses n’avaient pas été aussi intenses que celle que j’étais en train de vivre avec Seth. C’était tellement déroutant. J’étais incapable d’agir ou de penser correctement quand il se trouvait près de moi, quand il me regardait ou quand il me souriait. Il monopolisait mon attention et mes pensées d’une façon qui m’effrayait par moment. J’étais tout bonnement incapable de décrire ce que je ressentais pour lui. C’était trop puissant pour pouvoir mettre des mots dessus.

J’étais à présent en train de faire glisser mes mains sous son tee-shirt pour tenter d’avoir le dessus sur sa concentration. Je le soupçonnais de rester de marbre juste pour me faire enrager.  Et c’est à ce moment-là que le carillon de l’entrée résonna. Seth s’arrêta de jouer et tourna la tête en même temps que moi. Je fronçai les sourcils. On n’attendait personne à cette heure, si ?
- Je vais voir.
Et sans laisser le temps à Seth de répondre, j’étais déjà en train de filer vers l’entrée.  J’espère que ce visiteur inattendu avait une bonne excuse pour venir nous dérange alors que j’étais en train de titiller Seth. J’ouvrais la porte un peu trop brusquement et me stoppai net en voyant Ethan, mon ami et ancien collègue du Hive. A ce moment-là, je devais avoir l’air d’un parfait crétin parce que je tirais probablement une tête de deux mètres de long. J’étais surpris de le voir là et je me demandais pour quelle raison il se trouvait ici, devant la porte. En général, il me prévenait avant de débarquer.  C’était plus prudent. Et là, bim, à l’improviste.
- Ethan ? Qu’est-ce que tu fais là ?
S’il ne m’avait pas prévenu, c’était qu’il avait du arriver quelque chose. Quelque chose de grave ? Je m’avançai précipitamment vers lui, me demandant si sa curiosité ne lui avait pas attiré quelques emmerdes. J’avais beau faire mon possible pour le tenir éloigné de mon monde, tout en veillant à ce qu’il en sache assez pour savoir quand il devenait important de courir, il n’était pas impossible qu’il se soit attiré des problèmes.
- Il t’est arrivé quelque chose ? Tout va bien ?
A priori, je ne sentais pas l’odeur du sang sur lui, il n’était donc pas blessé. Merde. Il était là alors que Seth était aussi dans la maison. Je ne lui avais pas dit qu’Ethan était au courant pour ma condition. Et là, s’il découvrait que mon ami le savait, j’étais parti pour avoir un sermon. Il n’avait rien dit quand il avait su pour Zéèv, parce que Zéèv n’était pas un humain comme les autres et que les secrets, il savait les garder. Mais pour Ethan, je doutais que ça passe aussi facilement.


I feel the darkness blanket over me.   Seems like forever I've been paralyzed.
What is the reason you have come to beckon me ?
I feel the energy rush through my veins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
show me your teeth ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Thomas Bae-Sangster ♥
crédits : Avtar:mischief insane; code signature: anaëlle.
Messages : 103
Date d'inscription : 08/01/2016
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Lun 21 Mar - 0:15



❝ Well, that's awkward ❞
Asher , Ethan & Seth
Asher. Décidément ce jeune était vraiment loin d'être patient, c'était même tout le contraire ! Enfin, je me disais qu'il finirait bien par apprendre. Après tout quand on était immortel, il en fallait bien un minimum de patience. Alors qu'il reculait son tabouret dans un mouvement un peu brusque, je posais ma main sur son épaule pour lui intimer de ne pas bouger. Je ne faisais pas usage de ma force, mais ce simple geste suffit pour qu'il s'arrête. Je recommençai doucement à faire danser mes doigts sur les touches du piano. Je n'avais pas l'espoir qu'il apprenne vite à jouer de cet instrument. Cela m'avait pris un certains temps pour en jouer aussi bien... par chance, avoir plusieurs vies devant soi était un sacré atout pour apprendre à jouer d'un nombre considérable d'instrument. Il fallait bien l'occuper son éternité ! Non, les vampires ne passaient pas leur non-vie à se goinfrer comme des obèses. Beaucoup d'entre nous – pour les plus âgés en tout cas – étaient devenus très curieux sur le plan intellectuel. Certains de mes pairs étaient de véritables encyclopédie vivantes et complètes, car oui, il existait des vampires beaucoup vieux que moi. Et malgré nos... conflits d'intérêt, je ressentais un profond respect pour mes ainés. J'eus une petite pensée pour Ciàran. J'avais du mal à imaginer comment aurait pu se passer mon évolution si un Gecko n'était pas passé par là. Drôle de pensée, le pire étant que je n'arrivais même pas à imaginer cette situation. Comme quoi... Il m'avait créé, il m'avait permis de renaitre. Si je l'avais aimé ? Bien évidemment, d'une passion dévorante. Mais notre manière de s'aimer avait été particulièrement unique. Très différente de celle dont je pouvais aimer Asher.

Le morceau était parti très loin. Mes mains étaient passé en pilote automatique. J'avais repris conscience en sentant les lèvres de mon fiancé se poser dans ma nuque. Je ne réagis pas, poursuivant ma prestation. Mais visiblement, monsieur était d'humeur taquine. Je sentis ses mains se glisser en dessous de mon tee-shirt. Je voulais sourire, j'appréciais quand monsieur le nouveau-né était entreprenant... mais je me retins, il allait encore plus pousser le vice s'il voyait que je réagissais pas. Je connaissais Asher, il voulait absolument me titiller et il serait prêt à tout pour atteindre son but. Mais nos plans durent vite déjoué par quelque chose qui n'allait pas plaire à mon jeune vampire de compagnon. La soirée allait devenir trèèèèès intéressante. J'avais prévue cette arrivée. Je savais très bien qui se tenait derrière la porte. Il s'agissait d'Ethan Ferrell. Ce gamin bossait au Hive et le soupçonnais d'en savoir un petit peu plus qu'il ne devait en savoir. C'était une connaissance d'Asher et forcement je voulais jauger la personne. Ce n'était pas nouveau, je n'aimais pas les humains, je les détestais meme. Pour moi ils n'étaient bon que pour se nourrir. Mais depuis que j'avais rencontré le brun... disons que j'avais réduit la longue liste de victimes potentielles par le troupeau de bestiaux. Maintenant le tout était de savoir ce que mon employé savait et s'il allait finir ou non dans la liste de mes prochains repas. Je ne voulais pas prendre de risque avec mon fiancé. Les humains pouvaient être dangereux, ils pouvaient trop parler. Je ne tenais pas à finir avec tous les fous de dieu au postérieur.

Asher était déjà à l'entrée. Je souris alors que je les entendais parler de ma place. Ethan était bien arrivé à destination. Il fallait croire que le petit message que je lui avais envoyé du portable d'Asher avait fonctionné. Je lui avais dit de venir sans préciser les raisons, mais que c'était très important. Je souris alors que je rejoignis Asher. Je me glissais derrière mon cadet, je me collais au dos de ce dernier et posais mon menton sur son épaule. Je souris amicalement en voyant la petite proie humaine. Bonsoir à toi Ethan. Que nous vaut ce plaisir ? Moi au courant de sa venue ? Ah non pas du tout, j'étais parfaitement innocent. Je mis une tape affectueuse sur l'épaule de mon conjoint alors que je m'écartai de lui. Tu ne le fais pas entrer Asher ? Il doit mourir de froid à l'extérieur. Mon regard se porta sur mon employé alors que je rajoutais avec un ton rieur. Cet homme est un vrai sauvageon. Entre donc. Alors que l'humain passais le pas de la porte je lançai un petit regard amusé à Asher. Il devait être en pleine panique, forcément, il n'était pas encore complètement assuré en présence d'humains. Il y avait encore des risques pour qu'il le tue sans faire exprès... la faim tout ça. Désires-tu un thé Ethan ? Ou... je crois qu'il doit y avoir du whisky quelques part... Je passais mes doigts sous mon menton faisant mine de réfléchir.


© Pando


I'LL TASTE YOUR BLOOD TONIGHT

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
beating heart ✝ chair mortelle
pseudo : July/Awen
célébrité : Matthew Daddario
crédits : Avatars : Jawilsia Gifs : Tumblr
Messages : 86
Date d'inscription : 13/03/2016
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Lun 21 Mar - 18:16




Well, that's awkward



Ethan traînait à la bibliothèque quand il reçu le message. Un message d'Asher, lui disant de rappliquer à l'adresse indiquée dans les plus brefs délais. Aucune explication n'était donné, juste que c'était très important. Qu'était-il arrivé pour que son ami en vienne à l'inviter chez lui ? D'habitude, ils se donnaient rendez-vous dans un bar, ou à son appartement. Mais jusque là, jamais Asher ne lui avait donné son adresse personnelle. C'était très bizarre. Trop bizarre pour qu'il ignore l'invitation.

Aussi curieux que surpris par cet appel de détresse, le jeune homme ferma le livre qu'il lisait, un best-seller plutôt sympa qui parlait de l'édification du mur de Berlin à l'effondrement de l'union soviétique, puis se dirigea sans plus tarder vers la sortie. Tant pis pour le livre, il l'emprunterait plus tard. De toute façon, la bibliothèque allait bientôt fermer.

Ce qu'il voulait, là, maintenant, c'était de comprendre ce qui se passait. Peut-être qu'Asher avait des problèmes. Ou alors, il voulait simplement lui en dire plus sur les vampires, sur ce qui se passait réellement à Édimbourg. Fallait pas rêver mais c'était la seule explication possible.

Toujours est-il qu'il était déjà en route, quand il répondit à Asher.
'J'arrive tout de suite. Rien de grave j'espère?'

Pour trouver la maison, c'était plutôt galère. Ethan mit un certain temps à se repérer. Deux ans qu'il était arrivé en Ecosse et deux ans qu'il arrivait encore à se perdre entre deux chemins mal indiqué.  Il n'avait jamais eu le sens de l'orientation. C'était comme pour la mécanique, il se débrouillait comme il pouvait, mais ça s'arrêtait là.

Au bout d'une demi-heure à tout casser, il arriva enfin à destination. Une maison isolée, avec des murs en pierre. Un peu le genre de maison qui donne envie d'y habiter mais où tu ne te sens pas très à l'aise. Une fois garée, Ethan relu le message, pour être sûr qu'il ne s'était pas trompé : 34 Torduff Road, Edinburgh EH13 OPA. A priori, c'était bien là. Le mieux serait de frapper à la porte pour s'en assurer.

L'accueil ne fut pas du tout ce qu'il avait espéré. C'était bien Asher, pas de doute là dessus, mais il avait l'air surpris de le voir planter là. Tout de suite, il s'inquiéta, croyant que c'était lui qui avait un problème et non l'inverse.
« Bah euh. Tu m'as envoyé un message. Je croyais que.... »

C'était à n'y rien comprendre. Ethan se demanda même si son ami ne lui faisait pas encore une mauvaise blague.
« Non non tout va bien ne t'inquiète pas. Mais toi, ça va ? »

A première vue, ça avait l'air d'aller. Tout de même c'était étrange, le numéro correspondait bien à celui d'Asher.
Soudain, une tête familière rejoignit son ami. Seth, le fils du patron. Celui qui s'occupait aussi des entretiens d'embauche. Qu'es-ce qu'il faisait ici ? Et pourquoi se collait-il au dos de son ami ? La réponse vint d'elle-même. Sans qu'il n'ai eu besoin de chercher.
'Oh.'

Alors là, il tombait des nues. Asher avait une relation avec le fils du patron et il ne lui avait rien dit ?
Penaud, légèrement mal à l'aise, Ethan bafouilla :
« C'est que.... pardonnez-moi, j'ai dû me tromper. »

La situation était plus que gênante. Il se pointait, avec la certitude que son ami lui avait envoyé un message, et il se rendait compte que finalement, il n'était pas attendu. De plus, le sourire de Seth le mettait mal à l'aise. Il lui faisait un peu peur. Il avait l'impression d'être observé, comme s'il passait un nouvel entretien d'embauche. Et ce sentiment ne s'atténua pas une fois entrée. Le mieux serait peut-être de faire demi-tour.
« Non merci ça ira. Je vais peut-être vous laisser. Désolé de vous avoir dérangé, vraiment.»
(c) hawking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
show me your teeth ✝ administrateur
pseudo : Aya / Jawilsia
célébrité : Dylan O'Brien
crédits : avatar : agreatthing
Messages : 223
Date d'inscription : 09/01/2016
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Mer 23 Mar - 2:01



well, that's awkward

Un message ? Je lui avais envoyé un message ? Je le fixai avec une incompréhension totale, cillant plusieurs fois pour intégrer ce qu’il venait de me dire.  Je ne lui avais rien envoyé aujourd’hui. Et même si c’était le cas, je ne lui aurais pas donné l’adresse de là où Seth et moi vivions. Déjà parce que cela aurait impliqué que j’avoue à Ethan que je me tapais plus ou moins le boss – ou le fils du boss, officiellement – depuis deux ans. Enfin, me le tapais. Nous étions fiancés maintenant, donc c’était bien plus que des coucheries et tout ce qui allait avec. Et ensuite, je ne pensais pas que Seth apprécierait que je donne notre adresse à Ethan. Encore une fois, il ne disait rien pour Zéèv parce qu’il ne le considérait pas comme un danger. Ce n’était pas le même discours avec d’autres personnes.  

La réaction d’Ethan me laissa donc perplexe. Tout comme sa façon de me relancer la question, comme si j’avais un problème. Je secouai légèrement la tête, interloqué.
- Oui, oui, ça va mais… Je ne t’ai pas envoyé de…
Avant que je n’ai le temps de finir ma phrase, je sentis Seth se coller derrière moi. Merde, merde, merde. C’était pas prévu, ça. J’étais dans le pétrin. Et Ethan aussi. Seth allait découvrir que j’avais plus ou moins parlé de ma vraie nature à mon ami et il n’allait pas apprécier du tout. J’allais avoir droit à un sermon de plusieurs heures. Et impossible de m’en tirer en lui faisant les yeux doux.  Cette technique ne marchait pas, avec lui. En l’entendant parler, je dus me retenir de pousser un gémissement. J’étais mal. Très mal.  Si je pouvais empêcher Seth de transformer Ethan en repas, c’était un miracle. Le regard que me lança Ethan provoqua chez moi un rire nerveux. Le genre de rire qui veut dire « Ahaha, tuez-moi ».  Il était mal à l’aise. Tu m’étonnes. Je les sentais venir les reproches. Oh oui. Ethan allait encore me reprocher de ne lui avoir rien dit. Enfin, s’il s’en sortait indemne, je pourrais m’estimer heureux que ça arrive.
- Ethan, tu… connais déjà Seth, j’ai pas besoin de te présenter, aha. Ouais vu que c’est le fils du patron et tout ça. Et… Enfin… C’est pas…
Bordel, Asher, ferme-la ! J’avais déjà précisé que j’avais un talent dingue pour raconter la première connerie qui me passait par la tête quand j’étais sous pression ? Non ? Je devais avoir l’air ridicule au possible, en train de bafouiller comme un gamin pris en flagrant délit.  Je ne savais plus où me mettre. D’un côté, il y avait Ethan qui découvrait que j’étais en relation avec son patron et de l’autre, Seth qui allait me demander comment Ethan avait trouvé cette adresse. Et le pire, c’était que je ne savais même pas ! Je ne me rappelais pas l’avoir mentionné dans une de nos conversations. J’avais été prudent de ce côté-là.  Comment Ethan connaissait-il l’endroit où je vivais depuis plusieurs mois ?

Je poussais un cri intérieur quand Seth l’invita à entrer. Non ! Je ne m’étais pas nourri et Ethan était un humain et… Le regard amusé que mon fiancé me lança me fit l’effet d’une douche froide. Bordel de… Seth… C’était Seth qui avait envoyé l’adresse. C’était lui qui avait organisé tout ça. Il était donc au courant. Il m’avait volé mon téléphone ? Bien sûr, tout devenait clair maintenant. J’avais très envie de le traiter d’enfoiré. Parce qu’en plus, ça l’amusait. Ses petits sourires là, la façon qu’il avait de parler à Ethan. Je le connaissais depuis deux ans et je n’avais pas su reconnaître les signes.
Je vais le tuer.
Ah non, je n’étais plus paniqué à présent. J’étais furieux. Furieux de m’être fait avoir, furieux qu’il ait volé mon téléphone pour envoyer ce message, furieux contre lui, contre moi… Et ça devait visiblement se lire sur ma gueule parce que ça semblait l’amuser davantage. Pendant que Seth proposait à boire à Ethan et que ce dernier était en train de refuser, j'essayai de me calmer. Quand Seth insista pour qu'Ethan reste malgré son envie visible de débarrasser le plancher, je craquai.
- Seth ? Je peux te parler une minute ? grinçai-je.
J’adressai un sourire à Ethan avant de lancer un regard plein de sous-entendu à Kenway. Et bordel. J’avais faim. Il y avait un humain dans la maison alors que j’avais la dalle. Je m’étais promis d’arrêter de vouloir bouffer mes amis – involontairement, hein ? – et là, cette résolution était mise à rude épreuve. Ma gorge me brûlait et il s’en fallait de peu pour que mes crocs sortent d’eux-mêmes si Ethan s’approchait trop de moi. Je décidai donc de me concentrer sur ma colère pour ne pas céder. J’attrapai Seth par le bras pour l’emmener à l’écart, en faisant en sorte de garder Ethan dans mon champ de vision tout en restant à une distance suffisante pour qu’il n’entende pas pendant que je parlais à voix basse :
- C’est quoi, ce plan-là ? C’est toi qui a envoyé ce message, hein ?
Ce n’était même pas une question. C’était une affirmation. Qui  d’autre y avait accès, à part lui ? Et pour quelle raison tordue il avait fait ça, j’aimerais bien le savoir. Maintenant que j’avais compris, je me maudissais de ne pas l’avoir vu plus tôt. Cette situation embarrassante et dangereuse, c’était signé Seth Kenway. Il aurait pu uriner sur ma veste préférée pour marquer son territoire que ça aurait été pareil. Qui aurait pu penser à faire un plan pareil, si ce n’était lui ?




I feel the darkness blanket over me.   Seems like forever I've been paralyzed.
What is the reason you have come to beckon me ?
I feel the energy rush through my veins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
show me your teeth ✝ administrateur
pseudo : Xelette
célébrité : Thomas Bae-Sangster ♥
crédits : Avtar:mischief insane; code signature: anaëlle.
Messages : 103
Date d'inscription : 08/01/2016
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Jeu 31 Mar - 18:17



❝ Well, that's awkward ❞
Asher , Ethan & Seth
J'avais presque souris quand la sonnette de la porte d'entrée raisonna dans la maison. Ce n'était que le début du petit jeu que j'avais commencé moi-même en envoyant ce message à Ethan. Voilà qui allait apporter un peu de piquant à notre nuit. Rien que d'y penser, je sentais que j'allais bien m'amuser. Ethan, petit humain au milieu de l'antre aux vampires, dont un qui ne savait pas se contrôler. Je me demandais comment la situation allait se passer. Oh bien sur, je ne laisserai pas Asher lui sauter au cou. Je n'étais pas stupide. S'il tentais quoique ce soi, je le stopperai net, cela faisait bien longtemps que le sang ne me faisait plus le même effet qu'à Asher. Voir saigner quelqu'un n'éveillait aucune sensation de faim en moi. Sans compte que j'étais largement capable de passer plusieurs jours sans m'alimenter. Alors clairement, j'étais plus apte à garder mon sang froid que mon jeune fiancé. Je me glissais assez rapidement derrière mon infant et me fit remarquer. Bien évidemment, je fis largement comprendre à notre invité quels étaient les liens entre Asher et moi. Forcément, on ne se collait pas dans le dos d'un simple ami. Le visage d'Ethan laissait transparaitre beaucoup. Je me retins fortement pour ne pas montrer à quel point je m'amusais. Mais le plus c'était Asher. Il commençait à comprendre qu'il était dans sales draps. Je me demandais en combien de temps il allait comprendre que j'étais à l'origine de tout ça. Asher ne tarda pas à souligner que j'étais le fils du patron. Ah oui, c'était vrai ça. Après tout, au Hive, les personnes étrangères au surnaturel me prenaient pour le fils du gérant de l'entreprise. Il était clair, qu'un gamin de vingt ans qui gérait une affaire telle que le Hive, c'était suspect. Ouiii. D'ailleurs je compte sur tout pour ne pas parler de ça à mon père hein. Il sortirait de ses gonds en apprenant. J'imageais le « ça » en montrant Asher et puis en suite moi-même. Dans le fond c'était stupide, vu que « papa » Kenway était fictif.... et que personne ne l'avait vu. Il n'était qu'une signature sur un bout de papier et un tas de faux documents.

Je ne tardais pas à inviter Ethan à rentrer. Je savais qu'Asher allait devenir fou, en colère. J'en riais d'avance. Je lui lançais d'ailleurs un regard plein de malice. Tu as voulu jouer à ça, Asher, je vais y jouer aussi. Naturellement je proposais un thé à mon employé. Après tout, je ne pouvais pas tuer ma politesse d'usage. C'est alors que le petit humain fut gêné. C'était presque mignon. Une chose était certaines en revanche, c'était que mon cher fiancé venait de comprendre. Enfin, c'était presque long. Maintenant cette situation devenait de plus en plus intéressant. Sa petite expression de colère contenue lui donnait un air sexy. Rapidement, Asher prit soin de nous éloigner de son « ami ». Fais comme chez toi Ethan, eus-je le temps de dire alors que mon fiancé m'attrapai le bras pour que je le suive. Quand il commença à parler à voix basse, je l'écoutais gentiment avec un grand sourire toujours fixé sur le visage. Oui, c'est moi qui ai envoyé ce message. Oui, je ne cherchais même pas à le dissimuler, cela n'aurait pas été marrant. Je penchai ma tête sur le coté, mon sourire devenait de plus en plus malsain, laissant apparaître un visage plus inquiétant. Tu pensais vraiment que je ne saurai pas ? Il s'était permis de dire la vérité à un humain, un simple humain. Asher savait très bien ce que je pensais des règles du monde vampirique. Bon nombres d'entre elles étaient inutiles et édulcorées. Mais le fait était que garder le secret était une base indéniable, même pour moi. Puis sérieusement, pensait-il vraiment que je finirai pas par savoir qu'il en avait parlé à Ethan. Il pouvait cacher des choses à son père, mais à un vampire qui avait passé le millénaire ? Il devait avoir vu la Vierge Marie. Je finis par pousser un long soupire. De nous deux, c'est toi qui prends des risques. Les humains, aussi insipides soient-ils, sont des nids à emmerdes. je serrai les dents. Les humains m'avaient torturé jusqu'à la mort, tout ça parce que j'étais un sorcier. Je n'aimais pas les humains. Tu pensais à quoi ? Avoir ton petit animal de compagnie humain ? Asher, je suis persuadé que l'idée de lui sucer son sang t'obstines tellement qui tu peux entendre son cœur battre d'ici. Je me reculais avec un sourire. J'avais raison. Je le savais je l'avais vécu avant lui, sauf que moi les humains j'avais passé mon temps à les tuer. Tuer un humain de plus ne me gênait pas, un cloporte en moins dans le monde. Je me demande quel goût peut avoir son sang. Je mis ma main sous mon menton avec un air songeur. Pas aussi bon que le tien. Je finis par m'approcher d'Asher avec un grand sourire qui laissait largement apparaître mes deux crocs. Mes lèvres se posèrent juste à coté de l'oreille de mon amant pour susurrer quelques mots. Mais vas-y prouve-moi que ton « ami » est digne de confiance et peut-être... je dis bien peut-être que je ne le tuerai pas. Je finis par m'éloigner rapidement, je m'en retournai vers Ethan. Je repris mon visage amical. Visiblement il était encore là, étrangement, il n'avait pas encore pris ses jambes à son cou. Cela m'étonnait. Mais j'entendais clairement au son de son cœur qu'il était bien loin d'être serein. Il fallait dire que même si je faisais jeune, je faisais toujours cet effet. L'aura peut-être ? Alors, depuis combien de temps tu connais cette tête de pioche d'Asher ?


© Pando


I'LL TASTE YOUR BLOOD TONIGHT

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
beating heart ✝ chair mortelle
pseudo : July/Awen
célébrité : Matthew Daddario
crédits : Avatars : Jawilsia Gifs : Tumblr
Messages : 86
Date d'inscription : 13/03/2016
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   Ven 1 Avr - 17:22




Well, that's awkward



Pendant que son ami parlait à Seth, Ethan resta planté dans le couloir. Comme un parfait crétin. Il se sentait très mal à l'aise. Son cœur battait avec force contre sa poitrine, il ne savait pas quoi faire de ses mains. Il se contentait de rester là, les yeux tantôt rivés au sol, tantôt au plafond, en se demandant bien ce qu'il devait faire.

Partir ? La porte était juste à côté. Deux petits pas rapides et il pouvait se faufiler discrètement. Aussi, il pourrait faire mine qu'on l'appel, appuyer sur la sonnerie et discuter dans le vide. Juste le temps pour lui de trouver un prétexte. Non, il n'était pas doué pour ça. Et puis, ça se sentirait. Il osait pas. C'était impoli, Asher et Seth pourraient certainement mal le prendre. Enfin, surtout Seth. Car son ami se comportait bizarrement. Il avait l'air aussi mal à l'aise que lui. Pourquoi ? Ethan n'en avait aucune idée.  

Qu'es-ce qu'il devait faire alors ? Attendre ? De toute façon, il le faisait déjà. Ses chances de partir en douce s'amenuisaient. Il devait se contraindre à rester.

De plus en plus stressé, le jeune homme soupira. Il jeta un coup d’œil autour de lui, histoire de penser à autre chose,. Comparé à l'extérieur de la maison, l'intérieur était plutôt moderne. C'était étonnant. La déco était sobre, épurée. Ce n'était ni trop chargé, ni trop vide. En deux mots, c'était classe et élégant.

Tout de même, de quoi étaient-ils en train de parler ? De nouveau angoissé, Ethan se massa la nuque. Il se posait maintenant toutes sortes de question. Seth devait savoir pour Asher. C'était obligé. Sinon, ils ne seraient pas ensemble. Qu'il esquive le sujet avec lui, c'était normal. Ils n'étaient que de simple amis. Et encore, il avait dû lui envoyer une quarantaine de textos pour qu'il décide enfin à lui en parler. Mais qu'il mente à son compagnon, ça paraîtrait étrange. C'était impossible. Il devait forcément le savoir.

En tout cas, l'idée que le fils du patron soit aussi un vampire ne l'effleurait pas. Aussi bizarre que ça puisse paraître, ça ne lui venait même pas à l'esprit. Trop effrayant à imaginer ? Peut-être.

Soudain, la voix de Seth résonna à ses oreilles. Il sursauta. Visiblement, la discutions entre lui et Asher était terminé.
« Euh... »

Ethan jeta un regard vers son ami, lui demandant de l'aide.  Puis, voyant que ça ne servirait à rien, il toussa légèrement, pour reprendre ses esprits.
Maintenant, il ne savait plus s'il devait tutoyer Seth ou le vouvoyer. Il ne se sentait pas assez à l'aise, voir pas du tout, pour se permettre d'être amical. Il était quand même le fils du patron. C'est pourquoi, après plusieurs minutes à se torturer la tête, il opta finalement pour la deuxième solution.
« Depuis que vous m'avez embauché au Hive. Ça dois faire à peu près deux ans. »

Asher et lui étaient Irlandais. C'était ce qui les avait rapproché. Avant qu'il ne soit devenu un vampire, ils se retrouvaient autour d'un verre pour parler de leur pays natal. C'était sympathique. Ça leur permettait de ne pas trop avoir le mal du pays.
De là, leur amitié avait commencé. Et depuis, Ethan voyait en lui comme un frère. Un frère qu'il n'avait jamais eu et qu'il avait toujours désiré. Car ce n'était pas toujours facile d'être fils unique. On se sentait vite seul et isolé.
« Si je ne me trompe pas...»
(c) hawking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}   

Revenir en haut Aller en bas
 
well, that's awkward {Seth, Asher & Ethan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Question d'Actualité ] Le booking de Seth Rollins dessert-il le titre de champion du monde de la WWE et le lutteur ?
» [Question d'actu] Quel alignement pour Seth Rollins à son retour ?
» Tour du Val Saintonge
» Breaking the fourth wall...
» Series TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONLY GOD FORGIVES ✝ :: Cottages et autres habitations :: 34 Torduff Rd, Edinburgh EH13 0PA-